mercredi 30 novembre 2011

Résultat du concours Petitcollin

Donc pour faire un tirage au sort à l'ancienne (exit random!), prenez du papier (de brouillon, hein, on est écolo ici), un crayon et des ciseaux.


 Bon sérieux la prochaine fois je crois que j'utilise Random.

Prenez également un bonnet (de loupiotte, parce que celui de la biscotte était trop petit).

Mélangez tous les bulletins.

Approchez le tout de la biscotte


(Admirez le flou artistique)


Voyez comme la biscotte tient à garder le secret


Essayez de récupérer le bulletin



C'est furtif 

Noooon pas dans la bouche!!!


Après une lutte acharnée, j'ai réussi à récupérer un morceau du bulletin.


Marie(m) bravo à toi!!
Envoie moi tes coordonnées par mail STP, que je les transmette à la société Petitcollin.

Merci à tous d'avoir participé!

***

Marie(m) merci de m'envoyer rapidement tes coordonnées. Sans réponse de ta part d'ici mardi 18h, je procéderai à un nouveau tirage au sort. (j'ai pensé à garder les bulletins au cas où!)

jeudi 17 novembre 2011

Les jouets Petitcollin (avec un poupon à gagner)

Aujourd’hui c’est toute émue (oui, rien que ça) que je vais vous parler des jouets Petitcollin.



Pourquoi toute émue ? Parce que Petitcollin est lié à mon enfance, mais de façon très serrée serrée. Petitcollin c’est la dernière fabrique française de poupées et de baigneurs, encore en activité… et vous savez quoi ? Mon grand-père y  travaillait, dans cet atelier là. Il a participé à la fabrication de poupées et il en était tellement fier que nous avons toutes eu notre baigneur petit colin.
Et je compte bien en faire de même avec ma loupiotte et ma biscotte.

Alors vous comprendrez que lorsque j’entends parler de Petitcollin, ça me fait des chatouillis dans le ventre. Et si au détour de ce billet vous tombez sur une petite larmichette, ne soyez pas étonnés !



Le fameux baigneur petit colin (crédit photo: petitcollin.com)

Et puis Petitcollin c’est aussi notre patrimoine (enfin en France, quoi), puisque, quand même, le 1er atelier a été créé en 1860 et que cette marque fabrique des jouets depuis le début des années 1900 (et toujours dans la même ville) (là où travaillait mon grand-père) (comment ça j'insiste?).
D’ailleurs elle fait partie du cercle des 182 entreprises ayant obtenu le label « entreprises du patrimoine vivant », telles que Daum, YSL, Christian Dior, Baccarat,…

C’est aussi une entreprise qui a une histoire incroyable. Elle a survécu aux 2 guerres mondiales, à l'évolution des techniques, à la concurrence et à des plans de restructuration. Par 2 fois ce sont les employés qui ont sauvé la boîte en rachetant des parts et en y investissant leurs primes de licenciement. Aujourd'hui ces jouets sont exportés et vendus dans le monde entier!

Petitcollin a donc créé les baigneurs mais aussi les fameuses poupées, telles que Marie-Françoise, servant de modèles au magazine "Modes et Travaux". Et là faut que je vous dise que ma grand-mère est très bonne couturière et qu'elle lisait "Modes et Travaux" et qu'elle s'amusait autant que nous à faire des habits pour nos poupées (petite larmichette aussi, tiens!).





Marie-Françoise n'a pas seulement été habillée par ma grand-mère, mais aussi par Karl Lagerfeld


Petitcollin continue de fabriquer à l'ancienne (allez voir cette vidéo, je ne sais pas l'insérer) de belles poupées, de bonne qualité, mais a su se moderniser en étendant sa collection et en créant des poupons bio, qui ont été primés.

(Et vous pouvez aussi aller visiter l'usine, qui se trouve dans la Meuse).


