mardi 21 juin 2011

Rester active pendant sa grossesse

J'ai lu récemment un article sur les bienfaits de rester active pendant sa grossesse.
Ca m'a vivement intéressée puisque comme j'ai eu la chance de vivre deux grossesses qui se sont bien déroulées (hormis un arrêt de 5 semaines au tout début de celle-ci pour cause de décollement du sac embryonnaire) j'ai pu être active jusqu'à l'arrivée de mes bébés.

A chaque fois j'ai pu, jusqu'à mon congé maternité, continuer à aller travailler à pieds. Soit 2 x 2 km par jour. Je précise quand même que je marchais beaucoup plus lentement qu'à l'accoutumée.
Pour la loupiotte, 1 mois avant d'accoucher, pour le boulot, je me suis retrouvée à marcher une journée entière sous la pluie et même à monter à l'échelle. Quand je vous dis que j'avais la pêche!
Et pour la biscotte, toujours pour le boulot (oui, oui, parfaitement, ne cherchez pas) j'ai fait une promenade en raquettes de 2h à 5 mois passés.

J'estime donc avoir été active pendant mes grossesses.



Alors voyons voir si ça m'a permis de bénéficier des bienfaits dont parle l'article...

1/ Paraîtrait qu'on prend moins de poids:
Pour la loupiotte: 7 kg (accouchement à 37 Sa)
Pour la biscotte: 9 kg (accouchement à 39 Sa)

Pour moi ça a donc fonctionné.


2/ Paraîtrait qu'on a moins de désagréments comme les jambes enflées, des soucis de constipation ou des maux de dos:
Pour les 2: jambes très enflées, mais bon c'est mon lot quotidien même hors grossesse
Pour les 2: euh non pas de soucis pour aller aux toilettes, (si on m'avait dit que j'écrirais ça un jour...)
Pour la loupiotte: pas de maux de dos, mais une petite sciatique en fin de grossesse
Pour la biscotte: un mal de dos qui a duré 4 ou 5 jours aux alentours du 7ème mois.

Pour moi, sauf pour les jambes, ça a plutôt fonctionné.


3/ Paraîtrait qu'on dort mieux pendant la grossesse:
Pour la loupiotte: j'ai super bien dormi jusqu'à l'accouchement.
Pour la biscotte: moi qui suis une vraie marmotte et qui suis capable de dormir n'importe où à n'importe quelle heure, j'ai vraiment eu du mal à trouver le sommeil le dernier mois.

Pour moi c'est donc mitigé également.


4/ Paraîtrait que l'accouchement est plus rapide:
Pour la loupiotte: 8h environ (pas de contractions avant la perte des eaux) et encore j'étais à dilatation complète en 4h30, c'est la descente dans le bassin qui a mis du temps.
Pour la biscotte: 2h.

Pour moi ça a donc marché. Ca a été confirmé par un de mes collègues, dont la femme est restée super active pendant ses grossesses (genre elle faisait du ski de fond à 7 mois passés) et qui a accouché à chaque fois en moins de 4h.


5/ Paraîtrait qu'on récupère plus facilement de l'accouchement:
Bon là je ne sais pas trop quoi dire.
Pour la loupiotte j'étais assez en forme effectivement, mais je mets ça sur le compte des hormones et de l'euphorie.
Pour la biscotte, j'étais super en forme, mais idem je mets ça sur le compte des hormones et de l'euphorie et en plus j'ai eu un accouchement très rapide, donc je n'ai pas eu le temps de fatiguer.

Pour moi ça a donc été le cas, mais je pense que ce n'est pas le seul facteur ayant joué là-dessus.


6/ Paraîtrait qu'on récupère son poids et sa silhouette plus rapidement:
Bon c'est un peu une lapalissade ça
Pour la loupiotte: poids récupéré quasiment dès la sortie de la maternité (en même temps quand on prend 7 kg; une fois que le bébé et le placenta sont sortis, il ne reste plus grand chose).
Pour la biscotte: poids récupéré en 15 jours, mais je remettais déjà mes pantalons habituels en sortant de la maternité. Et j'ai retrouvé mon ventre plat (j'ai bien assez de complexes physiques comme ça, alors laissez-moi fanfaronner tranquillement sur un des rares trucs que je trouve bien dans ma silhouette, MERCI!)

Pour moi ça a donc fonctionné.


Dans l'ensemble, je me retrouve dans cet article. Mon gynéco m'avait également confié que c'était un sacré avantage pour moi de rester active pendant mes grossesses et m'encourageait à continuer, tant que tout allait bien.
Alors si vous aussi, vous vivez une grossesse qui vous le permet, essayez de continuer à pratiquer un peu d'activité physique, apparemment c'est tout benef!

5 commentaires:

  1. Moi aussi je suis restée active : je faisais 100 mètres à la piscine même les derniers jours et j'ai fait de grosses randos pour déclencher l'accouchement (j'ai eu une semaine de retard). Je n'ai pris que 9kg et les ai vite reperdu !

    RépondreSupprimer
  2. Punaise tu as pas pris beaucoup ;-) c'est cool ça! moi 14kgs lol bisous

    RépondreSupprimer
  3. Ah ben... j'aurais bien aimé, ça fait rêver ;)

    RépondreSupprimer
  4. Moi, il aurait fallu que je me "mette au sport" pendant ma grossesse... donc ça, c'est pas vraiment recommandé ! C'était intéressant comme retour d'expérience. Ca va peut-être me motiver pour faire une activité physique et la maintenir au début de ma prochaine grossesse.
    Quel genre de boulot fais-tu pour bouger autant ? Le coup des raquettes, ça me rappelle un séminaire de "team building" où on avait fait ça aussi.

    RépondreSupprimer
  5. Ah ben, ça y est, tu viens de me convaincre de faire du sport...pour ne pas arrêter à la prochaine grossesse.

    Autour de moi, des cyclistes m'ont confirmé que le vélo avait rendu les séances de rééduc du périnée quasi-inutiles (elles y sont allés, mais pas besoin de trop travailler dessus, grâce à la pratique quotidienne du vélo).

    (Pour raconter ma vie : pas de sport, juste manger à ma faim, sans plus et marcher chaque jour, 0kg de pris durant la grossesse, donc 2 tailles de vêtement en moins à la fin de la grossesse, accouchement -> déclenchement car terme dépassé)

    RépondreSupprimer