mercredi 3 août 2011

C'est peut-être un détail pour vous...

.... mais la loupiotte va enfin sur le pot! Oh yeah!!!

Ca n'a pas été une mince affaire. On avait l'impression d'avoir tout tenté et surtout à un mois de la rentrée on n'avait pas du tout la pression, du tout, du tout...

Et puis il y a 10 jours elle s'est assise sur son pot et a fait pipi. Je ne vous raconte pas le sentiment de joie que mon mari et moi avons ressenti. Ce soir-là on s'est endormi sourire aux lèvres et HEU-REUX (non je n'exagère pas). L'impression d'avoir touché le jackpot!

Faut dire que ça inquiétait toute la famille cette histoire et tout le monde y mettait son grain de sel pour motiver la loupiotte.

"quand tu iras sur le pot, tu auras un cadeau" (ma mère)
"quand tu iras sur le pot, on ira acheter le livre que tu veux" (mon père)
"quoi tu mets encore des couches? ouh mais t'es un bébé" (ma tante, pas maline)

Il y a même mon parrain, célibataire endurci, un peu rustre sur les bords, mais qui fond comme une guimauve devant la loupiotte, qui me faisait part, tout embêté, de ses inquiétudes il y a peu: "mais peut-être qu'elle a quelque chose qui ne fonctionne pas?", t'inquiète si ça ne fonctionnait pas, elle ne remplirait pas ses couches.

Et puis aussi le même desespoir partagé avec ma belle-soeur qui était dans le même cacas que nous "et alors la loupiotte va sur le pot?" "ben non et la tienne?" "toujours pas non plus, pffff".

Alors ce jour-là on était à 2 doigts de déboucher le champagne.

Je ne sais pas qu'est-ce qui l'a ENFIN décidée.

Nous avons tenté plusieurs méthodes simultanément:

1/ le calendrier.
La loupiotte est contente de bientôt aller à l'école et savait qu'elle devait être propre. Mais je me suis aperçue qu'elle ne se rendait pas compte que la rentrée approche à grands pas. Elle disait souvent "j'irai à l'école quand je serai grande". Alors j'ai bricolé un calendrier sous excel, l'ai imprimé et affiché sur le frigo. Pour chaque jour j'ai mis un dessin correspondant à ce qui était prévu (zoo, anniversaire,...) jusqu'au jour de la rentrée. Ainsi elle pouvait mieux visualiser l'échéance. Et chaque soir on y dessinait 1 bonhomme: souriant ou non, suivant si elle avait essayé d'aller sur le pot ou pas. On lui avait dit que lorsqu'elle ferait pipi sur le pot, le bonhomme se verrait coiffé d'une couronne.
La loupiotte s'est prise au jeu finalement.


2/ le temps passé sur le pot.
Là c'est le papa qui s'y est collé. Il a passé énormément de temps à côté de la loupiotte, à l'occuper pendant qu'elle était sur le pot. Histoires, dessins, papotage, il a passé des heures avec elle pour qu'elle apprivoise le pot.

3/ la récompense.
Début juillet la loupiotte avait repéré, dans un magasin de jouets, la baguette magique de ses rêves. Je lui ai donc proposé un marché: on reviendrait l'acheter quand elle ne mettrait plus de couches. Elle a été d'accord.
Et donc lundi soir, 1ere journée sans couche à la crèche, nous sommes allées l'acheter.



Petite anecdote, dans la voiture en rentrant:

"alors ma loupiotte, tu vas me transformer, avec ta baguette magique?"
"OUI, je vais te transformer en...... popotin!" (po - POT- in)
".... en popotin?... mais tu sais ce que c'est un popotin?"
"non?"
"ce sont les fesses"
"je vais te transformer en popotin-fesses, mais je te mettrai une capuche pour que tu n'aies pas froid!"

7 commentaires:

  1. Bravo a elle!
    C'est sur changer les couches c'est quand même chiant, ça doit être bien quand ça s'arrête LOL

    RépondreSupprimer
  2. Super vous pouvez être fiers !
    C est une championne, et pour le popotin j adore !

    RépondreSupprimer
  3. Youpi ^^ Bravo à elle et à ses parents pour la patience :)

    J'adore les discussions parfois surréalistes avec les enfants !!

    RépondreSupprimer
  4. Sympa ! Le nôtre a fait son premier pipi (peut-être par hasard d’ailleurs !)

    RépondreSupprimer
  5. Oui nous sommes super fiers (qu'est-ce que ça sera quand elle aura son bac?)

    Vaallos, c'est clair qu'on a parfois des discussions ... surprenantes avec la loupiotte!

    Xtinette, j'espère que ce n'est pas un hasard!

    Anaïs, bizarrement ça ne m'a jamais trop dérangée de changer ses couches (enfin sauf ces dernières semaines... pouah!!)

    RépondreSupprimer