Et c'est avec une grande joie que je vous annonce que Petitcollin a gentiment accepté d'offrir à l'un(e) d'entre vous, un poupon Léo:


Pour participer c'est simple: vous allez sur le site de petitcollin et vous revenez me dire en commentaire quelle poupée ou poupon vous préférez (ça c'est obligatoire pour valider votre participation). Pour bénéficier d'une chance supplémentaire, relayez ce concours sur Facebook ou Hellocoton ou votre blog (ou les 3!) (en me donnant le lien SVP). Vous avez jusque jeudi 24 novembre 23h59 pour jouer (1 mois avant Noël!). Je procéderai ensuite à un tirage au sort. 
Attention: jeu réservé à la France métropolitaine!

Bonne chance!


mardi 26 juillet 2011

On s'en est passé: la chaise haute

Vous connaissez mon problème envers les articles de puericulture (encombrants, moches, CO-LO-RES,...) et si il y en a bien un qui me faisait frémir (sens de la mesure) c'était bien la chaise haute.

Parce que ce truc là ça trône au mieux dans la cuisine, au pire dans le séjour. Et j'avais drôlement du mal à imaginer ça

Crédit photo: Chicco


dans notre décor.


Il existe bien des chaises hautes plus à mon goût, comme celles en bois


Crédit photo: Combelle



ou encore celles-ci.
Crédit photo: bébé confort

Crédit photo: Bloom


Mais ça ne m'emballait toujours pas, soit à cause du prix ou de l'encombrement.


Quand on a commencé à diversifier la loupiotte, on lui donnait à manger dans son transat dont le dossier pouvait se relever comme un dossier de chaise. Notre loupiotte avait l'air plutôt à son aise pour y manger, nous avons donc poursuivi ainsi pendant quelques mois.
Je précise que le transat est blanc mais qu'il n'a jamais souffert de tâche car la loupiotte mange ultra proprement. La nourriture c'est sacré, elle ne s'est jamais amusée à faire des "Brrrrr" la bouche pleine de purée, ni à jeter sa cuillère.

Ensuite on l'installait sur une petite chaise à elle, devant notre table basse. Ca la faisait manger dans les mêmes conditions qu'à la crèche. De toute façon à cette époque-là mademoiselle voulait manger trèèèès tôt, genre à 17h45 en rentrant de la crèche. Vous comprendrez qu'il y avait donc peu de chances qu'on mange en famille.  

Puis quand elle a décidé de retarder un peu l'heure de son dîner, nous l'avons installée à table avec nous, dans un siège qui s'accroche à la table et qui nous a été donné par des amis.

Crédit photo:Chicco

Nous avons trouvé ça bien pratique et surtout moins bien encombrant qu'une chaise haute. Nous pensions nous en servir le temps d'acheter une vraie chaise haute... Finalement nous l'avons utilisé jusqu'au mois dernier.

Depuis nous avons fait un autre achat, dont je vous parlerai prochainement...

Et vous chaise haute, ou non?

mercredi 4 mai 2011

Résultat du concours Gründ Jeunesse

La loupiotte a bien voulu me prêter son chapeau pour procéder au tirage au sort.


Comme elle est conciliante, elle a bien voulu également faire la main innocente et tirer un billet au sort:



Vdumor tu as donc gagné!

Envoie-moi un mail (adresse dans la colonne à droite) pour me donner tes coordonnées.

Merci à tous pour votre participation!

Et maintenant je m'en retourne plier des petits papiers et les mettre dans le chapeau de la loupiotte, le principe lui ayant bien plu....

mercredi 27 avril 2011

Recommandé: les livres édition Gründ Jeunesse (cadeau à gagner)

Alors qu'est-ce que la loupiotte et sa cousine ont découvert dans leurs paquets de poulettes???
Un lot de livres des éditions Gründ! Parce que JE suis fan.

La loupiotte est à la tête d'une belle petite collection de livres et je me suis aperçue que nombre d'entre eux, souvent les plus originaux, étaient édités par Gründ. Ca m'a donné envie de m'y intéresser de plus près et j'ai découvert une vraie mine d'or sur leur site, qui, en prime, propose un moteur de recherche pour trouver le livre idéal. Pour les petits, Gründ jeunesse propose des livres à toucher, des livres sonores, des livres puzzle, des livres à mordiller, des livres à volets,.... bref des histoires où les petits peuvent participer. Je n'ai jamais été déçue par les textes, ni par les graphismes, que j'ai toujours trouvés de qualité.

