mercredi 24 juin 2015

Sa petite fraise, sa marque de fabrique

Ma loupiotte nous a donné pas mal de frayeurs lorsqu’elle est née.

Pas de cris, le cordon autour du cou, la néonat, le coombs positif, le taux de bilirubine qui avait explosé, le foramen ovale perméable… et un truc rouge derrière l’oreille gauche.

« une tumeur bénigne » m’a assené le pédiatre de la maternité.
Je vous laisse imaginer les palpitations de mon cœur à l’évocation du mot « tumeur ». Palpitations qui se sont calmées dès le qualificatif « bénigne ».



A 3 mois

A 6 mois

A 8 mois

En fait c’est un angiome, ou plutôt un hémangiome.
On nous a dit qu’il allait grossir, mais qu’il partirait vers ses 2 ans.

Effectivement il a grossi, beaucoup, plus vite que ses petites oreilles. Et il a gonflé. Ce qui fait qu'à un moment l’angiome était gros comme 1/3 de son oreille gauche.
Quelqu’un a même cru un jour qu’elle portait un appareil auditif.
On nous a souvent demandé ce qu’elle avait.

On espérait qu’il parte vite, pour ne pas qu'elle en soit gênée, mais on n’essayait pas de le cacher pour autant.
En effet on aurait pu lui faire porter un bandeau les premières semaines, puis laisser ses cheveux le cacher (ma loupiotte est née avec plein de cheveux, nous lui avons fait des couettes très tôt).

A 2 ans il était toujours aussi gros, épais et rouge.
Mais au moins il ne s’étendait plus.
A 3 ans il n’avait pas bougé. Ma Loupiotte s’est mise à l’appeler « ma petite montagne ». Quelques enfants de l’école lui ont demandé ce que c’était.
A 4 ans on a vu qu’il commençait à être un peu plus clair.
A 5 ans elle a souhaité, pendant quelques semaines, qu’on lui laisse les cheveux lâchés, pour "cacher sa petite montagne". Puis elle a à nouveau réclamé des tresses ou des chignons.
A 6.5 ans, l’angiome est toujours là. Mais il est rose pâle. Il n’est plus rond mais ovale. Il est beaucoup moins épais et tout petit.
Il s’apprête à disparaître et j’avoue, ça nous fait un petit pincement au cœur à son papa et à moi. Nous sommes contents pour elle, pour qu’elle ne souffre pas de remarques (même si apparemment personne ne s’est moqué d’elle à cause de ça), ou que ça ne devienne pas un complexe, mais en même temps c’est sa marque de fabrique, son petit truc en plus.

Et cet angiome qui rétrécit, c’est la preuve que notre Loupiotte, elle, grandit….

2 commentaires:

  1. Je crois que je comprends... la poulette aura 7 ans le mois prochain, tout juste... je la sens partir tout doucement, c'est perturbant...

    RépondreSupprimer
  2. 7 ans je trouve aussi qu'on arrivé à un âge charnière. Il n'y a plus toute cette innocence de l'enfance, l'émerveillement des découvertes... j'ai du mal à accepter, mais pas le choix ;-)

    RépondreSupprimer