vendredi 23 décembre 2011

Le Père Noël n'est pas qu'une ordure

Mardi matin. On est grave à la bourre, pile le jour où j’ai un train à prendre. Avant de quitter l’appart, je me dépêche d’ouvrir les volets : il pleut comme vache qui pisse. Youpi ! Ca signifie que je vais me farcir le trajet jusqu’à l’école en tenant la loupiotte d’une main, en poussant la poussette de la 2ème et en tenant mon parapluie de la 3ème.


On saute dans l’ascenseur. Après de longues secondes, il arrive enfin au RDC. Je bondis dans le hall, avec tout mon petit monde sous le bras (façon de parler, hein ?) quand j’entends une voix fluette m’interpeler « Héééé, psssssssiiit !! Aggie … vous pouvez me rendre un service ? »

Je me retourne et trouve le papy du RDC sur le pas de sa porte. En pyjama.

Han mais qu’est-ce qu’il me veut celui-là ? Qu’est-ce qu’il a encore trouvé comme moyen, pour me tenir la jambe ? (façon de parler aussi, hein ?). J’ai gravement envie de faire comme si je ne l’avais pas vu, ni entendu. Mais bon je préfère être sympa avec lui et ne pas le contrarier. Surtout depuis le jour où il m’a confié avoir fait, dans sa jeunesse, un petit tour de quelques mois au violon. Pour avoir essayé de planter quelques coups de couteau dans le lard d’un gars qui regardait sa femme d’un peu trop près. Vous allez me dire « oui mais bon c’était il y a longtemps. A l’époque c’était comme ça la vie et pis c’est un papy tout ce qu’il y a de présentable maintenant », ben moi je préfère lui rendre service et tant pis pour mon train.



Moi : euh oui ?
 Lui : vous emmenez la loupiotte à l’école, là ?

Moi : euh oui

Lui, en regardant ses pieds d’un air penaud : vous pourrez dire à la directrice que je m’excuse, mais je serai en retard de 30 minutes car j’ai un contretemps. Elle comprendra.

Moi : euh oui

Lui, les joues rouges: surtout dites-lui bien que c’est un contretemps. Je ne voudrais pas qu’elle m’en veuille.

Moi : euh oui

Ouhlala, mais dans quelle combine je suis encore tombée, moi ? Je passe tout le chemin à me demander ce qu’il peut bien se tramer avec la directrice, là ?

Je croise celle-ci dans le hall de l’école, l’emmène un peu à l’écart et lui dis façon message codé « j’ai un message pour vous – M.Bip sera en retard – 30 minutes – c’est un contretemps, UN CONTRETEMPS »

Elle, avec des yeux écarquillés : d’accord, OK, merci de m’avoir prévenue.


J’emmène la loupiotte jusqu’à sa classe, puis passe à nouveau dans le hall où j’entends la directrice dire à une de ses collègues :

« Changement de programme : on va prévoir la récré à 10h, parce que la maman de la loupiotte vient de me prévenir que le Père Noël serait en retard de 30 minutes ».

Le Père Noël !

Comment aurais-je pu me douter que ce gringalet, avec sa voix toute fluette, c’était le Père Noël ?

En tout cas, maintenant que je sais que le Père Noël est un ex-taulard, je ne le verrai plus de la même façon.(ah si ma loupiotte savait ça…)


Article rédigé pour So Busy Girls. Allez voir par là vous aurez de la chouette lecture!

samedi 17 décembre 2011

Parapluie [samedi mode]

Moi je dis "vive les magasins d'usine".
C'est là que l'an dernier le Père Noël s'est fourni pour m'apporter cet objet qui ne me quitte plus, et qui m'est particulièrement utile ces jours-ci.


un parapluie Burberry

Vachement pratique, puisqu'il trouve sa place dans mon sac à main.


Dis Père Noël.... à quand le trench???
(j'ferai pas la fine bouche, il peut venir du magasin d'usine aussi, hein!)


Tous les samedis c'est "samedi mode" chez Lucky Sophie

mercredi 14 décembre 2011

Paraîtrait que c'est (encore) bientôt Noël

Alors forcément comme c'est bientôt Noël, ben on fait quoi? Des sablés de Noël.

1ere difficulté chez les Aggie: empêcher mari, loupiotte (et soi-même) de boulotter toute la pâte.