Cette année pour Pâques, j'ai, entre autre, craqué sur "mon théâtre magnétique":




Il s'agit d'un livre qui se transforme en décor de théâtre, permettant ainsi de rejouer l'histoire en faisant évoluer 4 petits personnages à l'aide d'aimants.
L'idée est, une fois de plus, originale et ingénieuse. La loupiotte en est accro, elle joue et rejoue les scènes sans se lasser (en plus il est question d'anniversaire et de cadeaux: son grand trip du moment!). Je suis encore une fois conquise.


Pour fêter Pâques, l'arrivée imminente de mon congé maternité, le beau temps, l'avancée du tri et du rangement de notre appartement (houla rien que ça!!) je vous propose de gagner un livre Gründ de la collection méli-mélo. Il s'agit de "la ferme en fête" avec 5 petits animaux à faire évoluer sur les pages du livre.




Pour participer il vous suffit de laisser un commentaire sous cet article. Si vous avez un blog et que vous mettez un lien vers ce concours (il faut bien que je fasse ma pub!), indiquez-le dans votre commentaire et vous bénéficierez d'une chance supplémentaire. Le gagnant sera déterminé par tirage au sort. Vous avez jusqu'à mardi 3 mai, minuit, pour participer

Bonne chance! 

(article non sponsorisé, hein!)

vendredi 1 avril 2011

On s'en est passé: l'humidificateur d'air

Avant d’avoir notre loupiotte, on avait déjà remarqué que sur les listes de naissance apparaissait souvent un objet dont on n’avait jamais trop entendu parler jusque là : l’humidificateur d’air. 

Crédit photo: Chicco


Il n’en fallait pas plus pour que mon mari et moi on s’imagine que cette bête-là était fortement recommandée lors de l’arrivée d’un bébé. Idée très largement confortée par les commentaires d’une vendeuse d’un magasin de puériculture avec laquelle nous en avons discuté « Ah mais oui c’est essentiel ! Sans ça le bébé ne respire pas bien et il a soif car dans nos maisons, maintenant, l’air est trop sec. C’est vivement conseillé par les pédiatres… blablabla…. sinon asthme et bronchiolites…. blablabla ».

Ouhlala on avait l’impression d’avoir mis le doigt sur un sujet sérieux. Du coup on comprenait pourquoi tous nos amis, futurs parents, en mettaient un sur leur liste.

Puis notre tour à devenir parents est arrivé. Or comme nous sommes tous les deux du genre à tout faire au dernier moment, et que la loupiotte, elle, est plutôt du genre à anticiper, nous avons été pris de cours sur les achats de puériculture. Et donc nous l’avons accueillie chez nous, SANS avoir d’humidificateur… J’avoue aussi que ça nous était complètement sorti de l’esprit…


Lors de la 1ère visite chez la pédiatre, je ne sais plus pourquoi exactement, le sujet de l’humidificateur d’air a ressurgi. Nous lui avons demandé s’il en fallait absolument un. « Absolument pas ! » nous a-t-elle répondu. 

Elle nous a expliqué qu’on avait toujours tendance à sous-estimer le degré d’hygrométrie de nos logements et que la plupart d’entre eux offrait un taux d’humidité très largement suffisant. Aussi en y installant un humidificateur on risquait d’atteindre un degré beaucoup trop élevé, ce qui pouvait générer, entre autre, une gêne respiratoire pour la loupiotte. Elle a poursuivi son explication en ajoutant que c’était très à la mode en ce moment, parce que les marques de puériculture faisaient du forcing là-dessus, mais qu’en fait peu de logements en avait réellement besoin. Elle nous a conseillé d’acheter, au préalable, un hygromètre et de vérifier que le taux soit compris entre 40 et 70%. S’il était inférieur, là on pouvait investir dans un humidificateur, mais sinon ce n’était pas la peine.

