samedi 5 mars 2011

Dim, Dam, Doum

Bon, bon, bon, une semaine, UNE SEMAINE, sans ordinateur ce fût long pour l'accro au net que je suis.
D'ailleurs feu notre PC ne sera pas réparé, mais remplacé. En attendant nous avons ressorti de derrière les fagots mon vieux PC portable qui attendait desespérement une petite réparation. C'était également l'occasion pour nous de faire en sorte de ne pas mourir d'un sevrage brutal....
Vu la mise en forme peu judicieuse de l'article posté depuis le smartphone, j'ai préféré ne pas retenter le coup. Mais maintenant que j'ai à nouveau un clavier (bonheur!!!!) je m'y colle.


Aujourd’hui je vous emmène faire un tour dans l’univers de la loupiotte et à cette occasion je vais vous parler de DIM DAM DOUM

  


Tout comme John Lennon (ah ce que je suis fière !!) DIM, DAM et DOUM sont les idoles de la loupiotte. Je vous accorde qu’ils ne font pas dans le même registre, mais ce n’est pas ça qui dérange notre pop’rockeuse en herbe.

Avant que mon mari ne gagne un DVD de Dim, Dam, Doum, ils étaient pour nous d’illustres inconnus, mais depuis, et c’est peu dire, ils font parti de notre quotidien.

Ces petites marionnettes ont tout de suite conquis la loupiotte, qui les regarde passer à l’écran sourire béat aux lèvres et yeux grand ouverts pour ne pas en perdre une miette.

Dim, Dam et Doum sont 3 frères et sœur qui vivent avec leurs parents dans un univers tout doux et coloré, tellement moelleux qu’on aurait envie de s’y plonger, au milieu d’autres personnages tout aussi gais. Il leur arrive quelques péripéties, mais jamais rien de bien méchant et, je tiens à vous rassurer, tout se termine toujours bien.

Les scénettes sont courtes, environ 5 minutes, ce qui est bien pratique quand on ne veut pas que sa progéniture reste collée trop longtemps à l’écran. Les histoires et les dialogues sont bien écrits et les personnages attachants.  Cela s'adresse à un public de 18 mois à 4 ans.

Petite anecdote qui nous liera à tout jamais à Dim, Dam, Doum: la loupiotte a reçu ce DVD quelques jours après que nous lui ayons appris qu’elle allait être grande sœur. On ne s’était pas attardés sur le fait que le bébé était dans mon ventre (trop les chocottes que la loupiotte me prenne pour une cannibale… oui je sais…) Et dans une des histoires de ce DVD, attention SPOILER, Dim, Dam et Doum apprennent qu’un 4ème larron va bientôt les rejoindre et que pour l’instant ce bébé est dans le ventre de leur maman. La loupiotte a donc compris, à cette occasion, qu’il en était de même pour moi ! (enfin si on passe sur le fait que parfois elle prétend que c'est un bébé pingouin (mais où va-t-elle chercher ça, dites-moi???) que j'ai dans le ventre)

Bon vous l’aurez compris, si vous cherchez pour vos chères têtes blondes un DVD plaisant et bien réalisé, je vous conseille l’univers joyeux et poétique de Dim, Dam, Doum. Et si vous vivez à Paris sachez que Dim, Dam, Doum en personne se produisent chaque dimanche matin au Théâtre Fontaine dans le 9ème arrondissement.


J’ai découvert par ailleurs qu’il existait tout un tas de produits dérivés de ces personnages : doudous, livres, assiettes, linge de lit… en vente sur le site de dim dam doum. En bonus vous y trouverez des jeux, des coloriages et des épisodes de nos 3 acolytes.
 
Crédit photo: Katherine Roumanoff

2 commentaires:

  1. Mon 5 ans adorait les dim dam doum qu'on lisait dans ses popi. Je ne savais pas que la maman était enceinte lol félicitations à elle !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai la joie de t'annoncer la naissance de Dadoum!

    RépondreSupprimer