mardi 13 octobre 2015

La vie comme elle vient

J'ai du mal. Je n'y arrive pas trop.
Prendre la vie comme elle vient.
J'ai tendance à imaginer la vie comme elle aurait dû être.

Comment elle aurait été si mon frère avait été en bonne santé.
Est-ce qu'on aurait vécu comme tout le monde? Comme une famille ordinaire? Avec du partage, des bêtises, des vacances? Avec des jolis souvenirs et des photos qu'on regarde avec joie?
Et maintenant on en serait où? Je serais tata?
Non. Stop. Il ne faut pas y penser.

Ne pas y penser, pour ne pas ressasser, ne pas se faire de mal, ne pas regretter.

Prendre la vie comme elle vient.
Avec ses tout petits riens.
Oui mais dans un coin de ma tête il y a toujours plein de trucs qui trainent.
Des tout gros soucis, des tout gros regrets qui écrasent ces tout petits riens.

Source


Et si nous avions eu ce 3e enfant? Celui que je désirais tant. Celui que je désire tant.
Est-ce que je me sentirais plus accomplie? Est-ce que je me sentirais complète?
Est-ce que j'aurais plus de bonheur alors que mes filles m'apportent déjà tellement?

Ne pas y penser. Je suis heureuse avec mes enfants et ce tout petit truc qui manque ne doit pas prendre le pas sur le reste.
Et ces tout petits riens j'en ai besoin, viscéralement. Que serait-on sans eux?

Parfois j'ai l'impression qu'avec moi rien ne coule de source. Il faut toujours que tout soit un peu plus compliqué. Alors je fais des efforts, je m'entraîne, j'essaie. Et petit à petit j'arrive à me réconcilier avec ces tout petits riens qui font que la vie est belle pour leur donner plus d'importance. Plus d'importance que ces gros manques.

Mais prendre la vie comme elle vient c'est encore autre chose.

2 commentaires:

  1. Ouh là, ca sent le blues ce post... mais je te comprends, je fonctionne un peu comme cela aussi. Petit à petit, on apprend à mettre de côté les gros regrets, mais tout ne disparait pas complètement...
    En tout cas jolie photo, je mets de côté comme idée pour un shooting familial!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas forcément un coup de blues, mais un bilan, une prise de conscience... J'essaie d'y remédier au maximum ;-)

      Supprimer