lundi 19 novembre 2012

Mes nuits auprès d'elle

Le berceau de ma loupiotte avait été installé dans sa chambre.
Mais quand nous sommes rentrées de la maternité, son papa a préféré le mettre dans la notre pour la nuit. Il se sentait plus rassuré.
Pendant 15 jours notre loupiotte a donc dormi dans notre chambre.
Et puis j'ai craqué.
Elle dormait plutôt bien, mais pas moi.
J'étais toujours aux aguets, à l'affût de ses petits bruits, dans le stress qu'elle se mette à pleurer et que je n'arrive plus à l'endormir.
Elle a donc réintégré sa chambre et après ça nous avons rarement dormi avec elle.
 
Quand j'ai été enceinte de notre biscotte, j'ai voulu déménager à tout prix. Notre appartement n'a que deux chambres et je ne me voyais ni passer mes nuits avec un bébé dans la notre, ni imposer à notre loupiotte d'accueillir un nourrisson dans la sienne. J'en étais entièrement convaincue: il nous fallait un logement avec 3 chambres.
 
Les loyers exhorbitants, le peu d'offres dans notre quartier et la peur que la combinaison déménagement-arrivée d'une petite soeur-entrée à l'école soit un peu trop lourde à gérer pour notre loupiotte ont commencé à me faire douter de cette décision. Et le fait de trouver, enfin après 4 années de recherches, un beau terrain sur lequel construire notre futur manoir a achevé de me faire changer d'avis.
 
Nous avons ainsi pris la décision, avec une certaine appréhension, de rester dans notre T3 et d'installer le bébé avec nous jusqu'à ce qu'il fasse ses nuits et puisse cohabiter avec la loupiotte.
 
Quand notre biscotte est née, nous l'avons donc installée dans notre chambre, à côté de moi... et tout s'est bien passé.
Elle a commencé à faire ses nuits à 5 mois, mais suite à une petite hospitalisation elle a à nouveau réclamé une tétée nocturne pendant quelques semaines, puis tout est rentré dans l'ordre, puis elle s'est mise à vouloir son petit-déj vers 4h du mat, puis elle a à nouveau bien dormi...
 
Je trouvais que tout ça était un peu trop chaotique pour l'installer avec la loupiotte, elle est donc restée avec nous, même si maintenant cela fait plusieurs mois qu'elle dort très bien. Nous attendons notre futur déménagement pour retrouver une chambre rien qu'à nous.
 
Et puis je dois bien avouer que j'adore dormir dans la même chambre qu'elle. Je suis devenue accro à ses petits bruits et sa respiration me berce. Je me sens bien avec elle à mes côtés et j'adore quand elle me réveille (pas trop tôt, elle aime les grasses mat') de sa petite voix enjouée. Et j'adore quand elle colle son nez contre son tour de lit et qu'elle passe sa petite main à travers les barreaux pour essayer d'attraper la mienne.
 
Qui aurait cru que j'allais autant aimer cette situation un peu forcée?
 
 
 

6 commentaires:

  1. Moi je n'ai jamais supporté de dormir avec un bébé, tout simplement parce que j'aime lire avant de dormir ou discuter avec mon homme et que j'ai peur de la réveiller

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On discute quand même, ça ne la réveille pas. Parfois, mais c'est rare, je regarde un peu la télé aussi.

      Supprimer
  2. Nous aussi n'avons que 2 chambres dans notre appart', alors pour l'arrivée du petit deuz, on se prépare à l'accueillir dans notre chambre. LB, elle était directement allée dans sa chambre à la sortie de la mater'. A l'époque, j'avais un peu de mal à dormir dans la même chambre que bébé (pour les mêmes raisons que toi), heureusement, ce n'est plus le cas aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'en faisais une montagne et puis finalement ça me plait. Il se produira peut-être la même chose pour toi.

      Supprimer