lundi 31 octobre 2011

Plaignez-moi

Mon footballeur de mari s'est fait un claquage, hier, pendant un match. Je sens qu'on va encore avoir une discussion hautement intéressante.



Depuis il reste couché.
Quand il se lève, il traîne la patte.
Il marmonne des choses bizarres du style "tes parents, ils n'auraient pas une paire de béquilles qui traîne chez eux?"
Il murmure aussi des trucs du genre "il fait le pont, le toubib aujourd'hui?", parce qu'évidemment je connais l'emploi du temps de Viggooooo par coeur.

Et dès que je refais des glaçons ils se retrouvent systématiquement appliqués sur son mollet (faut pas venir boire l'apéro chez nous aujourd'hui).

Je sais pas pourquoi, je sens que j'aurais mieux fait d'aller bosser ...

Petit rappel: A celles qui veulent participer à la fierté du mois, n'oubliez pas de m'envoyer vos contributions ou le lien vers votre blog, que je fasse un résumé! Merci.

4 commentaires:

  1. Un homme malade ou mal en point hé me demande s il y a plus difficile à supporter !
    Courage et bisous.

    RépondreSupprimer
  2. Ah les sportifs ! Le moindre bobo et ça pleure ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Lily2b: oui pas facile à supporter quand ils sont agonisant avec 38° de T°!! Là ça va, il bouge quand même!

    Xtinette: oui c'est ça. Mais là je crois que j'ai été un peu mauvaise langue, il a hérité de béquilles et de piqûres contre les phlébites.

    RépondreSupprimer