mercredi 10 février 2016

Etre mère, c’est faire de la pâtisserie… pour rien.



J’ai un problème : je ne sais pas dire non. Enfin si. Mais non.
J’ai un 2e problème : je m’enthousiasme pour pas grand-chose.
J’ai un 3e problème : je surestime le temps qui m'est disponible.

Bref.

Quand il y a un mot dans le cahier de liaison de l’école/ un papier de la prof de danse/ un tract de l’association des parents d’élèves/ un mail de voisins demandant QUI veut bien se porter volontaire pour apporter une pâtisserie pour le gala de danse/ la fête de la crèche/ la kermesse/ la fête des voisins, je réponds invariablement :
OUIIIIIIIII MOIIIIIII JE VEUX BIIIIIEN !!!!!!

Et c’est comme ça qu’il y a deux je me suis retrouvée à préparer, en l’espace de quelques jours :
2 gâteaux pour la 1ere partie de l’anniversaire de la Biscotte (cet ancien article explique bien mon problème)
2 gâteaux pour la 2e partie
1 gâteau pour la kermesse
1 gâteau pour la fête de la crèche
1 gâteau pour le gala de danse

(Excellente idée d’avoir une Biscotte née en juin)

Mais je le fais. Et le problème c'est qu'à chaque fois je ne peux pas m'empêcher de préparer un truc original, genre rainbow cake (enfin si on traîne beaucoup sur les réseaux sociaux, ça ne parait plus trop original), mais comme je ne suis pas hyper douée, ça me prend un temps de dingue.

Mais parfois je me décarcasse pour rien.

L’année dernière, quand ma Loupiotte était au CP, son instituteur avait mis un mot dans le cahier de liaison, pour demander si des parents étaient volontaires pour apporter une galette à l’école.

Evidemment j’avais dit OUIIII !!!!
Je me fais grâce de réécrire le déroulé de mes tergiversations pour trouver une chouette fève, etc… mais sachez que la galette s’est perdue entre le bâtiment du périscolaire et l’école. Oui c’est possible. J’avais d’ailleurs lancé un avis de recherche.


La semaine dernière la maîtresse de ma Biscotte avait demandé si des parents voulaient bien préparer des beignets pour le carnaval qui avait lieu vendredi.

Evidemment j’avais dit OUIIII !!!!
Jeudi j’étais en récup. J’ai passé mon après-midi à préparer des beignets (j’ai choisi une recette de beignets au four, la recette est plus longue que celle que je fais habituellement). J’en ai profité pour préparer plus de pâte, pour en apporter à mes collègues.
(Mais j’ai fait un peu trop cuire la 2e fournée, donc ils n’en ont pas eus.)

Vendredi matin j’ai déguisé ma Biscotte en petit chaperon rouge et j’ai glissé une boîte de beignets dans son petit panier.

Le soir quand elle est rentrée j’ai vu qu’il en restait 2.
« Ah vous n’avez pas mangé tous les beignets, les mamans en avaient préparé trop ? 
_ Oui j’avais plus faim. »

Hum ? Pourquoi « je » ?
« Mais tu avais donné la boîte à ta maîtresse ?
_ Non pourquoi ? »

OK ! En interrogeant un peu plus longuement ma Biscotte pour en avoir le cœur net, j’ai eu confirmation de ce que je craignais.

Elle n’avait pas bien compris le principe, et avait cru que la boîte de beignets c’était pour SON goûter.
Elle en a quand même filé 2 ou 3 à des copains et a mangé tout le reste… enfin sauf les 2 sur lesquels elle a calé….

Allez, pour la peine je vous gratifie (parce que ça m'a pris un temps de dingue) la photo des petits gâteaux que j'avais préparés pour le carnaval du village samedi.


Tous les mercredis c'est le RDV "Etre mère" chez Babidji 


 

10 commentaires:

  1. L'école des loulous nous demande chaque année de préparer des crêpes pour leur vente traditionnelle de la Chandeleur. N'étant pas Bree van de Kamp et ne me voyant pas passer la soirée devant mes 2 crépières puis me farcir le lendemain matin les paquets de crêpes dans les transports en commun, je passe mon tour sans aucun remord !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, moi je ne sais pas dire non!!

      Supprimer
  2. Bon, je vois que je ne suis pas la seule à parfois regretter d'avoir accouché en juin...

    J'adore le coup des beignets ! Excellent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui juin il y a trop de choses à caser et pas assez de week-ends!!

      Supprimer
  3. Nous on passe ! Déjà, c'est le barbare qui cuisine et vu son surnom, t'imagine bien qu'il va pas aller vendre des crêpes pour faire plaisir à l'instit de la poulette ^^
    Fedo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rhooo mais c'est un barbare au grand coeur, non???

      Supprimer
  4. Dis donc, tu es ultra motivée.
    Je ne sais pas dire non si on me le demande de vive voix, mais un mot dans le cahier, je signe et je fais comme ci je n'avais pas le temps ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rha, mais moi je n'y arrive pas, c'est plus fort que moi!! ;-)

      Supprimer
  5. nooon j'y crois pas tu as fait LES rainbow coeurs ceux que j'ai vus en vidéo l'autre jour et que je me suis dit c'est impossible que j'arrive à faire un truc pareil ! ils sont trop canons ! sinon pour ton souci de dire oui à tout bienvenue au club ! au début je disais toujours non puis dans un élan de culpabilité j'ai commencé à dire aussi oui à tout ... mais je crois que là je vais me calmer ... perso ce n'est pas tant la cuisine mais parents délégué, membre actif (trop actif) dans les asso etc. ! merci pour ta participation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je les ai faits, pas compliqués mais que c'est long!!! Enfin avec du colorant en gel, je pense que c'est beaucoup plus rapide, j'ai perdu beaucoup de temps pour les couleurs.
      Moi je fais les pâtisseries, par contre c'est mon mari qui fait parties de tous les trucs genre parent d'élève, membre de l'association de danse,... ça c'est pas mon truc!

      Supprimer