mercredi 25 février 2015

Aggie va chez le garagiste...

Hier j’ai emmené ma voiture au garage pour le contrôle technique.

Alors déjà faut que je vous précise que j’ai 2 garagistes chouchou.

Il y en a un qui prend sa retraite dans quelques jours.
C’est vraiment un monsieur adorable, prêt à filer un coup de main et qui parfois ne veut même pas être payé pour le service qu’il a rendu.

Le problème c’est qu’il est sourd comme un pot d’échappement hihihi. (je ris mais en fait ça me fait mal au coeur).
Maladie professionnelle. 

Donc déjà pour prendre RDV il ne faut pas lui téléphoner, parce qu’il y a très très très peu de chances qu’il entende la sonnerie.
Il faut y passer directement. Ce qui n’est pas toujours pratique. Surtout qu’il a des horaires assez aléatoires. Ces derniers mois c’était un peu « cool la vie », avec déjà un pied dans la retraite.
Mais bon j’y suis allée quand même en mars dernier pour réparer le pot d’échappement de ma 206.
Et en octobre pour mettre les pneus neige.

Et ça donne parfois des conversations qui tournent au monologue.

« vous trouvez pas qu’elle fait un peu un bruit de casserole ? »
«...»
« vous trouvez pas qu’elle fait un peu un bruit de casserole ? »
«...»
« vous trouvez pas qu’elle fait un peu un bruit de casserole ? »
« z-avez dit ? »
« vous trouvez pas qu’elle fait un peu un bruit de casserole ? »
« ah non non, rien remarqué ».

Remarque : ce n’est PAS parce qu’il n’a rien entendu, qu’elle ne fait PAS un bruit suspect.

L’autre garagiste se trouve pas très loin de mon travail.
Il nous a été conseillé par au moins 5 personnes qui ne se connaissent pas entre elles. Et pourtant il y a bien une centaine de garage dans l’agglomération.
Sérieux, sympa, honnête,…. On a testé et validé. En plus il est affilié Peugeot, ce qui tombe quand même super bien quand on a une 206.

L’an dernier j’y suis allée pour la révision.
En la laissant le matin, il me demande si j’ai quelque chose de particulier à lui signaler.
Fière de faire celle qui a remarqué un truc, du genre je ne suis pas (qu’)une quiche, je lui dis : « je trouve qu’elle fait un bruit de casserole ». (notez l'experte)
« ah ? démarrez que j’entende ça »
Je démarre la voiture.
Et il acquiesce « oui effectivement au démarrage elle fait un bruit de taule »
« c’est marrant, vous vous dites un bruit de taule, moi je dis un bruit de casserole !! Chacun ses références!»
« oui on a les références que l’on a hein !! »

Mouif !

Enfin bon ça a eu le mérite de nous faire marrer et son apprenti aussi.

 
source



Et donc hier j’y suis allée pour le contrôle technique.

La veille avant de me coucher j’ai entrepris d’enlever du coffre les trucs qui n’étaient pas censés s’y trouver.
Genre mes nouvelles chaussures achetées pendant les soldes.

Mon mari, m’entendant farfouiller dans le garage, est venu demander ce que je faisais.
«  je débarrasse le coffre pour le contrôle technique »
« mais enfin Aggie, c’est pas la peine, ils ne vont pas ouvrir le coffre »
« t’es sûr ? »
« ben oui tu veux qu’ils vérifient quoi dans le coffre ? que c’est bien rangé ? »

J’ai donc refermé le coffre et me suis dirigée vers la boîte à gants pour la ranger à son tour. Parce que je me doutais bien que dans cette boîte à gants (que je n’utilise jamais) il devait y avoir du fourbi.

« euh Aggie… pas la peine de ranger la boîte à gants non plus !! »
« T’es sûr ? parce que bon là derrière le gilet de signalisation, je vois qu’il y a un rouleau de papier toilette » (probable vestige de notre départ en vacances : très important d’avoir un rouleau de papier toilette quand on voyage avec deux enfants, dont une qui ne met plus de couches depuis quelques mois seulement)
« mais oui c’est sûr ».

J’ai donc remis le gilet de signalisation dans la boîte à gants et suis allée me coucher.

Hier matin un peu avant 8 heures j’ai atterri au garage.

Et devinez la 1ere chose que le mécanicien a faite ?
Ouvrir le COFFRE de ma 206 à la recherche de la roue de secours.
« ah vous avez la roue de secours en dessous de la voiture ? »
« oui » (héhé vous avez vu, le coffre est bien rangé)
« vous avez la clé spéciale qui me permet de prendre la roue  ?»
« ???? ah, euh…. Elle doit être dans….. la BOITE A GANTS »

Sur ce je me précipite pour farfouiller dedans. Je sors le gilet jaune, le rouleau de papier toilette vient avec (évidemment), tombe à terre (évidemment) et se dévide tranquillement sur le parking du garage tout en continuant de rouler (le salaud !).

Mais POURQUOI ?????? Pourquoi, BON SANG ????


J’ai maudit mon mari, ramassé le rouleau comme s’il s’agissait d’un vulgaire mouchoir et me suis assise sur ma dignité. 

Comme j'ai l'habitude de le faire!!

2 commentaires:

  1. Excellent ! bon, à mon dernier contrôle technique (pas au garage donc mais à l'organisme qui se charge des contrôle technique...), le gars me demande de lui ouvrir le capot de ma 206... (ouais, moi aussi ^^) : impossible, je ne savais pas comment on faisait (bon, en même temps, j'ouvre plus souvent le coffre que le capot hein ^^). Le gars a souri gentiment et l'a fait lui-même... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu un peu le même coup la 1ere fois où j'ai voulu faire le plein avec notre nouvelle voiture. Je me gare, je prends la clé, me dirige vers la trappe: pas de serrure! En fait il faut appuyer sur un bouton du tableau de bord....

      Supprimer