jeudi 2 octobre 2014

Vendre un appart, tu sais c'est pas si facile

Avant je regardais « maison à vendre » avec un œil interrogateur.
Non mais franchement les gens, ils croient vraiment pouvoir refourguer leur bouiboui 3 fois son prix ?


Puis un jour est arrivé notre tour, de vendre notre appart.
(Pour cause de construction de manoir maison).



On a commencé par le faire estimer par 3 professionnels de l’immobilier. Histoire d’être sûrs. 
Les 3 nous ont dit que l’appart était nickel, bien placé, qu’il n’y avait aucun souci à ce qu’il parte rapidement et les 3  nous ont donné la même fourchette de prix. Yeah ! Au moins ça commençait bien.

On a fait faire le diagnostic énergétique.
On a rangé les choses qui débordaient des placards, on a remis un petit coup de peinture dans la cuisine et sur le balcon, on a peaufiné l’annonce et HOP le soir même sur le bon coin.

La nuit j’ai mal dormi. Très mal. Tergiversations de l’extrême du genre « personne ne nous l’achètera, on l’a mis trop cher, je veux pas finir ma vie dans ce 3 pièces, bouhouhouh…. »

Et puis le lendemain matin à 8h02, boum, 1er appel d’une dame pour une visite.
Puis un 2ème appel, puis un 3ème…. Tellement d’appels que j’ai fait un planning sur excel pour bien gérer tous les RDV.

La veille de la 1ère visite on a passé la soirée à astiquer l’appart de fond en comble, j’ai même nettoyé DERRIERE la chaudière. Des fois que…. Des fois que quoi d’ailleurs ? Qu'on tombe sur la Mademoiselle Mangin de Princesse Sarah?

Cerise sur le pompon j’ai acheté une belle orchidée pour la mettre sur le meuble de l’entrée. Oui parce que Stéphane Plazza il dit bien qu’une vente se décide dès les 90 premières secondes.
Et je m’en serais gravement voulu de rater une vente à cause d’UNE orchidée manquante.

On a donc eu un tas de visites.
Des gens finalement pas intéressés,
pas du tout intéressés mais qui le cachent (mal),
des gens super intéressés mais qui rappellent jamais,
des gens qui se projettent à fond « oui et là je mettrai mon buffet, et ici ma table basse »  mais qui rappellent jamais non plus.
Des gens super intéressés qui viennent visiter une 2ème fois mais qui par la suite ne donnent plus de nouvelles.
Des gens qui visitent 1 fois, 2 fois, te demandent un tas de documents, rappellent pour avoir des renseignements supplémentaires,… et puis plouf plus rien. (t’as limite l’impression de te faire larguée comme au lycée) (même pas un SMS, la lose).

Bref.

1 an plus tard il n’était toujours pas vendu.
AUCUNE offre, RIEN, NADA, ZERO.

OOOOHHH je vous vois venir.

Vous pensez qu’on a été trop gourmands niveau prix,
ou bien qu’on collectionne un truc à la con qui encombre 12 étagères dans le salon,
ou bien que les murs de la cuisine étaient saumon à rayures vertes.



Ben non.

Parce que moi je suis phobique des couleurs souvenez-vous (y’a qu’à lire le descriptif du blog) donc les murs ont toujours été de couleur NEUTRE.
Je suis aussi limite phobique des collections (riez pas, je suis sûre que ça existe) donc NON il n’y a pas d’étagères encombrées de trucs louches.
Quant au prix, dès le départ on l’a fixé dans la partie basse de la fourchette donnée par les 3 experts.

Entre temps bien sûr d’autres agents immobiliers l’ont ré-estimé. Ils nous ont TOUS dit que le prix était bon, voire même bas, « ne le bradez pas votre appart » qu’ils nous disaient.
Mais quand on baissait le prix (2 fois en un an), ils convenaient qu’en effet c’était plus raisonnable.

Enfin non je mens, dans le tas y’en a quand même UN qui nous a conseillé de baisser de 20000 euros et de changer TOUTE la cuisine si on voulait le vendre tout de suite.
Ca nous avait laissés perplexes.
Si on avait su….

Enfin bon je ne m’étendrais pas ici sur les agents immobiliers auxquels nous avons eu affaire, parce qu’ils méritent un billet rien qu’à eux.
Sachez juste qu’ils nous ont donné une bien piètre opinion d’eux, en faisant tout leur possible pour nous prendre pour des lapins crétins de 6 semaines.





Heureusement notre appartement vient d’être vendu par l’intermédiaire d’une agence dont les personnes sont absolument charmantes (elles ne sont pas de bon conseil pour tout, mais ça c’est une autre histoire, mais elles sont loin de l’image de leurs requins de confrères qui nous ont contactés).

J’en aurai presque sabré le champagne. Mais vu le prix auquel on l’a vendu (20000 euros de moins que le prix de départ... eh oui) les bulles risquent de rester coincées dans la gorge.