2ème difficulté chez les Aggie: retrouver le rouleau à pâtisserie. A ce jour l'énigme n'est toujours pas résolue. Je suspecte mon homme de l'avoir planqué un soir où il est rentré tard, j'vois pas d'autres solutions. (Mais bon vu que chez nous on utilise hachoir et couteau électrique pour couper le pied du sapin, il ne serait pas complétement improbable qu'on le retrouve dans la caisse à outils par exemple). Toujours est-il que pour étaler la pâte, je me suis servie du rouleau à pâtisserie de la dinette de la loupiotte. Un truc en plastoc' de 20 cm de long, mais qui a très bien fait l'affaire.

Allez je vous file notre recette de famille, honteusement piochée sur marmiton:

Il faut:
- 3 oeufs
- 500 g de farine
- 250 de beurre
- 250 g de sucre en poudre
- 1 zeste de citron ou d'orange (non traité ou bio) (comme j'en avais pas, j'ai mis de l'extrait de vanille)

Battre le beurre pour qu'il devienne presque mousseux. Ajouter les oeufs, le sucre et battre pendant 10 mn. Ajouter la farine et le zeste et former une pâte à la main, faire une boule et mettre 30 mn au frigo.
Etaler la pâte sur 1/2 cm d'épaisseur.
Avec les emporte-pièces, découper des petits biscuits et les déposer sur une plaque garnie d'une feuille de papier sulfurisé.
Recouvrir chaque biscuit d'un peu de jaune d'oeuf. (moi j'ai oublié)
Faire cuire 10 mn environ à 150°C.


Alors si vous regardez bien, vous verrez des tortues de Noël, des hippocampes de Noël, des requins de Noël et des pingouins de Noël.
Parce que mes emporte-pièces étaient tellement bien rangés (si,si) (probablement avec le rouleau à pâtisserie) que je ne les ai pas retrouvés.
Je suis donc retournée faire un tour vers le coffre à jouets de la loupiotte, et c'est dans sa boîte de pâte à modeler que j'ai pioché ces drôles d'animaux.

En tout cas c'était bon!

lundi 12 décembre 2011

Paraîtrait que c'est bientôt Noël

Sachez le, à l'approche de Noël je me transforme en schtroumpf grognon.

J'aime pas les sapins de Noël
J'aime pas les illuminations la journée
J'aime pas les cadeaux avec le nom du magasin partout sur le papier d'emballage.
J'aime pas que les proches ne prennent pas plus d'1/4 de poil de seconde pour choisir un cadeau
J'aime pas la surenchère de cadeaux

Mais je vous rassure ça va beaucoup mieux maintenant. Si,si.

La preuve j'accepte de faire un sapin.

Bon j'avoue je n'ai jamais été absolument contre les sapins de Noël. J'aime bien ceux sur les magazines. Ou dans les films. Ou les grands magasins.

Voilà quoi.

Bon, ben sachez le aussi, notre sapin ne ressemble pas à un de ceux-là.

Mais à nous, en fait.

Déjà il est un peu tordu depuis que nous avons posé une énorme étoile sur sa petite cime.

Et puis il est décoré avec nos goûts à chacun:
  • 300 sujets après LA branche décorée par la loupiotte
  • Des boules et des guirlandes clinquantes, comme quand on était petit (mon mari).
  • D'autres avec le prénom de la loupiotte et de la biscotte écrits dessus.
  • Et puis des trucs faits mains par et pour moi.


Je vous laisse retrouver ce que j'ai réalisé moi-même.


Bon allez, comme c'est pas facile, je vous aide.



Mes 1ers pas en pate fimo. Je rappelle que j'avais voulu du fait main parce que je voulais des décos naturelles. Naturelles comme la pate fimo quoi.


Et quelques sujets en pâte à sel. Là je me suis bluffée moi même: je me suis rendue compte que même pour faire la pâte à sel, j'étais incapable de suivre la recette à la lettre. Une vraie rebelle!


Voyez la petite bonnefemme sur l'image? En la trouvant la loupiotte s'est exclamée "Oh un fantôme!!". Et 2 minutes plus tard elle était cassée en 2.
Voyez le nounours sur l'image? Cendrillon a marché dessus (oui Cendrillon nous a aidés à faire le sapin) et il a été cassé en 5. 
Résolution pour 2012: abandonner la pate à sel.

Je vous avais bien dit que Cendrillon nous avait aidés...


Enfin le truc bien de cette année, c'est que le sapin était assez droit, parce que l'an dernier son pied était tordu. Il a fallu sortir le hachoir et le couteau électrique pour le couper (ben oui c'est ça quand on habite en appart, on n'a pas de hache, ni de tronçonneuse).

Bon allez, j'avoue, je me suis bien amusée cette année à faire le sapin. Mais chuuuut faudrait pas qu'on croit que j'aime enfin Noël!

