vendredi 18 mai 2012

Une journée comme je les aime

Mon mari joue au foot depuis environ 30 ans.

30 années pendant lesquelles il a perdu, au fil des matchs et des entraînements, une cheville, un tendon, un péroné, quelques ligaments et fibres musculaires,...

L'an dernier il est rentré d'un entraînement (pas d'un match, hein, d'un entraînement!) avec un oeil au beurre noir. Mais pas un petit cocard discret, non, le vrai oeil au beurre noir, celui qui change de couleur de seconde en seconde et qui mange la moitié du visage. D'ailleurs un de ces collègues l'a surnommé "double face".
Je lui avais dit qu'il ferait mieux de se mettre au rugby, en plus qu'est-ce qu'ils sont élégants ces petits polos...
Il avait rigolé.

*soupirs*


En octobre, il est rentré d'un match en boitillant. Je lui avais dit qu'il ferait mieux de se mettre au rugby, en plus qu'est-ce qu'ils sont seyants ces petits polos...
Il avait rigolé.

La semaine dernière, il est rentré d'un entraînement avec la marque sanguinolante d'un crampon sur son pied. Je lui avais dit qu'il ferait mieux de se mettre au rugby, en plus qu'est-ce qu'ils sont sexys ces petits polos...
Il avait rigolé.


Hier c'était férié. L'occasion donc de faire une petite sortie en famille.
Ah ben nan c'est vrai, y'a foot!
L'équipe de mon homme était en finale de-je-ne-sais-plus-quoi, alors forcément c'était cuit. Le planning était bouclé d'avance. Mon homme avait foot TOUT l'après-midi. Oui parce que les organisateurs ne sont pas pour la paix des ménages. Ils ne collent pas les matchs le matin, et qu'on n'en parle plus, mais à 15h30. Et vu qu'avant il y a briefing et échauffement, ça prend de 13h30 à 17h30. Ahem...

Mais bon comme je ne suis pas rancunière (en fait si, mais c'est une autre histoire), j'ai voulu faire une surprise à mon mari. J'ai attendu la fin de la sieste de ma loupiotte et de ma biscotte (oui elles faisaient la sieste en même temps, youhou!! je suis très persuasive) et les ai embarquées dans la voiture, direction le terrain de foot de petaouchnok. C'était l'occasion aussi qu'on prenne le goûter dehors, sur un coin de verdure, histoire de profiter du beau temps.

Sur le chemin mon portable a sonné.
C'était mon mari.
Pour me dire qu'il s'était pris un petit choc avec un autre joueur.
Mais que l'arbitre avait préféré faire appeler les pompiers.
Parce qu'il avait été dans les vaps pendant 2-3 secondes. 
Et que les pompiers, ben, ils préféraient tout de même l'emmener aux urgences par précaution.
Donc que là il était sur la route, dans le sens inverse au nôtre, dans le camion de pompiers, direction l'hopital.

Alors la loupiotte, la biscotte et moi, on a fait demi-tour, direction l'hopital aussi. Salle d'attente pleine à craquer, Biscotte et Loupiotte affamées, nous nous sommes retrouvées  à prendre le goûter assises sur un plot en béton, sur le trottoir. Ahem...

Je vous rassure le mari, un peu sonné, va bien. Et il ne veut toujours pas se mettre au rugby.


7 commentaires:

  1. vive le foot... (moi aussi chuis mariée à un footeux :(((( )

    RépondreSupprimer
  2. Youpi ! ça donne envie...
    résolution n°1: ne jamais passer devant un match de foot avec Petit Baroudeur, d'ici quelques années...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là nous avons eu du bol de ne pas être encore sur place quand mon mari était inanimé. Le stress pour les petites et pour moi sinon!!

      Supprimer
  3. Mdr. La galère. Il faut être une épouse patiente...
    J'ai de la chance, le mien n'a pas de passion sportive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me plains, mais je préfère qu'il ait une passion sportive plutôt qu'il soit dingue de tuning ou de Johnny Hallyday!

      Supprimer
  4. Tu racontes bien ta colère tout en nous faisant sourire tout le long! Chapeau, t'as sorti ta "zeenitude" ici, pense pas que tu l'aies fait devant ton footballeur de mari! lol! Le mien c'est le kite "cerf-volant à traction", été comme hiver. Plus solitaire comme sport, mais assez extrème aussi! Et on est tributaire du vent pour les activités familiale: si il y a la moindre brise capable de soulever ses kilos de muscles (et de gras), on fait rien, monsieur va voler en cerf-volant, sur la neige ou sur le fleuve! Il leur faut de l'action aux mecs pour calmer leurs hormones, on ne s'en porte que mieux ma foi! xx

    RépondreSupprimer