Nous l’avons donc écoutée.

Coût de l’hygromètre : 5 euros. 
Taux d’humidité dans la chambre de la loupiotte : 65% ! 
Autant vous dire que nous avons été très étonnés, puisqu’on trouvait que l’air était sec et que nous pensions être sous le seuil.

En hiver quand il fait très froid et qu'avec le chauffage l’air devient plus sec, on arrive aux alentours de 40%, voire un tout petit peu moins. Dans ces cas-là on mettait en marche notre bouilloire électrique dans la chambre de la loupiotte, avant de la coucher, et on laissait la fumée s'échapper. Ca suffisait à faire monter le taux pour la nuit.

Donc pas d’humidificateur pour nous, et tant mieux, parce que c’est pas donné ! Aussi avant de vous lancer dans cet achat, je vous conseille de bien vérifier si vous en avez vraiment besoin.

lundi 21 février 2011

On s'en est passé: la baignoire

J’avoue ça me chiffonnait un peu d’investir dans une baignoire pour la venue de notre loupiotte.

Je ne savais pas trop quoi choisir : petit modèle ? moyen modèle ? grand modèle ? 
Crédit photo: Babysun
Crédit photo: Hoppop

Ou une baignoire sur pieds ?
Crédit photo: babymoov
  
Ou alors un simple transat de bain ?
Crédit photo: babymoov

Ou bien les fameux saladiers baignoires shantala 

Crédit photo: bebe-au-naturel.com


Très vite certaines possibilités ont été éliminées :

* La baignoire sur pieds, car nous n’avions définitivement pas la place de la caser quelque part.
 
ndlr: je viens de voir cette alternative qui me paraît mieux - Crédit photo Babywalz
 * Le transat de bain, car on ne peut pas l’utiliser bien longtemps.

Restaient donc la baignoire classique et la shantala…. mais qui ne répondaient pas à mes autres questions : quand on allait lui donner le bain, où allions nous installer la baignoire ? Dans notre propre baignoire, quitte à se bousiller le dos en restant penché 10 minutes ? Sur la table, en faisant super attention pour que ça soit bien stable ? Où allions-nous ranger la chose ?

Encore un article supplémentaire ET moche qui allait prendre de la place dans notre appart où chaque cm² de placard est déjà exploité 3 fois….

Quoique faut voir le bon côté de la shantala : ça peut être très pratique pour préparer 3 L de sangria ou de la pâte à crêpes en quantité suffisante pour une kermesse …..

Quoique, en y mettant plein de glaçons, la baignoire en plastoc’ peut aussi servir, lors d’une kermesse, pour garder les bières au frais…



Oui mais bon voilà, on n’avait pas vraiment de kermesse de prévues et surtout, oui je sais j’insiste, peu de place disponible.


Et c’est là que ma cousine a volé à mon secours. Et oui toujours la même : celle qui est infirmière puéricultrice. Elle m’a tout simplement vivement conseillé de faire comme elle : laver bébé dans le lavabo !

 
Crédit photo: maisonapart.com - modèle Emma de Castorama

   
Et bien sérieusement c’est une super idée:

1/ ça consomme moins d’eau qu’une baignoire

2/ on arrive à mieux gérer la T° du bain

3/ pas de souci de rangement

4/ bébé est à la hauteur idéale. On ne se casse pas le dos à se pencher sur la baignoire et surtout, n’oubliez pas qu’on devient vite très gauche quand on s’occupe d’un nourrisson, on arrive à mieux le tenir.

5/ pas de souci de stabilité

D’ailleurs, comme me l’avait précisé ma cousine, c’est comme ça qu’ils font dans les maternités.


Si vous craignez que les petites fesses de bébé ne soient pas installées assez confortablement, vous pouvez y glisser un petit tapis de bain.


