jeudi 15 octobre 2015

Les certitudes de ma mère



Ma mère est pleine de certitudes.

Comme celle d’avoir vu Johnny Deep au concert de Vanessa Paradis il y a 4 ans. (en fait elle a vu, au loin, un gars avec un chapeau).

Ou comme la fois où elle était persuadée, dans un restaurant de Montmartre, de déjeuner à la table voisine de Véronique (sans Davina). Elle lui a lancé des coups d’œil gênants tout le long du repas, malgré le fait de l’avoir prévenue « non maman ce n’est pas elle », avant de se rendre compte, effectivement, que non c’était juste une autre blonde aux cheveux longs.

Elle est également persuadée que mes filles ont froid. J’ai des remarques systématiquement. « Oh elles n’ont pas un foulard ? Quelque chose à mettre autour du cou ? » Bien sûr que non, c’est d’ailleurs pour ça que je les ai appelées Cosette et Fantine.
Alors un jour (mes parents récupéraient ma loupiotte à l’école) pour éviter une énième remarque de sa part, j’ai habillé ma fille selon les conseils de ma mère.
« Maman, la maîtresse elle m’a dit « oh ben dis donc Loupiotte, tu es habillée comme hiver » » (on était en septembre).


Source: Marcelo Santos

Ma mère a aussi la certitude que si je refuse de prendre le reste de la tarte aux pommes c’est par politesse. C’est juste que j’en ai ras le bol d’en manger.

Mais là où ma mère a encore plus de certitudes c’est lorsqu’elle récupère des vieilleries. Elle est persuadée que ça peut se revendre cher (vous noterez qu’elle n’a pas besoin de ça, son but est de donner des sous à ses petites-filles). Récemment elle a retrouvé mon vieux télécran des années 80.
« Mais siiiiii, je suis sûre que sur le site, comment on dit déjà ? Ibeille ça peut se revendre cher »

OK. Vérifions.
Allons voir les annonces sur ebay !

Télécran à 5 euros. O enchère.
 
Ouaip on va pas faire fortune…

4 commentaires: