mardi 2 février 2016

L'esprit de compétition ça doit être héréditaire....



Mon mari a un esprit de compétition très très développé.
Mais heureusement, il n’est pas mauvais joueur (ouf, je ne supporte pas ça).
Il donne tout pour gagner. Je comprends quand il s’agit d’un match de foot ou de tennis.
Mais imaginez quand c’est lors d’un jeu ridicule à un mariage… Suffit qu’il trouve un concurrent du même acabit et hop c’est bon, l’animation est faite ! Mais faut écarter les enfants de son passage, parce que dans ces cas-là, c’est bien simple : il ne les voit même pas !

Ma Loupiotte, elle, ne supporte pas de perdre. Elle aime jouer, mais si elle se met d’office en tête qu’elle va perdre, elle ne veut pas participer. Par exemple l’autre jour elle était invitée à l’anniversaire d’une copine et il y avait un jeu du style « scrabble ». Comme ma Loupiotte est au CE1 et que tous les autres enfants étaient au CE2, elle s’est dit qu’elle ne pourrait pas gagner et donc elle a préféré ne pas jouer.
En général elle aime bien s’affronter à sa petite sœur, mais pas aux enfants de son âge (pas folle la guêpe).

Ma Biscotte suit à peu près la même voie. Sauf qu’elle, elle s’imagine toujours qu’elle peut gagner. Donc si sa sœur lui propose de faire la course, elle va dire OK, sans se dire qu’elle n’a aucune chance de la battre. Mais pendant la course, elle va abandonner, dès qu’elle aura pigé qu’elle va perdre.
L’an dernier à la baby-gym quand ils jouaient au loup, elle était à fond dedans. Et gagnait quasiment à chaque fois, même contre les plus grands.

Et au milieu de cette famille, il y a moi, et je n’ai absolument aucun esprit de compétition ! J’aime le sport, mais en loisirs, pour s’amuser (c’est peut-être pour ça d’ailleurs que je n’ai absolument rien gagné pendant ma carrière de sportive).

Source


Samedi soir nous avons fait une grande fête avec tous notre lotissement. C’était très sympa. Et la voisine qui avait organisé cette soirée avait prévu des jeux. Dont un blind test. Ca c’est LE kiff de mon mari. Il trouve tout dès les 1eres notes (en particulier les chansons dont plus personne ne se souvient). Pour faire valider la réponse, il fallait courir s’asseoir sur une chaise au milieu de la piste.
Mon homme s’en est donné à cœur joie, piquant sprint sur sprint.
Mais à un moment donné il s’est fait piquer sa place, car il maîtrise beaucoup moins les chansons actuelles.
En effet à la 1ere note d’une chanson, une petite Biscotte de 4.5 ans qui passait à proximité de la fameuse chaise, s’est ruée sur celle-ci, levant sa main tout en hurlant
« C’est MARINA KAY !!!! ».

Et c’est ainsi que la Biscotte a marqué un point au blind test !

6 commentaires:

  1. Perso, je n'ai absolument pas l'esprit de compétition! Mon fiston un peu plus j'ai l'impression, il aime gagner.
    Tant que ça se fait dans le fair play, la compétition ne me dérange pas, mais je n'aime pas cette notion quand c'est lié à "prêt à tout même à écraser les autres". Bref, bravo à ta puce pour le blind test!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pareil je ne supporte pas l'idée d'écraser les autres pour arriver à ses fins, c'est une notion que je ne comprends pas!

      Supprimer
  2. Ton anecdote entre tes filles me rappelle l'histoire de "Petit loup est fort en tout", de Magali Le Huche aux éditions Tourbillon :)

    RépondreSupprimer
  3. Oh j'adore la biscotte qui pique la vedette à son père!! J'imagine la tête de ton mari lol

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a dit "tel père, telle fille", mais c'était vraiment rigolo de la voir!!

      Supprimer