Un conseil tout de même, si vous faites ce choix: pensez à investir dans un robinet col de cygne, de façon à pouvoir le pousser pour qu’il n’empiète pas sur le lavabo. Ainsi votre bébé pourra gesticuler sans se faire mal. Et le mieux est quand même d’avoir une vasque assez profonde. Mais si votre lavabo est assez plat et que vous avez un mitigeur fixe, vous avez toujours la possibilité de baigner bébé dans l’évier de la cuisine (comme autrefois !). En effet les éviers sont souvent équipés de col de cygne et les bacs sont profonds.

Cette solution nous convient bien à nous, mais aussi à la loupiotte…. Elle a plus de 2 ans et nous continuons de fonctionner ainsi !

jeudi 17 février 2011

Non recommandé: le chauffe-biberon de voyage (Tigex)


Sur ce coup-là, on avait voulu faire les malins. 

On s’était dit : on va faire d’une pierre trois coups avec notre chauffe-biberon, on va en prendre un qui chauffe non seulement les biberons, mais aussi les petits pots et en plus qui soit utilisable en voiture. Une logique implacable, quoi!



Nous pensions avoir trouvé notre bonheur avec ce modèle de tigex. 
Crédit photo: Tigex


On a commencé à l’utiliser à la maison.

pas de souci, nous n’avons rien de particulier à lui reprocher… sauf que certains modèles de biberons n’y entrent pas (enfin nous avons eu le cas une fois avec une amie qui avait acheté un biberon très large), mais sinon ceux que nous avons y entrent parfaitement.

Il chauffe vite. Petite précision tout de même: nous n’avons pas l’habitude de donner des biberons bien chauds à notre loupiotte. Cependant comme nous conservons toujours les bouteilles d’eau au frigo, notre but était de lui donner du lait dont la T° avoisinait la T° ambiante et on y arrive facilement avec ce produit.

Il est simple à utiliser et à nettoyer.

Ses couleurs ne sont pas flashantes ( j’ai un gros problème avec les couleurs et les motifs flashy des articles de puériculture).



Par contre en voiture…. La cata ! (déjà il ne faut pas oublier le cordon de raccordement à l’allume-cigares, humhum) Sérieusement j’aurais plus vite fait de faire cuire des pâtes. On a tenté le coup plusieurs fois et on a fini par laisser tomber : au bout de 20 minutes la T° de ce qu’on y mettait (bib ou petit pot) était toujours la même. Je ne suis même pas sûre qu’avec 20 minutes supplémentaires de temps de chauffe il y ait eu du mieux. Bref ça ou rien du tout ça aurait été pareil. Heureusement notre loupiotte n’est pas difficile et biberon chaud ou froid, elle s’en fiche. C’est pareil pour les petits pots. D’ailleurs la dernière fois pour son petit-déj elle nous a réclamé un petit pot d’épinards… froids, chacun son truc hein….

Donc ici ça fait belle lurette que le chauffe-biberon est remisé au placard et encore plus longtemps qu’on ne l’a pas emmené en balade.

On s’en servira à nouveau pour notre prochain bébé, mais uniquement à la maison (on n’aime pas utiliser le micro-ondes pour ça et d’après moi c’est plus pratique que d’utiliser une casserole d’eau bouillante). Et en voiture on verra bien. Soit notre n°2 sera aussi peu exigeante en la matière que sa grande sœur et acceptera du lait froid et des petits pots non réchauffés (ça c’est si on a du bol), soit on chauffera tout ce qu’il faut en amont et on utilisera un sac isotherme ou une thermos.



Avis mitigé donc, si c’était à refaire on prendrait le modèle simple (ceci dit il y a peut-être des chauffe-biberons de voiture qui fonctionnent bien, si vous en connaissez, n’hésitez pas à me l’indiquer).

Non approuvé ! (à moins que Tigex en sorte une nouvelle version plus performante)

mardi 15 février 2011

Recommandé: le super nomade (Babymoov)

Hé hé hé, mais alors elle dormait où la loupiotte quand ses patachons de parents l’emmenaient en goguette ???

Dans un sac à langer….

