mercredi 6 avril 2011

La loupiotte serait-elle là sans l'acupuncture?

1/ Un jour mon mari et moi on a trouvé qu’on était bien trop peinards, comme ça, tous les 2.

Les voyages à droite et à gauche, les sorties improvisées, les grasses mat, les moments « je-me-la-coule-douce-sans-me-préoccuper-du-reste », c’était devenu bien trop surfait pour nous.

On était arrivé à un point où il nous fallait du roots, du vrai, de l’authentique, du piment…un bébé, quoi !

Une fois cette décision prise je m’étais promis de rester cool. Genre on attend un an avant de paniquer, hein ?! On laisse faire la nature, on ne se prend pas la tête, on PATIENTE.

Bon, en fait j’ai vu ma gynéco dès l’arrêt de la pilule. Mais c’était juste parce que je me doutais que j’aurai des cycles loooooongs et que je souhaitais lui en parler. Comme elle me fait totalement confiance (je suppose) elle m’a directement prescrit du duphaston. Elle m’a dit de revenir d’ici quelques mois si je constatais qu’effectivement mes cycles ne raccourcissaient pas. Et puis comme elle devait se douter que chez moi tout tourne rapidement à l’obsession, elle m’a bien répété qu’il fallait être PATIENTE.

Oui, oui promis j’allai être patiente...
Tout à fait patiente… 
Totalement patiente…




No problemo.

1er mois, rien. Cycle long. C’est pas grave, hein, on n’est pas pressé. Je PATIENTE.

2ème mois, rien. Cycle long. C’est pas grave, hein, on n’est pas pressé. Je PATIENTE, on a dit ? OK, OK ! 
Mais je commence à me documenter sur Internet, oh juste un petit peu. Entendons-nous bien, c’est pas que je psychotte. Du tout, du tout. C’est juste comme ça pour passer le temps…. ahem... et que lis-je ? Y’en a qui ont des cycles anovulatoires?!  Misère à tous les coups j’en suis !!!

3ème mois, je ne sais pas trop comment ils sont arrivés là (quelle mauvaise foi !) mais j’ai des tests d’ovulation chez moi. Je vous promets c’est pas moi qui les ai achetés une fortune à la pharmacie, pourquoi j’aurais fait ça ? Je suis confiante et parfaitement PATIENTE, moi… Mais bon, hein, puisqu’ils sont là autant les utiliser… Ah ben, tiens, ça donne rien. Pas d’ovulation détectée sur ce cycle. Mais je ne stresse pas, hein, c’est peut-être juste que je ne les aie pas utilisés les bons jours.

4ème mois, je me retrouve armée d’un stock de tests d’ovulation. Ah ben oui, c’est pas ma faute, mais maintenant il faut que j’en ai le cœur net, alors j’ai prévu large, j’en ai commandé une sacrée provision. Faudrait quand même pas passer à côté du jour J, alors j’en fais un TOUS les jours, … mais dans la plus grande PATIENCE, bien sûr ! Sans stress, sans être obsédée par ça. Du tout, du tout ! ... Ahem... Verdict : rien. Au bout de 40 jours toujours pas un seul test positif.

5ème mois, toujours équipée de mes fidèles tests quotidiens, je commence à prendre ma température tous les matins pour faire ma courbe. Non mais c’est juste parce qu’on ne sait jamais, peut-être que ces tests ont un défaut et qu’ils ne fonctionnent pas bien ? Bref ma courbe ressemble à une belle montagne russe qui confirme le résultat des tests : pas d’ovulation ce mois-ci…

6ème mois, j’ai sorti l’artillerie lourde : je fais les tests, je fais ma courbe, je passe tout mon temps libre à analyser des courbes de T°sur Internet pour comparer et j’ai pris RDV chez ma gynéco. On avait dit sans stress, hein c’est ça ??? Je lui expose mes soucis et lui montre ma courbe. Elle me dit que ah oui en effet c’est pas terrible. Elle me conseille de PATIENTER encore 2 mois en faisant des courbes et que si ça ne s’arrange pas elle me prescrira du Clomid.  




7ème mois, j’ai pris RDV chez l’acupuncteur. Ben voui, je me suis dit qu’il fallait tout essayer et j’ai lu des témoignages encourageants. Et puis je préfère tenter en 1er lieu quelque chose de plus naturel qu’un médicament. Je lui explique mon souci, il me confirme que l’acupuncture peut jouer sur certains problèmes d’ovulation. Je fais donc la 1ère séance, quelques aiguilles par-ci (ouille!), par-là (aïe!), il me dit qu’une seule séance ça peut suffire (ouf!), mais qu’il est quand même préférable que je revienne d’ici 1 mois.

Quelques jours plus tard : test d’ovulation POSITIF, confirmé par ma courbe de température. Wahouuuuuu !!! Je suis presque aussi heureuse que s'il s'agissait d'un test de grossesse.

8ème mois, nouveau RDV chez l’acupuncteur. On refait une séance, il me dit que normalement il n’y aura pas besoin de revenir une 3ème fois. Quelques jours plus tard test d’ovulation POSITIF, confirmé par ma courbe de température. Wahouuuuu !!! 15 jours plus tard : test de grossesse POSITIF

La loupiotte serait-elle là sans l’acupuncture ? Aucune idée ! Mais bon, vu mon expérience je préfère conseiller cette médecine douce aux femmes qui rencontreraient le même type de problème que moi.


