jeudi 19 mars 2015

Scène de crime chez les Aggie

Hier c'était une journée plutôt sympa.
J'étais au bureau, mais chez nous, enfin dans notre jardin plutôt, une équipe de pépiniéristes s'affairait pour en faire quelque chose de potable. Je pouvais suivre ça à distance grâce aux photos que mon mari, en RTT, m'envoyait.

Après le boulot j'ai fait quelques courses (j'ai surtout cherché PARTOUT des lunettes pour l'éclipse) et je suis rentrée tranquillement, bredouille, à la maison, où mes émotions ont été mises à rude épreuve.

*** AMBIANCE***

Les pépiniéristes sont déjà partis.
Je gare la voiture dans le garage, à côté de celle de mon homme, passe par le cellier, entre dans la cuisine où la porte-fenêtre est grande ouverte et vers laquelle je me précipite pour jeter un oeil aux travaux.
Je ferme la porte-fenêtre et là mon regard est attiré par des taches rouges sur le seuil, elles se poursuivent sur le sol, il y en a aussi sur l'évier.
Du sang? De la peinture? Oui on dirait du sang, quelqu'un a dû se blesser.
Les tâches s'étalent tout autour de l'îlot central.
Il y en a vraiment beaucoup, c'est assez impressionnant.

Je passe dans le couloir: plein de sang.
La porte de la salle de bain est ouverte, la lumière y est allumée: il y a du sang sur la porte, derrière la porte, sur le tapis, sur le meuble. Le lavabo est tout rouge.

Je commence à bien m'inquiéter.

Dans l'entrée: du sang.
Sur la porte d'entrée: du sang.

J'appelle mon mari.

Personne ne répond.

Je monte les escaliers 4 à 4: personne.

J'appelle plus fort: personne.

Je redescends en courant.

Je passe dans le séjour, j'entends le DVD de Chantal Goya qui tourne en boucle sur la page d'accueil, mais le salon est aussi vide que les autres pièces. Je ne vous dis pas l'ambiance film d'horreur,!!!

Personne dans la maison, porte-fenêtre grande ouverte, télé allumée, du sang partout au RDC...

Un tas d'idées sordides me traversent l'esprit.

Source

Je commence à paniquer.

Je découvre encore du sang dans la salle à manger.

J'attrape tant bien que mal mon téléphone et je remarque que j'ai 3 appels en absence.
Je ne connais pas le numéro, mais je rappelle direct. Persuadée que la réponse est au bout du fil.

C'est ma voisine qui décroche!

Elle m'informe que la Loupiotte et la Biscotte sont chez eux et que mon mari est aux urgences, mais qu'a priori ça va.

Je fonce chez eux. Au passage je constate que notre perron  est lui aussi maculé de sang et que sur le trottoir devant le portail de mes voisins il y a aussi plein de sang!!


*** âmes sensibles s'abstenir....***


C'était comme ça dans toutes les pièces et devant le portail des voisins



*** EXPLICATIONS***

Mon homme posait du papier à l'étage quand il s'est entaillé la main avec le cutter.

Au début ça saignait un peu, il est descendu à la salle de bain du RDC chercher un pansement.
Et là ça a commencé a bien saigné. Il a passé sa main sous l'eau (d'où le lavabo rouge), mais ça saignait toujours plus, il est allé à la cuisine pour se rendre dans le jardin (d'où la porte-fenêtre ouverte) demander un coup de main aux pépiniéristes: ils étaient déjà partis. Il a alors attrapé un torchon (les tâches autour de l'îlot). Il est retourné dans la SDB (tâches sur la porte et sur le tapis) prendre des élastiques à cheveux (tâches sur le meuble) pour se faire un garrot (MEGA LOL des pompiers quand ils ont vu son garrot de fortune).
Ca saignait toujours autant.

Il est allé vers le salon (tâches dans la salle à manger) dire à nos filles de rester bien sagement devant le DVD de Chantal Goya qu'elles regardaient, le temps qu'il aille chercher de l'aide chez le voisin.

