mardi 25 juin 2013

Misère......

Vous savez tous ce qu’est la période du POURQUOI… ?
Nous on connaît très bien :

Loupiotte, maintenant va au lit ! 

-->Pourquoi je dois aller au lit ?
-->Pourquoi il faut se reposer ?
-->Pourquoi c’est la nuit qu’on dort ?
-->Pourquoi on ferme les volets ?
-->Pourquoi notre corps il a besoin d’énergie et le repos ça lui en donne ?

Ca suffit ! Je vais me fâcher !
-->Pourquoi tu vas te fâcher ?


La période du POURQUOI dure… longtemps (nous sommes encore dedans), même si ça s’estompe un peu.



Et justement alors que la période du POURQUOI s’estompe, arrive en force la période…. du PAS VRAI ? qui est en fait la même chose.

Loupiotte, maintenant va au lit!

-->Pas vrai maman, je vais au lit parce qu’il faut que je me repose ?
-->Pas vrai maman, il faut se reposer pour être en forme ?
-->Pas vrai maman, c’est la nuit qu’on dort parce que la petite horloge qui est à l’intérieur de nous, mais c’est pas une vraie horloge, hein !!, elle est programmée comme ça?
-->Pas vrai maman, on ferme les volets parce qu’on dort mieux dans le noir ?
-->Pas vrai maman, quand on dort, tout notre corps se repose et notre cerveau aussi, et comme ça après il a plus d’énergie ?
--> Pas vrai maman, si je continue tu vas te fâcher ?
 



Et alors que cette période n’est pas encore finie, arrive chez nous celle… des RIMES !

Loupiotte, maintenant va au lit !

-->Pas vrai maman, va au lit, ça rime avec ravioli ?
-->Pas vrai maman, volets, ça rime avec violet ?
-->Pas vrai maman, on dort, ça rime avec or ?
-->Pas vrai maman, énergie, ça rime avec Aggie ?

Ca suffit ! Je vais me fâcher !
-->Pas vrai maman, fâcher, ça rime avec tâcher ?



Et depuis quelques jours, en alternance avec la période Pas vrai ? / Rimes nous avons les Pas vrai ? / SYLLABES :

Loupiotte, maintenant va au lit !

-->Lou- Piotte- Main- Te- Nant-Va-Au-Lit…Pas vrai maman, y’a 8 syllabes dans Lou- Piotte- Main- Te- Nant-Va-Au-Lit ?


mercredi 19 juin 2013

Catimini vous gâte {Concours avec un joli cadeau à gagner ici}

Here comes the sun, Here comes the sun and I say it's all right.
Little darling it's been a long cold lonely winter...

Voilà le soleil, l'été et les vacances! (enfin pour nous ça sera pose de parquet et carrelage) (youpi)
Et quel est l'accessoire indispensable à glisser dans sa valise pour le retour de plage?
Le paréo bien sûr!

Et comme les petites puces aiment généralement faire comme leur maman, le paréo est à prévoir pour elles aussi!

Catimini le sait bien, ça!
Aussi dans les magasins Catimini, jusqu'au 25/06/13, pour tout passage en caisse de plus de 120 €, ce joli paréo vous sera offert.

Avec ses couleurs douces, il peut aussi bien être porté en paréo, qu'en cheich, ou encore utilisé comme drap de plage (dimensions 95 cm x 192 cm environ).





Catimini me permet de vous en faire gagner un, sur ce blog.
Pour participer il vous suffit de me dire en commentaire à qui il serait destiné.
Un petit partage vous fera bénéficier d'une chance supplémentaire.
Vous pouvez jouer jusque lundi 24 juin 19h. Le tirage au sort aura lieu dans la foulée et le nom du gagnant annoncé ici.
(jeu réservé à la France métropolitaine).

Bonne chance à tous!

****************************************************************

EDIT:

Random a parlé, la gagnante est Cynthia qui en fera profiter sa fille. Bravo, envoie-moi vite tes coordonnées à l'adresse mail située dans la colonne de droite.
Merci à tous pour votre participation!

vendredi 14 juin 2013

Moi saussi

"Mamaaaaaan, je vais me chercher un verre d'eau, j'ai soif!"
"Moi saussi! Moi saussi!"

