mercredi 15 juin 2011

La naissance, ou le rendez-vous manqué (2)

Force est de constater que je ne suis pas une maman "déferlante".
Pour la loupiotte, le récit est ici.

Pour la biscotte, ça a été un peu différent, mais toujours pas de déferlante. Pourtant toutes les conditions étaient réunies pour en vivre une. En effet, comme je l'ai raconté, tout s'est merveilleusement bien passé. Cette fois-ci nous n'avons eu aucune crainte pour la biscotte, elle a pleuré toute suite, et j'ai pu l'avoir tout de suite tout contre moi pendant plus d'une heure. De plus comme l'accouchement a été rapide, j'étais en pleine forme, même pas sonnée par ce qu'il venait de se passer.

Je l'ai tout de suite serrée contre moi, j'avais envie de la cajoler, de l'embrasser, mais malgré tout je n'ai pas ressenti cette vague d'amour.

Je ne m'en fais pas, elle me fait complètement craquer et je l'aime ma biscotte. Je le lui ai déjà dit plein de fois, mais ce n'est pas encore aussi intense qu'avec la loupiotte. Ca viendra au fil des jours.




Par contre c'est la loupiotte qui a eu une deferlante d'amooooooouuuur pour sa petite soeur! La vache, c'est quelque chose!!!!

Elle dit à tous les gens qu'elle croise "Ca y est ma petite soeur est arrivée! Qu'est-ce qu'elle est mignonne!!!!"

A la maternité elle était toute folle de la voir. Un soir elle n'a pas voulu partir parce qu'elle n'avait pas pu la bercer. Elle la couvre de bisous, lui répète qu'elle l'aime, veut la porter, lui mettre son doudou près d'elle, m'aider à la changer. Elle dit aussi que c'est SON bébé. Et le matin dès qu'elle se lève, elle demande où est sa petite soeur.

En fait la loupiotte est dans une période trèèèèèès peace and love. Elle me répète à longueur de journée, "tu m'as tellllllllement manqué à la maternité". J'ai aussi droit à des "maman je t'aimmmmmmmmeeeee" accompagnés de gros câlins. C'est bien simple ça fait environ 1 an qu'elle parle, mais elle a dû me faire 300 fois plus de déclarations que son papa (avec qui je vis depuis bientôt 11 ans.... hum hum).

Bref  avec ses cheveux longs, ses tuniques à fleurs et sa guitare en bois (commandée au père noël) je la trouvais déjà plutôt baba cool, là on vient de passer un cran au-dessus!!!

8 commentaires:

  1. C'est trop mignon cet amour qu'elle a deja pour la petite :-) tu dois craquer en voyant ça! bisous

    RépondreSupprimer
  2. Oh ça doit être mignon de voir la grande soeur cajoler la petite!
    Marie

    RépondreSupprimer
  3. T'as cloné mes mômes ? Déjà que les accouchements se ressemblaient... :-D

    C'est pareil chez nous, mais avec 2 garçons. Ils s'adorent, le grand prend soin du petit (il lui donne sa totote, son doudou, il le félicite à chaque progrès, il le rassure quand il pleure...), le petit lui fait des énoooormes sourires admiratifs.
    Le grand me fait aussi des grandes déclarations d'amour. C'est peut-être l'âge, ou une certaine admiration pour la maman qui leur a apporté un petit frère ou une petite soeur... Je ne sais pas d'où ça vient, mais je profite : il parait qu'à l'adolescence ça change ! ;-)

    A propos de l'élan d'amour, je t'avais dit que je l'avais eu pour le second, mais pas pour le premier. Ce que je ne t'avais pas dit à ce moment-là, c'est que ça a évolué avec le temps. Pour le premier, l'amour est venu crescendo. Pour le second, après le coup de foudre, j'ai eu une baisse de régime que j'attribue à la frousse de ne pas m'en sortir avec les deux plus un petit coup de baby blues. Il m'a fallu une bonne semaine pour évacuer ça ; maintenant, tout va bien. Comme quoi la déferlante ne promet pas forcément des rapports au top.

    RépondreSupprimer
  4. De merveilleux moments à garder pour les jours moins roses.. profite bien de ce temps béni!!!

    RépondreSupprimer
  5. C'est top que la grande soeur soit si contente et pas jalouse (pour l'instant !). Moi je me souviens avoir été très boudeuse à la naissance de ma petite soeur !

    RépondreSupprimer
  6. j'adore les belles relations fraternelles :D
    Profite !

    RépondreSupprimer
  7. Adorable ^^
    Pas d'élan d'amour pour moi à la première rencontre, c'est venu après et ça "monte" toujours, mais je n'étais pas inquiète :)

    RépondreSupprimer
  8. Oui on savoure de voir la loupiotte aussi accro à sa petite soeur... ça sera peut être différent à l'adolescence!

    RépondreSupprimer