Bon, pas n’importe quel sac à langer : le sac super nomade (2-en-1) de babymoov (et oui certains sacs sont des références et leur nom est d’emblée évocateur : le 24h de Gérard Darel, le Kelly de Hermès, le supernomade de babymoov ….. inutile de vous préciser que je n’ai qu’un seul de ces sacs en ma possession, vous aurez aisément deviné lequel….).

Le principe est simple : une fois déplié ce sac à langer devient un petit lit d’appoint, qui ressemble fortement à une cagette, comme aime le souligner mon mari.


 vue de côté
ouvert
 déplié, version lit
Version avec un bébé dedans - Crédit photo Babymoov


Alors nous, nous avions acheté le 1er modèle (cf. photos ci-dessus) et là je vous l’accorde, on ne pouvait pas considérer que c’était un sac 2-en-1, puisqu’il était impossible d’y ranger autre chose qu’une couche.

On va dire que les créateurs de ce produit ont eu l’idée du siècle en imaginant un sac / lit et puis ils ont décidé de se reposer sur leurs lauriers pour la suite. Du coup ils n’ont pas pensé que disposer les poches du sac de telle façon qu’une fois celui-ci replié elles se retrouvent à l’intérieur, c'est pas le top… Car, par conséquent on ne peut y ranger que des choses extra plates. D’un côté c’était pas plus mal, vu que de toute façon il est difficile d’accéder à ces dites poches, étant donné qu’elles sont enfermées à l’intérieur du sac (vous suivez ?).

Mais là ça y est, en furetant sur le net, j’ai découvert que babymoov avait remédié à ce problème. Ils ont remarqué qu’il était nettement plus judicieux que les poches restent à l’extérieur du sac, et on a bien affaire à un sac 2-en-1.


Crédit photo: babymoov


Alors nous qui trouvions ce produit extra alors même qu’on ne pouvait pas l’utiliser comme sac, je ne vous dis pas comment doit être ce nouveau modèle. (je précise qu’on l’avait acheté par hasard, en promo et dans le but de s’en servir comme lit d’appoint, nous avions déjà un sac à langer qui nous convenait).

Les avantages de ce produit :
Il est très léger : 2 kg
Si, effectivement, pour un sac à langer il est encombrant, pour un lit d’appoint il ne l’est pas du tout.
On peut le porter en bandoulière : essayez un peu pour voir, avec une nacelle ou un lit parapluie, humhum et par conséquent il nous reste 2 mains, 2 MAINS !!, pour porter autre chose, un bébé par exemple.
Il se déplie et s’installe ultra facilement.
On peut l’utiliser jusqu’à 9 kg.
On peut le changer de place facilement : tiens bébé ne se plait pas dans la chambre, on va le mettre un peu dans le séjour, ah ben non finalement c’est pas mieux on va l’installer dans le bureau, ah ben non, etc….

Les inconvénients de ce produit :
De par sa taille, on ne peut pas l’utiliser aussi longtemps qu’un lit parapluie.
Si vous avez un bébé escaladeur, il aura vite fait de trouver le moyen d’en sortir.


En tout cas en ce qui nous concerne nous l’avons utilisé à peu après jusqu’aux 10 mois de notre fille. Je ne peux pas vous garantir que cela soit confortable, car je ne l'ai pas essayé à quand le super nomade à ma taille?) mais notre loupiotte y a dormi souvent, y a passé de bonnes nuits.

Testé et approuvé! 

lundi 7 février 2011

On s'en est passé: La nacelle

Je vais commencer cet article par un rapide récapitulatif à l’adresse des novices qui seraient perdus face à ce qu’on appelle communément une poussette aujourd’hui.

Auparavant nos parents avaient pour nous trimbaler :
  • Un couffin,
  • Un landau,
  • Une poussette-canne
Le couffin servait de lit d’appoint pour les tout petits, mais permettait également de transporter bébé en voiture. C’était d’ailleurs loin d’être le top niveau sécurité, je peux vous en parler, puisqu’à 2 mois je me suis retrouvée projetée sur le sol de la voiture, le couffin retourné sur moi, lorsque mon père a dû piler derrière un autre véhicule.