Il est sorti par l'entrée (tâches sur les 2 côtés de la porte et le perron) et est allé sonner chez le voisin (beaucoup, beaucoup de tâches sur le trottoir devant leur portail... le voisin a dû mettre un peu de temps à répondre).

Le voisin, qui ne supporte PAS la vue du sang, est allé chercher un sac pour que mon mari y glisse sa main (toujours emballée dans le torchon), il a seulement trouvé un sac congélation, et l'a emmené chez les pompiers, qui l'ont transporté aux urgences.

Pendant ce temps le voisin est retourné chez nous pour récupérer nos filles. C'est là qu'il a constaté l'étendue des dégâts. Et qu'il m'a laissé un message pour me prévenir et surtout pour que je ne panique pas en voyant tout ce sang. Parce que sa femme qui était rentrée chez eux entre temps, avait déjà eu un bon coup de stress en découvrant toutes les tâches de sang devant leur portail.
Manque de bol, je n'ai entendu le message qu'une fois avoir fait face à cette scène digne de Dexter.

Juste après avoir récupéré nos filles, mon mari a pu me joindre (évidemment son téléphone était resté à la maison) pour que je vienne le chercher aux urgences.


***VERDICT***

Plus de peur que de mal. La plaie est finalement plutôt superficielle. Il a été recousu et doit faire enlever les fils d'ici une semaine. Il n'a même pas eu mal. Et ce matin il est au bureau.

Quant aux filles, la Biscotte le prend plutôt bien "j'ai failli avoir peur" nous a-t-elle dit.
Mais la grande est un peu choquée. J'ai l'impression que ce n'est pas vraiment le sang qui l'a choquée, mais le fait de rester toutes les 2 seules à la maison en ne sachant pas ce qu'il se tramait.
Elle a pleuré dans les bras de sa petite soeur quand elles étaient seules. Et aussi quand nous sommes rentrés des urgences. Sûrement le stress je pense...

Sinon nous avons perdu un torchon et nos voisins un sac congélation, tous 2 ayant fini leur existence dans une poubelle de la caserne des pompiers.


***LA BONNE NOUVELLE***

C'est que mon mari a sali quasiment tous les recoins de la maison, mais il n'y a pas une goutte de sang sur le papier peint tout neuf. OUF!!!




12 commentaires:

  1. Si le papier peint est sauf... Ouf ;) ;)

    RépondreSupprimer
  2. Purée ! Je crois que j'aurais bien flippé à ta place. C'est quand même bien impressionnant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais oui, j'étais prête à appeler les gendarmes, je pensais à un cambriolage qui a mal tourné.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. C'est surtout l'ambiance glauque qui était saisissante. Tu ne comprends pas ce qu'il se passe, la maison est vide, calme, avec comme seul bruit la musique de la page d'accueil du DVD, du sang partout,... brrrrr

      Supprimer
  4. J'ai vécu quasiment la même scène, jeune mariée, mon époux pose du carrelage en bas. Il monte et me sort calmement "faut aller aux urgences" et là j'ai vu son poignet plein de sang. Il a dû être opérer car il s'était ouvert une artère. Mais toi j'imagine la peur que tu as dû avoir entre le sang partout, l'absence de tes filles... O_o

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah punaise tu as dû bien stresser aussi! Oui moi j'ai imaginé un cambriolage qui avait mal tourné :-( la panique totale!

      Supprimer
  5. Le pépinièriste qui s'occupe du jardin, le double garage : pendant un moment, je me suis cru dans Côte Ouest ou Desperate Housewives ! (manque plus qu'un jardinier comme celui de Gabrielle Solis) :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus une de mes voisines s'appelle Susan ;-) l'avantage d'être dans côte ouest ou DH c'est que c'est pas le mari qui pose lui-même le papier peint !!

      Supprimer
  6. Ah ah ! j'adore la fin :)
    Et bien dis donc, blagues mises à part, tu as du avoir bien peur ! Il ne faut jamais laisser un homme seul faire du bricolage. Il a toujours l'impression de savoir tout maitriser et puis bon... Pas tant que ça ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui mais quand on bricole à 2 ça finit toujours par une engueulade!

      Supprimer