"Mamaaaaaan, tu as vu j'ai un bobo sur le genou, tu peux mettre du produit?"
"Moi saussi! Moi saussi!"

"Mamaaaaaan, je prends mon cahier, je vais dessiner"
"Moi saussi! Moi saussi!"

"Mamaaaaaan, j'ai faim"
"Moi saussi! Moi saussi!"

"Mamaaaaaan, je vais aller faire caca"
"Moi saussi! Moi saussi!"

C'est ainsi que la biscotte vient de déposer, pour la 1ère fois, un cadeau dans le pot ....
En plus d'être amusant, ça a du bon de la voir imiter sa grande soeur!

(Non je n'allais quand même pas mettre une photo du cadeau!)

mardi 11 juin 2013

Coïncidence

Ma mère m'a souvent, trèèès souvent, raconté (au moins 1000 fois) cette histoire:
Lorsqu'elle avait une quinzaine d'années elle adorait une chanson interprétée par un britannique.
Elle avait acheté le 45 tours. Et à l'époque, surtout lorsqu'on avait peu d'argent, on s'achetait rarement des disques et on les gardait comme des trésors.

Ma mère adorait tellement cette chanson que dès qu'elle avait un moment de libre, elle l'écoutait en boucle...
...Jusqu'à ce que le disque soit cassé par quelqu'un qui visiblement en avait assez de l'entendre.
Ma mère en fut visiblement très marquée.

Comme je vous l'ai dit plus haut, elle m'a raconté cette histoire des dizaines de fois.

Honnêtement, moi, quand elle m'en parlait, je n'y prêtais pas plus attention que ça. Je l'avais entendue tellement de fois cette histoire... (Et puis, en général, ma mère aime bien en rajouter une couche.)
J'étais assez loin d'imaginer à quel point elle avait pu être affectée par la perte de ce disque.
Cette chanson c'était un peu l'échappatoire d'une vie assez difficile. Et puis quand on possède peu de choses, perdre l'une d'entre elles est encore pire.
D'autant plus que lorsque le disque fut cassé, il n'y avait plus d'autres exemplaires en vente en magasin et à cette époque cela signifiait qu'il n'y avait aucune chance de le retrouver.


Quand ma biscotte est née, personne ne se doutait du prénom choisi… puisque nous n’avions même pas évoqué les 2 prénoms en lice avec notre entourage (pour ne pas risquer d’être influencés).
Quand nous l’avons annoncé à mes parents, ma mère a dit quelque chose à laquelle je ne m’attendais pas du tout : « Comme la chanson que j’adorais et dont le disque a été cassé»

Effectivement en salle d’accouchement, pendant nos tergiversations, l’infirmière nous avait indiqué qu’un des 2 prénoms était le titre d’une chanson qui avait cartonné pendant les années 60 et elle avait sorti son Iphone pour nous la faire écouter. Honnêtement je ne connaissais pas du tout ce titre  et j’étais à mille lieux d’imaginer qu’il s’agissait de celui dont ma mère m’avait tant parlé.

Je ne me souviens pas qu’elle m’ait dit, auparavant, le nom de la chanson, ni celui de l’interprète. J’ai vraiment la certitude d’avoir découvert ce titre sur l’Iphone de l’infirmière.


Pour moi il s’agit donc d’une simple coïncidence !
Et c'est seulement maintenant que je me rends compte à quel point ce disque était important pour ma mère.

Et vous, vous connaissez d'autres coïncidences de ce type?

Non la Biscotte ne s'appelle pas Penny Lane!

lundi 10 juin 2013

Le prénom

J'ai craqué sur celui de la loupiotte il y a des années. Impossible d'expliquer vraiment pourquoi.
Dès que j'entendais ce prénom, il provoquait un petit déclic en moi. Une vague de chaleur.
Je le trouvais beau, élégant, racé, mais je me doutais qu'il pouvait être sujet à critiques.
Par chance, et contre toute attente, mon mari l'a adoré dès que je lui en ai parlé.
La loupiotte avait donc un prénom bien avant que je sois enceinte d'elle.

Vers la fin de ma grossesse j'ai été prise d'un doute: ce prénom ne serait-il pas trop difficile à porter?
Comment allait-il être accueilli?
Mais je savais que je regretterais si jamais nous ne lui donnions pas ce prénom.