Comme si ça n’avait déjà pas été assez compliqué comme ça, l’acquéreur a essayé « d’arnaquer » l’agence immobilière (je mets des guillemets parce qu’en fait c’est pas de l’arnaque point de vue loi, juste un truc pas très moral) et ça nous a valu quelques cheveux blancs.

Pour couronner le tout, nous sommes passés chez le notaire quelques jours APRES la fin de notre prêt relais. Et là aussi ça nous a valu quelques cheveux blancs, mais c’est réglé. On en rira dans quelques années (pas sûre en fait).

Enfin BREF vous l’aurez compris, PLUS JAMAIS je ne vendrai de bien immobilier. Notre maison j’y mourrai et on m’incinérera dans la cheminée… qu’on n’a encore pas (rapport au prix de vente de l’appart).



Allez pour terminer sur une note plus gaie, voici un petit florilège des gens qui sont venus visiter :

« ah c’est dommage, l’appart est bien, mais ce que je recherche c’est le charme de l’ancien »
Effectivement trouver le charme de l’ancien dans un immeuble datant de 2002 c’est pas évident (l’année de construction était pourtant précisée dans l’annonce).

« il n’y a que 2 chambres ? »
Vous pouvez toujours caser un lit dans la cuisine. Elle s’attendait à combien de chambres dans un T3 ?

Il y a aussi eu ce papi qui ne voulait pas nous croire (l’agent immobilier et moi) que nous n’étions pas au dernier étage. Il a fallu sonner chez notre voisin du dessus (heureusement très sympa) pour lui prouver qu’il y avait bien des apparts…

Celle qui trouvait que la rue était trop difficile à traverser en tant que piéton.


Celle qui trouvait l’appart un peu petit et qui regrettait qu’il n’y ait pas de garage (juste une place de stationnement) et pas de local à vélo…. Et qui a finalement acheté un T2 dans le même immeuble qu’un copain dans lequel il n’y a ni garage, ni local à vélo et qui se trouve dans un quartier où c’est la chienlit pour se garer. D’ailleurs notre copain déménage à cause de ça.

Et vous, vous avez déjà connu ça?

6 commentaires:

  1. Aie, moi qui doit vendre mon appart... Bon... Va falloir s'armer de patience!

    RépondreSupprimer
  2. Et bien, que de péripéties! Tout est bien qui finit bien!
    Chez nous, quand on a du vendre notre maison (et c'était pas gagné d'avance car mitoyenne, ancienne et sur 3 niveaux) j'ai fait la totale "Maison à vendre", on a "home stagé" (débarrasser plein de trucs chez papi) repeint (des trucs qu'on avait laissé tel quel par flemme lors de notre achat) refait la terrasse etc. J'ai regardé le prix des biens similaires (un peu avant pour voir si ca partait ou pas) et on l'a mis à 5 000 de moins.J'ai crée un blog juste pour y mettre les photos de toutes les pièces, le descriptif (voir tout le positif),etc et elle est partie en 1 semaine (via leboncoin). Je n'en reviens toujours pas!

    RépondreSupprimer
  3. @theworkingmum: je pense qu'en région parisienne ce n'est pas la même situation que dans ma région. Je croise les doigts pour que ton appart parte rapidement et au prix que tu souhaites!

    RépondreSupprimer
  4. @emma June: C'est super que votre maison ait été vendue aussi rapidement! On avait pas mal home stagé aussi (peinture cuisine, chambre et balcon, fleurs sur le balcon et dans l'entrée, pièces et placards (et cave) bien rangés, joints de SDB et de cuisines nickel, quelques meubles et déco enlevés,...) sans compter que tout était "neutre". Mais notre appart était sur-évalué, les agents immobiliers n'ont pas pris en compte qu'il y a plein de logements vacants dans notre quartier et que ça jouait beaucoup sur les prix.

    RépondreSupprimer
  5. Nous, on vient de vivre les deux en moins d'un an ! J'ai mis plus de 18 mois à vendre un appartement et ai dû baisser le prix de plus de 15 000 euros et ensuite, on a vendu notre maison en même pas 15 jours. On a craqué pour une maison cet été, on a signé illico et vendu dans le même mouvement la nôtre. Par contre, l'agent qui s'est occupé de notre maison s'est bien moqué de nous en nous incitant à accepter une offre qui s'est révélée en dessous du marché (entre autres) et j'ai encore l'affaire en travers de la gorge. Peux-tu nous expliquer comment vous avez pu vous arranger avec la signature qui a eu lieu après la fin de votre prêt relais ? Vous avez eu des pénalités.

    RépondreSupprimer
  6. Ce n'est pas encore d'actualité pour nous mais fatalement ça arrivera et je redoute déjà ce moment...

    RépondreSupprimer