Et chez vous, ça se passe comment les décorations pour Noël?

mardi 6 décembre 2011

Help / SOS/ Au Secours/ Aidez-moi!!! (quelqu'un qui sait bien dessiner)

Vous savez que la loupiotte a une lubie princesse qu'elle couve depuis 8 mois (8 mois!!).
8 mois qu'elle nous parle de château, couronne, robe à dentelles.

8 mois qu'elle convoite un prince (peu importe lequel, pourvu qu'il soit prince).

D'ailleurs l'autre matin, au petit déjeuner, a eu lieu cette surprenante conversation entre la loupiotte et son papa:
"dis ma loupiotte, qu'est-ce que tu veux pour ton petit déjeuner? Un croissant?"
"Non"
"une tartine?"
"Non"
"un prince?"
"OUIIIIIIIIIIIIIIII!!!"


"Mais nooooooonnnnn, je voulais un VRAI prince avec une couronne et un cheval"

8 mois que la loupiotte se prend pour Cendrillon. Même ses camarades de classe l'appellent ainsi. J'ai même été reprise par un de ses copains la dernière fois "allez loupiotte tu viens" "mais madame, elle s'appelle Cendrillon - Loupiotte".

Mouif.

Mais là où c'est devenu le plus insupportable, c'est qu'elle nous fait une dépression si nous l'habillons en pantalon "mais je suis pas un prince, je suis une princesse".

Vous m'aviez déjà aidée à trouver des exemples de princesse en pantalon, mais ELLE NE VEUT RIEN SAVOIR. Si je lui dit que Jasmine, qui est quand même plutôt canon, met des pantalons, elle me répond "mais je ne suis pas Jasmine, je suis Cen-dril-lon".

Alors voilà, c'est là que je fais appel à vous. Est-ce que quelqu'un d'entre vous saurait, et voudrait bien, me faire un dessin de cette fichue souillon EN FALZAR? Parce que j'ai eu beau chercher, je n'ai jamais trouvé d'image de Cendrillon en pantalon.

Alors merci, MERCI, MERCI!!! à celui ou celle qui voudrait bien se dévouer pour me dessiner ça. (je précise qu'il faut, bien sûr, que ce soit la Cendrillon de Walt Disney et qu'elle porte son chignon de bal).

aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaahhhhhhhhhhhh!!!!!!!!!!!!

Même pour faire le ménage elle est en jupe

vendredi 2 décembre 2011

La fierté du mois { novembre }

Quelques blogueuses ont choisi de partager une de leur réussite de ce mois de novembre avec moi. Un grand merci à elles.

Allons-y, découvrons leur fierté!

Mamande4 est fière, et je la comprends, d'avoir réussi à s'organiser dans sa toute nouvelle vie de maman de 4 enfants. Elle arrive même à préparer toute sa tribu, et elle-même, a une heure décente. A toutes les jeunes mamans qui  se sentent dépassées, voyez qu'on finit par arriver à sortir la tête de l'eau. Bravo à elle!

Kimie est fière du 1er collier qu'elle a réalisé et il y a de quoi, il est superbe. Faut dire qu'elle est super douée et réalise de très jolies choses en émaux, technique qu'elle nous fait découvrir à travers son blog, c'est passionnant, je vous encourage vivement à y faire un tour.

Baloun6 a fait quelque chose de pas facile. Elle est fière d'avoir pris sur elle, d'avoir mis son orgueil dans sa poche et fait le 1er pas vers la collègue avec qui elle s'était brouillée. A présent l'ambiance est moins tendue et c'est bien mieux. Bravo!


A mon tour: ma fierté du mois de novembre est complètement différente de la précédente (bassement matérialiste).
Il y a quelques temps, j'ai décidé, sur un coup de tête, de m'inscrire pour la 1ere fois, à un concours de poésie. Pas facile pour moi, car je n'avais jamais osé faire lire mes textes à quelqu'un jusque là. Au début du mois le jury a rendu ses délibérations et j'ai appris que j'avais obtenu la mention "très honorable". Alors c'est sûr que c'est moins bien que le 1er prix, ou le 2ème, ou le 3ème, mais c'est déjà mieux que "honorable" tout court ou que rien du tout! D'autant plus que je me suis décidée à y participer au dernier moment et que je n'avais pas pris le temps de retravailler mes poèmes pour en faire quelque chose de plus abouti.  Moi qui me demandais si ce que j'écrivais "valait" quelque chose, je suis toute fière de cette mention et ça m'encourage drôlement!