lundi 26 septembre 2011

MA 1ère sortie scolaire.

Mon mari et moi on débute dans le joyeux monde de la scolarité, enfin côté parents, parce que sinon, je viens de faire le compte, on cumule 41 rentrées à nous deux (la vache!!).
On est un peu tout neuf, alors on est enthousiaste et on s'emballe.
Ce qui fait que lors de la réunion de rentrée nous nous sommes portés volontaires pour à peu près tout:
Qui veut être candidat pour être parent d'élève? MOIIIIIII!!!!!!! (ça c'est mon mari)
Qui veut accompagner les enfants pour leur 1ere sortie? MOIIIIII!!!!!! (ça c'est moi)


Bon ben voilà la 1ère sortie a eu lieu.... Je suis venue, j'ai vu, j'ai vaincu... je le referai une autre fois pour la biscotte, par souci d'équité, mais sinon je laisse ma place pour les prochaines fois aux autres parents, parce que là je suis VANNEE.

Il s'agissait d'aller cueillir des fruits dans un grand, que dis-je... un IMMENSE, verger.

Je suis arrivée sur place 20 minutes avant le rendez-vous, fraîche, motivée, enthousiaste, l'appareil photo en bandoullière.
10 minutes plus tard 2 autres mamans, rôdées pour cet exercice, sont arrivées et ont commencé à bavarder entre elles sur le parking. J'ai tenté l'incrust dans leur conversation:
"Bonjour, je suppose que vous êtes des mamans accompagnatrices?"
"Bonjour, oui c'est ça" et blablabla vas-y que je continue à papoter comme si t'étais pas là.
Alors ça, ça m'énerve. Quand je suis à leur place et que je vois quelqu'un de nouveau arriver, j'essaie toujours de le mettre à l'aise, de lui parler, histoire de tendre la perche si cette personne souhaite bavarder. Je ne la laisse pas dans son coin.
Comme je n'avais pas envie d'errer seule sur le parking pour encore 10 minutes, je ne leur ai pas laissé le choix, je me suis imposée dans leur conversation.

Puis le car est arrivé.
Nous avons reçu les consignes et on m'a donné 4 enfants à surveiller:
* ma loupiotte
* une petite Nadia
* un petit Noah
* et un petit diable: Louis.

J'ai commencé par les planter tous les 4 devant moi (oui même la loupiotte) et les observer minutieusement, histoire d'arriver à les reconnaître au milieu des autres et surtout de ramener au car les 4 mêmes enfants qu'on m'avait confiés au début.

La visite a commencé par un cours sur les fruits et légumes. Tous autour d'un grand étal de produits, à écouter les explications d'un jardinier. Enfin tous.... précisons que la moitié des enfants était retournée comme si de rien était, comparant leurs belles bottes en caoutchouc ou s'amusant à enlever-remettre-enlever-remettre leur manteau...

Puis une des maîtresses a eu l'idée de faire tourner tout ce petit monde autour de l'étal afin que chacun puisse voir tout ce qui y était exposé. Alors comme ça, ça n'a pas l'air, mais c'est une vraie expédition. Sur les 4 enfants à surveiller, il y en a toujours un qui avance trop vite, ou pas assez, ou qui veut passer sous l'étal , ou qui refuse de bouger.

Ensuite nous avons effectué une petite visite d'une partie du verger. Là, j'ai maîtrisé à fond, nous nous sommes donné la main tous les 5 et nous avons avancé tranquillement, doucement, tout doucement....parce que tous ses petits pieds, ça n'avance pas bien vite.

Et puis on nous a largué au milieu des 50 allées de pommiers. C'est là que ma galère a commencé. Le but était de faire cueillir des pommes aux enfants.

Je vous résume comment ça s'est passé:

"Allez les enfants, on avance tous les 5. D'ailleurs êtes-vous tous là: 1,2,3,... Louis??? ah te voilà... écoute mon petit il faut bien rester près de moi, d'accord? Allez on y va."

1 mètre, 2 mètres, 3 mètres:
" Louis mon petit bonhomme, reviens ici et donne la main à Nadia STP"

10 mètres, 11 mètres, 12 mètres:
"Louis, petit coquin, tu veux bien avancer STP, parce que là, on a encore environ 50 m à parcourir"

20 mètres, 21 mètres, 22 mètres:
"Louis, STP, ne cours pas, attend-nous, petit chenapan!!"

30 mètres, 31 mètres, 32 mètres:
"Non Louis n'essaie pas de jeter de la terre dans les cheveux de Noah, petite arsouille"

40 mètres, 41 mètres, 42 mètres:
"Louis, non, non, non, ne pars pas en courant REVIENS ICI petite canaille!!"