Le landau permettait de promener bébé couché comme dans un petit lit. On l’utilisait jusqu’à ce que bébé sache tenir assis.

Enfin, la poussette-canne était utilisée quand bébé pouvait se tenir assis tout seul.



Aujourd’hui les marques proposent ce qu’on peut appeler les poussettes 3-en-1.

Crédit photo: Chicco
En gros la poussette est décortiquée en plusieurs éléments :
* Le châssis avec hamac, c’est ce qu’on appelle en général « la poussette »
* La nacelle, sorte de gros couffin qui remplit les mêmes missions que ce dernier et qui une fois posée sur le châssis devient un landau
* Le cosy qui est une coque pouvant accueillir bébé dès sa naissance et jusqu’à 8 – 9 mois environ. C’est une sorte d’alternative entre la position totalement couchée et assise. Le cosy peut faire office de siège-auto.



La plupart du temps les enseignes proposent le package complet. D’ailleurs à première vue tout semble indispensable. Détrompez-vous !

Vous pouvez parfaitement vous passer de la nacelle. C’est ce que nous avons fait en tout cas et nous ne regrettons nullement ce choix.

En effet au cours des promenades bébé est très confortablement installé dans le cosy. Pas la peine qu’il soit couché pour être à l’aise. C’est d’ailleurs facile de le constater, les bébés aiment bien dormir dans les bras ou bien en étant un peu recroquevillé contre le torse de quelqu’un, aussi en général ils se sentent bien dans ce petit cocon qu’est le cosy.

Vous lirez sûrement, et en général les vendeuses des boutiques de puériculture abondent en ce sens, que pour les longs trajets en voiture il FAUT une nacelle pour que votre bébé soit bien installé et qu’un bébé ne doit pas rester dans un cosy ou un siège - auto plus d’1h30 / jour, car c’est mauvais pour son dos et que par conséquent pour les longs trajets il est impératif d’avoir une nacelle.

C’est archi-faux et cet argument est purement marketing. Un bébé sera également bien installé dans un cosy ou un siège-auto, surtout si le siège-auto s’incline bien. Le tout est de s’accorder des pauses régulièrement, mais ça c’est valable avec les nacelles également.

Comme nous avions peu de place dans notre appartement, qu’une nacelle ça coûte un bras et qu’on ne peut l’utiliser que jusqu’à 6-8 mois maxi, nous nous sommes passés de cet achat. Notre fille n’a donc jamais voyagé en nacelle, à l’instar de ses petits copains européens qui vivent dans des pays où la nacelle est interdite en voiture…

… et oui vous avez bien lu… Dans certains pays d’Europe, ainsi qu’au Canada et aux Etats-Unis, il est interdit de faire voyager bébé en voiture dans une nacelle. Seuls les cosys et les sièges auto sont autorisés.

En effet les nacelles n’offrent pas la même sécurité qu’un siège-auto ou qu’un cosy. Elles ont de moins bons résultats aux crash-tests. A l’inverse des 2 autres, elles sont souvent dépourvues de harnais, on ne peut y attacher bébé qu’à la taille et à l’entre-jambe. Il n’y a pas toujours de cale-tête non plus, ce qui fait qu’en cas de choc la tête n’est pas bien maintenue. Mais même si la nacelle est équipée d’un harnais et d’un cale-tête, elle est moins sécurisante, puisque dans une nacelle le bébé est positionné latéralement à la route. Or il vaut mieux être installé parallèlement à la route pour mieux encaisser le choc (les organes sont notamment mieux retenus par la cage thoracique que lorsqu’on est soumis à un choc latéral). Qui plus est, jusqu’à ce que le bébé pèse 9 kilos, il faut l’installer dos à la route (pour que les cervicales soient mieux maintenues), or ça ne peut être le cas dans une nacelle.

Ca met donc à mal les arguments commerciaux cités précédemment. De plus dans les pays où la nacelle est interdite les enfants n’ont pas plus de problèmes de dos qu’en France. Et par conséquent elle n’est pas du tout impérative pour les longs trajets.