2/ Pendant ma grossesse idyllique. (Si,si vraiment !) J’ai quand même souffert à un moment donné d’un désagrément : le nerf sciatique. Aïe la vache, qu’est-ce que c’est handicapant ! J’ai traîné la patte pendant plus d’une semaine. Je devais prendre mon courage à deux mains pour passer mon pantalon, ou pour monter dans la baignoire. Le fait de lever le pied gauche de quelques centimètres m’amenait les larmes aux yeux. Comme j’avais déjà entendu des témoignages positifs sur l’acupuncture pour soigner les douleurs de sciatique. J’ai décidé de tenter le coup.

Là je tiens à préciser, pour qu’il n’y ait pas de méprise, que je ne suis pas une ayatollah de l’acupuncture. Je n’en ai fait que 4 fois : 1 séance pour la sciatique, 2 pour les problèmes d’ovulation et la toute 1ère c’était par hasard (en fait je voulais tester l’homéopathie par curiosité, j’ai donc cherché un homéopathe sur les pages jaunes, j’ai pris RDV, j’y suis allée, on a un peu discuté et il m’a dit « allongez-vous, je vais vous faire quelques points d’acupuncture », là j’ai cru que j’étais une vraie nouille qui avait confondu homéopathe et acupuncteur, mais non en fait il pratique les 2, j’ai pas osé dire non et c’est ainsi que j’ai commencé l’acupuncture sans le vouloir). 

Je suis donc allée le voir pour cette satanée sciatique pendant ma pause de midi. Le soir j’ai pris une douche et c’est là que je me suis rendue compte tout à coup :
* Que j’avais enlevé mon pantalon sans chouiner
* Et que j’étais arrivée dans la baignoire sans retenir mon souffle.

Pour en avoir le cœur net j’ai levé le pied gauche…. Et plus rien !!! Je n’avais plus mal !!! Mais vraiment plus !!! J’osais à peine y croire, je ne m’attendais pas à un résultat si rapide, j’avoue même que j’étais très sceptique par rapport à ce que j’avais déjà entendu à ce sujet. Mon mari lui-même, qui est du genre « ouais, ouais l’acupuncture ça marche si on y croit, hein… un placebo quoi » n’en revenait pas.

Bref, dans mon cas, acupuncture et grossesse c’est Testé et approuvé !
Et vous, vous avez déja tenté?

9 commentaires:

  1. J'ai pas encore de bébé mais je testerai ça en temps voulu ;)
    Bonne journée Aggie !
    Audrey

    RépondreSupprimer
  2. bonjour,
    c'est drole, j'ai l'impression que j'aurais pu écrire ce post! je me reconnais completement dans ta façon de prendre les choses sans stress ! :-)
    j'ai exactement le même petit souci que toi et j'avais aussi pensé à l'acupuncture, peux-tu me dire si tu habites paris et dans ce cas me donner les coordonnées de ton acupuncteur?
    merci !
    Emilie

    RépondreSupprimer
  3. Audrey: j'espère que tu n'auras pas à tester l'acupuncture ;o)

    Emilie: je te réponds ici, je n'arrive pas à accèder à ton espace blogger. Désolée je n'habite pas Paris, mais si tu es prête à faire 300 km je peux te donner les coordonnées de mon acupuncteur. J'espère que tu auras la même réussite!

    RépondreSupprimer
  4. Ah bah alors ça c'est drôlement interessant !!! Je n'en avais jamais entendu parler, alors que j'ai entendu parler plein de fois du clomid.

    Franchement, je ne vois pas comment on peut décider de faire un bébé sans focaliser sur ça :) ici mon premier est arrivé du premier coup, mais le second à tardé 5 mois d'essais, ce qui n'est pas vraiment long en théorie... moi ça m'a paru éternel !!!

    Merci pour cette expérience interessante !!!

    RépondreSupprimer
  5. Raquel: 1er bébé ou 2ème, difficile de ne pas focaliser dessus!
    Dire que 3 mois avant l'arrêt de le pilule, je me demandais si j'avais vraiment envie d'être maman....

    RépondreSupprimer
  6. C'est hyper intéressant, je n'y aurais pas pensé spontanément.
    Je commence à avoir mal dans le bas du dos, je vais peut être me lancer comme toi! Je te dirai ce que j'ai choisi - pour l'instant je supporte la douleur^^

    RépondreSupprimer
  7. Je réagis un peu tard mais ce billet mais il me donne carrément le sourire !! Je me reconnais complètement (sauf que moi je n'ai pas osé encore les tests d'ovu et les courbes, je sais que je vais trop stresser). Mon homéopathe acupuncteur m'a parlé de la stimulation et je fais une séance la semaine prochaine (je croise les doigts pour suivre le même chemin que toi). Par contre, tu as fait une séance à un moment particulier du cycle ?

    RépondreSupprimer
  8. Si Emilie repasse par là, le mien est en région parisienne et il est top !

    RépondreSupprimer
  9. Petite cerise: je te souhaite la même réussite que moi!!! Les 2 fois j'y suis allée en début de cycle (mais c'était le hasard, vu que les RDV étaient pris en avance et que mes cycles étaient anarchiques. Du coup je pense qu'il n'y a pas d'incidence).

    RépondreSupprimer