50 mètres, 51 mètres, 52 mètres:
"Les enfants, allez on s'arrête-là, on va cueillir de jolies pommes. Non Louis, n'essaie pas de grimper au pommier, c'est dangereux, tu risques de te faire mal en tombant.
Bon on reste là, tous les 5 devant ce pommier, OK?
D'ailleurs êtes-vous tous là? 1,2,3.... Louis???? Bon Louis, petit garnement, j'ai dit qu'on restait LA tous les 5 d'accord?
Quoi Noah? Tu veux cueillir cette pomme tout en haut du pommier? Viens je te porte... LOUIS!!! petite fripouille, ne profite pas du fait que je porte Noah pour te faire la malle, reviens ici!
Oui Nadia, qu'est-ce que tu veux? Ah toi aussi tu veux cueillir une pomme en haut du pommier, ben viens petite puce, je vais te porter... LOUIS!!!! petit sacripant REVIENS ICI et NE BOUGE PLUS.
Ben ma Loupiotte, pourquoi tu pleures? Ah parce que j'ai porté Noah et Nadia et pas toi... bon ben viens c'est pas grave je vais te porter aussi. LOUIS!!! petit galopin REVIENS ICI.
Tiens, tant que je t'ai à portée de main, est-ce que tu veux aussi prendre une pomme tout en haut? Non? bon ben prends en une en bas. Ah non, non plus? Bon ben ne cueille pas de pommes, mais reste tranquille et ne bouge pas.
Quoi Noah? Oh oui elle est belle cette pomme. LOUIS!!! arrête d'arracher toutes les feuilles, mais t'es le diable en personne, ma parole.
Oui, Nadia? Tu ne retrouves plus ton petit panier? Alors voyons, où l'as-tu posé? Ah Louis repose le panier de Nadia, STP!
Bon je recompte: 1,2,3...LOUIS?!!! mais c'est pas possible il était là il y a 2 secondes, il ne s'est quand même pas volatilisé! Mais c'est pas vrai, il s'est faufilé dans l'allée d'à côté. LOUIS REVIENS ICI TOUT DE SUITE! Bon allez maintenant ça suffit, que tu le veuilles ou non, je te tiens par la main jusqu'à la fin de la visite.
Quoi ma loupiotte? Toi aussi tu veux me donner la main? Bon d'accord. Oui Nadia? Oui je te donne la main aussi, tiens regarde sur celle-ci il reste 2 doigts de libre.
Ben Noah tu boudes? Mais non ne t'inquiète pas, je vais te donner la main aussi, tiens agrippe-toi à mon pouce..."

Nous sommes revenus au point de RDV 10 minutes avant l'horaire prévu, moi courbée en 2 à donner la main à 4 enfants en même temps et à porter les paniers (ne me demandez pas comment j'ai fait, je n'en ai aucune idée, je devais être dans un état second). Je ne sais pas par quel miracle j'ai réussi à les faire asseoir TOUS LES 4 sur le MEME banc. Je les avais enfin tous les 4 dans mon champ de vision (HOURRAHHH!!). Une maîtresse est venue me dire qu'il restait encore un peu de temps et que si je voulais, en attendant, je pouvais les emmener voir les légumes. Mouahahah. NON.

Voilà, maintenant j'ai une nouvelle motivation dans la vie: militer pour que les instits obtiennent double salaire et qu'on leur reconnaisse la pénibilité du travail.
Sur ce, je m'en vais faire la sieste!

(Rassurez-moi les mamans rôdées, les sorties scolaires c'est pas tout le temps comme ça, hein???)




8 commentaires:

  1. Ahhhhhhhhh j'ai adoré ton récit...
    Je me suis laissée piéger quelques fois pour ma grande... mais je n'ai pas encore craqué pour le p'tit... En plus il ressemble un peu à Louis !!!
    Alors je laisse les autres mamans gérer ;-)

    RépondreSupprimer
  2. je disais donc que k'étais écroulée de rire et que j'en ai eu des contractions!!

    RépondreSupprimer
  3. Val: ah ben entre ton ado et Super boubou tu dois être... exténuée, non?

    Caroline: j'espère que ce n'est pas trop tôt pour les contractions. Si la délivrance se fait attendre, n'hésite pas à revenir ;o)

    RépondreSupprimer
  4. non, c'est bon là (38 SA)mais je rigole très souvent quand je te lis, des ondes positives ....

    RépondreSupprimer
  5. J'ai été animatrice de centre aéré et c'est vraiment sport de sortir une vingtaine de p'tits !

    RépondreSupprimer
  6. Je te comprend , j'ai été ATSEM et avec l'instit on se gardait toujours les plus terribles !!!
    Bon en tant que parent accompagnateur c'est plus dur car y toujours un enfant qui va tester pour voir si tu as les mêmes règles que la maitresse !!!
    Bonne journée !!!

    RépondreSupprimer
  7. Tu me fais peur !!
    Et moi aussi j'admire les profs et instits (enfin les bons quoi, ceux qui se préoccupent vraiment des enfants) !

    RépondreSupprimer
  8. Caroline: cool 38 SA, il n'y a plus rien à craindre en effet!

    Xtinette: Je suis fatiguée, rien qu'en lisant ton commentaire... Double salaire aussi pour les animateurs!!!

    Laeti: Ah oui et double salaire pour les ATSEM! Lors de cette sortie, on voyait que les ATSEM maîtrisaient, on reconnait les pros!

    Maman Sioux: Tout pareil que toi!

    RépondreSupprimer