Après, tout est question de choix, ici rien ne vous interdit de l’utiliser, cependant si vous allez à l’étranger n’oubliez pas de vous renseigner sur la réglementation des pays que vous traverserez.

En ce qui nous concerne, entre un peu plus de confort et une meilleure sécurité, nous avons choisi la 2ème option.
Dans un prochain billet je vous expliquerai qu'est-ce qui nous servait de lit d'appoint, puisque nous n'avions pas de nacelle... suspens, suspens...

samedi 5 février 2011

Recommandé: Babynomade (de redcastle)

C'est bien connu les bébés sont en sucre et le moindre geste peut les casser en mille morceaux. C'est pourquoi les jeunes mamans et les jeunes papas (ça marche aussi avec les jeunes grand-mères et les jeunes grand-pères) retiennent leur souffle et prennent des tas de précautions dès qu'il faut manipuler bébé... et par la même occasion parviennent à faire preuve d'une extrême gaucherie.

Changer la couche peut prendre 20 minutes, lui mettre un body tout autant, alors je vous laisse imaginer combien de temps à l'avance il faut s'y prendre pour être à l'heure quand il faut sortir avec bébé: l'habiller, lui mettre un manteau, l'installer dans sa poussette ou le siège-auto....

Ahhh oui tiens le petit manteau.... souvenirs, souvenirs.... Pour vous situer la chose, notre bébé nous a fait l'immense surprise de naître avec un peu plus d'un mois d'avance. Comme ça, sans prévenir. Dire que nous avons été un peu pris de court est plutôt approprié. Dire que nous n'avions pas tout préparé est plutôt approprié également... et donc nous n'avions pas de manteau pour ce petit bout de chou, né en automne...

Par conséquent j'avais missionné le tout jeune papa d'aller acheter un petit manteau en taille 1 mois, en vue de notre sortie de maternité. Fatigue, précipitation, esprit légèrement embué,.... voyez le truc.... le jeune papa est revenu avec un manteau taille 1 an!!! Ca n'arrangeait pas les affaires de notre crevette de 2.5 kg qui, à cette époque là, flottait allégrement dans ses pyjamas taille naissance.

Heureusement le hasard, ou l'instinct intrafamiliale, fait bien les choses : ma cousine a choisi de nous offrir pour la naissance de notre 1er enfant un cadeau qui allait révolutionner notre sortie de maternité: le babynomade. Consciente des problématiques des jeunes parents de par son métier, elle est infirmière puéricultrice dans une maternité, ma cousine se doutait bien que c'était la même chose pour nous. Elle avait eu l'occasion a plusieurs reprises de tester le babynomade et elle avait trouvé que c'était vraiment pratique et utile. Et bien je peux vous garantir que nous partageons entièrement son avis. 

Mais qu'est-ce que le babynomade? 

 Crédit photo: redcastle


Une sorte de couverture en polaire ou en fleur de coton, munie de jambes et d'une capuche, qui se ferme par des scratchs pour bien emmitoufler bébé.
Pas de petits bras à tordre pour les faire entrer dans les manches, pas de fermeture éclair qui se coince, un bébé pas engoncé dans un vêtement trop épais... bref pour nous c'était le must des cadeaux! Sans compter qu'on peut facilement ouvrir ou fermer le babynomade sans manipuler bébé, pratique par exemple quand on promène bébé et qu'on entre dans un magasin surchauffé (ou qu'on l'installe dans la voiture).

La babynomade s'adapte partout: cosy, nacelle, siège auto,... il est lavable en machine (ouf!) existe en 2 tailles ( 0 - 4 mois et 4 - 9 mois) et est proposé dans un tas de coloris différents.

Crédit photo: redcastle
Bref vous l'aurez compris, ce cadeau a été totalement adopté chez nous, aussi je vous conseille vivement cet investissement (pour le prix, il faut compter environ 50 € il me semble).

Adopté à l'unanimité!


(article pas du tout sponsorisé, je tiens à le préciser)