vendredi 13 juin 2014

Les 3 ans de la biscotte (avec des gâteaux et des fails)

La Biscotte a eu 3 ans.
Ouaip.

Au début j’ai fait un déni d’anniversaire.
Quand la famille nous appelait pour savoir quels cadeaux lui offrir, je répondais invariablement : « on a l’temps, c’est pas tout de suite, hein…. ».
Et puis il a bien fallu que je me rende à l’évidence : mercredi 4 juin mon tout petit bébé allait avoir 3 ans (arggghhhhh).

Une fois cette idée intégrée (c'est-à-dire le mardi 3 juin vers 19h) je me suis mise en tête d’organiser un petit goûter d’anniversaire le week-end suivant. En petit comité.

Dimanche nous étions 13.
Lundi nous étions 9.

Oui les vrais petits comités je ne sais pas faire.
Je vous rappelle que lorsque j’étais étudiante et que j’invitais des copains à venir manger des crêpes, ça se passait comme ça.

Samedi j’ai été prise d’un doute et j’ai demandé à mon mari « au fait je t’ai dit que demain on sera 13 ? ». Ah ben non je ne lui avais pas dit.
Alors il a ajouté une bouteille de champ’ au frigo.

Et moi je me suis chargée des gâteaux.

Alors si vous suivez mes activités sur facebook, vous aurez déjà eu droit à mes prouesses, mais c’est pas grave je les remets quand même ici, parce que j’en suis super fière.

J’ai fait mon désormais traditionnel rainbow cake. A base de quatre quart.
Bon en fait ce n'était pas un rainbow cake car j'avais fait seulement 3 couleurs.
Et puis j'avais mis 2 fois plus de farine que de sucre, 5 oeufs au lieu de 4, et 175g de beurre au lieu de 250g.
Oui donc non ce n'était plus un quatre quart, mais ça y ressemblait.

Du coulis de framboises, de la pâte à sucre, du ruban et voilààààààà




J'ai également fait un gâteau que j'avais repéré sur internet depuis quelques temps et que je déconseille de préparer quand il fait 35° dans sa cuisine.


Oui quand il fait chaud les fingers ça colle aux doigts (d'où leur nom sans doute), j'ai sorti les rames pour réussir à les placer bien comme il faut.

Tant qu'on y est, si jamais vous voulez vous lancer dans la préparation de ce type de gâteaux, pensez à utiliser un moule à bords droits (suivez mon regard) parce que coller DROITS des fingers sur un gâteau aux bords EVASES, c'est pas possible.

Tant qu'on y est (bis) pensez aussi à poser le gâteau sur un plat PLAT (d'où le nom sans doute), parce que s'il est incurvé ou avec de larges bords, les fingers ne seront pas tous à la même hauteur (suivez mon regard) (à moins de les couper) (et ça quand il fait 35° dans la cuisine on  renonce).

Donc j'ai eu une super idée: le poser sur le lèche-frites de mon ancien four, recouvert de papier et napperons.

Tant qu'on y est (ter) pensez à vérifier que le plat (ou le lèche-frites) en question rentre dans votre frigo (suivez mon regard) (parce que quand il fait 35° ça peut être utile). Bon en vrai le lèche-frites rentrait dans mon frigo. Ouf.

Je ne vous cache pas que ces gâteaux ont fait de l'effet et que nos invités étaient loin de se douter de toutes mes sueurs chaudes froides et péripéties culinaires. 

Pour le dimanche j'ai préparé ceci:


une bonne charlotte aux fraises, dont l'idée m'a été donnée sur le blog de Virginie.
Je me suis promis d'en faire plus souvent, d'autant plus que c'est un dessert très agréable quand il fait chaud.

Et ceci


à peu près la même chose que celui de la veille, mais plus petit, version carrée et sans fingers. (et donc sans toutes les tergiversations et les sueurs froides).

Bref je suis fière de mes gâteaux, mais je ne suis pas mécontente de ne plus avoir à en préparer pour l'instant....

Ah on me rappelle subrepticement que je me suis portée volontaire pour préparer un gâteau pour la fête de la crèche samedi matin. 
Et pour la fête du quartier samedi soir. 
Et pour la fête du gala de danse de la loupiotte dimanche.

Bien, bien, bien....
Adieu!



2 commentaires:

  1. Trop beaux les gâteaux!! celui avec avec les fingers c'est un gâteau au chocolat dessous?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ;-) oui c'est un gateau au chocolat.

      Supprimer