mercredi 7 janvier 2015

Aujourd'hui

Petite j'adorais le regarder, à la télé, dessiner un objet ordinaire, y ajouter un trait, puis un autre et encore un autre jusqu'à ce que cela devienne autre chose.
Cela me faisait hurler de rire.
Il a rythmé une partie de mon enfance.
C'est #Cabu.

Ado, en colo en Grèce, j'ai trouvé un de ses livres de poche dans un magasin de souvenirs (oui en Grèce).
Je l'ai feuilleté rapidement, puis l'ai reposé.
Le lendemain je suis retournée l'acheter.
Ses dessins me faisaient hurler de rire.
J'ai lu ce livre au moins 10 fois.
Il a rythmé une partie de mon adolescence.
C'est #Wolinski.

A l'époque j'étais loin de m'imaginer à quel point ils étaient importants pour ma liberté d'expression, ma liberté de pensée et pour m'ouvrir l'esprit.
Et je n'imaginais pas qu'un jour ils mourraient à cause de leur travail.

Aujourd'hui ma liberté d'expression est endeuillée et ma liberté de pensée est entièrement tournée vers toutes les victimes de cet attentat et de leurs proches, ainsi que vers toutes les victimes d'attentats, mais mon ouverture d'esprit m'évite de faire des amalgames pourris.

#jesuischarlie

#charliehebdo


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire