lundi 30 novembre 2015

Les phrases à ne pas dire à des parents qui n'ont que des enfants du même sexe

Oui je suis dans ce cas, puisque j'ai 2 filles. Et justement j'ai déjà dit sur le blog que je devais avoir un sacré mauvais karma pour subir ça.

Oui parce qu'à entendre certaines remarques, on a l'impression d'être des méga losers et de susciter un peu de pitié.

Source


Alors pour le bien-être de tous:

Evitez les "Ooohhh!" "Mince" ou la variante (à laquelle j'ai aussi eu droit) (oui oui) "OH MERDE!"

quand le couple en question vous annonce que leur 2e, leur 3e ou leur 17e bébé est encore une fille ou encore un garçon.

Ca va, hein!!! Pas la peine d'être dépité pour nous. On vous annonce le sexe de notre bébé, pas qu'on a une maladie incurable.
Avec ce type de remarque: au pire vous remuez le couteau dans la plaie de quelqu'un qui aurait vraiment souhaité avoir un garçon ou une fille, au mieux vous sous-entendez au parent qui s'en moque que c'est quand même pas cool ce qu'il lui arrive.


Evitez les "C'est bien quand même"

ça donne l'impression de recevoir un lot de consolation. Tu espérais gagner la grosse peluche de la loterie et tu repars avec un dessous de plat? C'est bien quand même!
Ben voilà c'est pareil, dit comme ça, ça fait le même effet, sauf qu'on n'a pas envie que notre bébé soit considéré comme un lot de consolation, parce que ce n'en est pas un. C'est un premier prix.


Evitez les "l'important c'est qu'il soit en bonne santé"

Parce que c'est pas la peine de le préciser, on est évidemment d'accord.


Evitez les "ben faudra en faire un 3e alors" (ou un 4e, ou un 18e)

C'est d'un bébé dont on parle, pas d'un brouillon pour lequel on va pouvoir se dire "tant pis je ferai mieux la prochaine fois" ou bien "bon pas grave j'ai encore droit à un essai".
On me l'a dit quand je venais juste de passer l'écho morpho de ma Biscotte. Ca m'a fait super mal pour elle, comme si ce bébé, qui n'était même pas encore né, avait été fait pour du beurre et qu'il fallait déjà songer au 3e pour réparer cette erreur.
(et pour l'anecdote celle qui m'a fait cette remarque, vient d'avoir son 2e enfant: une 2e fille)


Evitez aussi les "t'es content(e) quand même?"
Parce que oui on est content d'accueillir un nouveau bébé et qu'il soit en bonne santé, mais ça peut être un réel regret. Ca sera toujours un regret pour moi de ne pas avoir eu de petit garçon, mais je m'en remets hein, même si je sais que ce manque ne me quittera jamais. Et ce n'est pas pour autant que je regrette d'avoir eu mes deux filles, je les adore plus que tout, elles sont irremplaçables, mais ça n'empêche que j'aurais bien aimé un petit garçon, parce que depuis le lycée j'avais en tête la famille idéale: 2 garçons et 1 fille et que j'ai été déçue dès ma 1ere grossesse de ne pas reproduire ce schéma que j'avais imaginé.


Evitez également les "ben comme ça ils pourront se prêter leurs jouets"
On a l'impression que vous cherchez une phrase pour dire qu'il n'y a pas QUE des inconvénients à avoir 2 bébés du même sexe. Et puis en plus, truc de dingue!, sachez qu'entre frère et soeur on peut aussi se prêter ses jouets.


Je suis remontée? Oui un peu parce que récemment on nous a encore fait la remarque du "ben alors vous ne faites pas le 3e pour avoir un petit garçon?" alors que c'est un sujet hyper sensible, parce que justement depuis 2 ans j'essaie de faire le deuil du petit 3e.
Je crois que je vais craquer et que le prochain qui me fait la remarque va prendre pour tout ceux qui se sont permis de me la faire, je vais tout lui déballer: fausse-couche avec TOUS les détails histoire qu'il ne recommence plus.
Et puis aussi parce que samedi nous sommes allés rendre visite à des amis qui viennent d'avoir leur 2e petit garçon. Et que quelqu'un a dit "ah ben c'est bête alors vous, vous avez 2 filles et vous, vous avez 2 garçons"
Euh oui et ????? on pourrait peut-être faire un échange c'est ça??? Histoire que personne ne soit frustré?

Source


9 commentaires:

  1. Les remarques débiles quand on essaie de faire le deuil de sa famille idéale, j'y ai eu droit aussi! (on ne voulait qu'un bébé et on s'était projeté avec une fille mais petit gars est arrivé)
    Les gens ne se rendent pas compte à quel point ça peut blesser ces petites remarques "bâteau".
    le fameux "c'est bien quand même" OMG beurk beurk
    Bien sûr que la santé passe d'abord, bien sûr qu'on est heureux comme jamais mais notre imaginaire, notre idéal n'est pas soumis à la raison, donc c'est normal de devoir faire un travail sur soi pour ne pas avoir de regrets.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine en plus qu'en souhaitant avoir un seul enfant, tu dois avoir droit aux remarques qui disent que "c'est pas sympa pour lui" "le pauvre il va s'ennuyer".... non???
      C'est pénible toutes ces remarques...

      Supprimer
    2. Tout à fait...
      genre, y a une recette du bonheur familial quelque part et personne ne me l'a dit? lol

      Supprimer
  2. J'ai eu exactement les mêmes remarques (ce qui m'a amené à blogger d'ailleurs). C'est fou cet impératif social à avoir un garçon et une fille (en bonne santé quand même).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah j'imagine que ton pseudo vient de là ;-)
      Oui parfois à entendre ces remarques, si t'as pas au moins une fille ET un garçon t'as l'impression d'être bonne à rien....

      Supprimer
  3. Moralité ? les gens devraient arrêter de donner des avis non sollicités !

    RépondreSupprimer
  4. Rhaaaaa ... Je connais bien ça... J'ai 2 bistouquettes pour ma part, et j'aurais rêvé avoir une fille ! Bon ben c'est pas arrivé. Mais c'est vrai qu'il existe une vrai pression sociale je dirais même compet' pour avoir la famille qui correspond le mieux à l'idée de la famille parfaite ! Sérieusement... Mais bon... Je fais aussi ce genre de remarques débiles bien que j'ai 2 garçons et que j'aurais beaucoup aimé avoir une fille ! lol Personne n'est parfait finalement ! Bon tant pis et puis sinon on échange alors ?? ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu préfères que je te refile la grande ou la petite? ;-)
      Moi pour le coup je m'abstiens de faire des remarques, même si je suis dans la même situation. Après si on est dans une conversation "confidence" avec une amie ça pourrait m'arriver de demander si ils souhaitent encore un autre enfant ou non. Mais pas de but en blanc comme ça au travail, dans un repas de famille ou au milieu de plein de monde ;-)

      Supprimer