Effectivement nous avons eu beaucoup de questions quant à son prénom. Pas de remarques négatives, mais des interrogations. Avec le temps ça s'est estompé, même si je constate encore parfois que les gens sont surpris d'entendre comment elle s'appelle.

En tout cas nous ne regrettons pas notre choix et j'espère que ma loupiotte aimera toujours autant son prénom.




Pour la biscotte, le choix a été très difficile. J'adorais plusieurs prénoms, que j'ai proposés à son papa... et qu'il a balayés aussitôt. Lui n'en a proposé qu'un seul... que je trouvais joli et que j'aimais bien, mais pas au point de le donner à notre fille.

Petit à petit un autre prénom, très proche de celui-ci, a fait son chemin dans ma tête. Au fil des jours il m'a plu, beaucoup plu, vraiment plu. Pourtant auparavant je n'avais jamais accroché sur lui. Non pas que je le trouvais laid, au contraire, mais il me laissait indifférente.
Le papa l'aimait bien aussi, mais il préférait l'autre.

Et nous avons tergiversé sur ces 2 prénoms, qui n'ont qu'UNE seule lettre de différence, pendant des jours.
On en était à "allez, je te laisse choisir, de toutes façons les 2 sont bien", "non, c'est toi qui choisis", "mais non, après tu vas regretter" "sérieusement peu importe, les 2 me plaisent",...
Bref une conversation sans fin.

A tel point que lorsqu'elle est née, la biscotte n'avait toujours pas de prénom.... Sur son bracelet de naissance n'est écrit que son nom de famille.
Sage-femme, infirmière, toutes les personnes présentes ont été mises à contribution!
Finalement, après plus d'1 heure d'hésitations, nous avons tranché pour le prénom que je préférais.

Et nous ne regrettons pas du tout ce choix non plus, même si je sais que je dirais la même chose si nous avions choisi l'autre ;-)

Et même si ce prénom, qui peut s'écrire avec 2 orthographes, nous a donné du fil à retordre pour choisir son écriture. Là nous avons tranché après 2 jours (les hormones n'aident pas dans ce genre de décisions).

Nous avons préféré l'écriture traditionnelle, qui me semblait la plus courante ... et bien non, c'est l'autre écriture qui est plus connue... et par conséquent beaucoup écrivent le prénom de ma biscotte avec une faute. (alors que je disais tout le temps que je voulais donner à mes enfants des prénoms qui ne présentent pas de variantes orthographiques, pour leur éviter de préciser "matthieu avec 2 "t"" ou "margaux A U X", c'est raté!!)

Ce qui est amusant, c'est que j'ai remarqué très récemment que le prénom de la biscotte et celui de sa grande soeur sont finalement très proches dans leur orthographe. Les 4 dernières lettres sont quasiment les mêmes, ce qui n'aurait pas été le cas si nous avions choisi le prénom proposé par mon mari pour la biscotte (et qui différe d'une seule lettre du prénom choisi, vous suivez?).
Est-ce pour cette raison qu'il me plaisait davantage? Est- ce qu'inconsciemment cette similitude m'a poussée vers ce choix?

Aucune idée, mais j'ai souvent remarqué qu'on pouvait constater la même chose dans d'autres fatries:
Un copain de promo s'appelait Romain et sa soeur Marion (anagramme parfait!)
Des amis ont prénommé leurs enfants Maël et Léa (si on écrit Maël à l'envers, cela donne Leam)
J'ai entendu encore d'autres exemples de ce type, qu'il soient intentionnels ou pas.


Et pour vous, comment c'est fait le choix des prénoms des vos (futurs?) enfants?
Il y a des similitudes entre leurs prénoms?

mardi 4 juin 2013

l'esperluette

Pendant 9 mois, aucune envie de fraises,
Mais ensuite quelques nuits entre parenthèses.
Entre lui et moi: toi, la plus belle esperluette, le plus joli trait d'union,
Qui comble dans mon coeur de nombreux points de suspension.
Un nouveau paragraphe sous les traits d'une petite fille,
La belle accolade qui regroupe notre famille.
Tu es toute petite, toute minuscule,
Mais depuis 2 ans tu as pris une place MAJUSCULE.
 
Joyeux anniversaire à ma petite chérie!