vendredi 29 juin 2012

Deux mamies provinciales à Paris

Il y a 4 ans mon mari et moi avons proposé à ma mère et la sienne de les emmener visiter Paris. Oui parfois nous sommes pris d'un excès de philanthropie...

Il était 7h du mat, le TGV n'avait pas encore démarré, que j'en avais déjà RAS LE BOL. Rapport au fait que ma mère avait déjà proposé 4 fois (4!!) que je m'assoie dans le sens de la marche pour ne pas que je sois malade. (Je n'ai JAMAIS été malade dans un train).

Je vous passe les détails de la journée, sachez simplement que j'en suis revenue limite phobique des bus à impériale (peut-être qu'un jour je vous raconterais).
Et pendant le trajet retour, alors que mon mari et moi scellions silencieusement le pacte de ne jamais recommencer, nos mères, elles, se promettaient de remettre ça l'année suivante et programmaient les visites qu'elles comptaient faire.



En 2009, elles sont donc retournées à Paris sans nous, comme des grandes. Enfin, comme des grandes.... Je leur ai réservé les billets de train. Mon père leur a donné des tickets de métro et un plan de Paris. Mon homme a vérifié que sa mère savait se servir un minimum de son téléphone portable qu'elle n'avait jamais utilisé en 3 mois.
Elles en sont revenues enchantées, programmant déjà la virée de l'année suivante.

En 2010 cette fois elles sont parties 2 jours seules. Je leur ai réservé les billets de train. Je leur ai réservé l'hôtel (un hôtel situé pas trop loin de ce qu'elles voulaient voir, facile à trouver, avec une ligne de métro juste à côté). Je leur ai imprimé les coordonnées et le plan de l'hôtel. Mon père leur a donné des tickets de métro.

En 2011, elles ont décidé de partir à nouveau 2 jours. Sauf qu'elles se sont accordées sur les dates une semaine avant. C'est donc fin juin, qu'elles m'ont sollicitée, la bouche en coeur, pour leur trouver un hôtel et réserver les billets de train... Sauf qu'à ce moment-là, j'avais une biscotte de 3 semaines vissée à mes bras et que compte-tenu de mes nuits plus qu'hachées, je ne sautais pas de joie à l'idée d'utiliser le trop peu de temps libre dont je disposais à leur trouver une chambre.
Mais comme je suis une gentille fille, j'ai fait une croix sur les quelques siestes dont je rêvais et j'ai surfé sur tripadvisor and co, jusqu'à ce que je trouve quelque chose qui convienne. En prime j'ai dû leur indiquer comment se rendre au Château de Versailles et quels étaient les horaires de visite.

Je leur ai fait comprendre que pour 2012, ça serait sympa de me prévenir un peu à l'avance.

Elles ont prévu de partir début juillet et à l'heure qu'il est, j'attends ENCORE qu'elles me disent QUAND elles souhaitent partir et pendant COMBIEN DE JOURS. Bon sang de bonsoir!!!! 

Objectif pour 2013: qu'elles se débrouillent elles-mêmes!!!

(quand je pense que lorsque j'avais 12 ans, j'ai voulu reprendre des cours de tennis et ma mère m'avait répondu "attends t'es assez grande pour te renseigner toute seule. L'annuaire est là". Je me demande si je ne vais pas finir par faire pareil!)

jeudi 21 juin 2012

Mon 1er swap: bon beau doux

J'ai participé à mon 1er swap. Le swap bon beau doux organisé par Cétoile.

Avant de me lancer dans l'aventure, j'ai quand même démandé, inquiète, à Cétoile s'il fallait absolument envoyer des cadeaux faits main. Elle m'a répondu que ce n'était pas obligatoire. Tant mieux parce que sinon ma binôme aurait sûrement eu l'air circonspect devant le colis reçu.

Ma swappée (swappette? swappeuse?) était donc Guilimout.

Et Guilimout c'est un peu beaucoup une pro de la couture, du tricot, du crochet, du travail manuel en général.

Alors je me suis dit que j'allais quand même faire un petit quelque chose moi-même, entre 2 boîtes de dragées à remplir pour le baptême, et les valises à préparer pour nos vacances.

Je me suis donc orientée vers les créations papier:
* de l'origami pour fabriquer un petite vide-poches que j'ai rempli de bergamotes et de sucettes.
* un petit moulin à vent, du même style que ceux de la déco du baptême, mais en plus grand et avec le même motif que le vide-poches.


Désolée pour la luminosité, mais il était 1 heure du matin!


Et le reste, je l'ai acheté:
j'y ai glissé du thé, une boule à thé décorée, un livre de recettes inavouables, des barrettes pour ses puces, des boutons sur le thème de la couture et de l'école et une boîte en forme de chat.
Je n'ai pas de photos de tout ça, car j'y ai pensé une fois que c'était emballé... (je vous rappelle qu'il était 1 heure du mat, alors les idées claires, hein...)



Et hier j'ai reçu le colis de Guilimout.

Et une fois ouvert, ça donne ça:

Un coussin super doux. Accaparé d'office par ma loupiotte, qui ne m'a rien demandé.
Elle l'a trouvé tout d'abord très confortable.

Mais aussi très pratique pour se planquer
du personnage de dessin animé qui lui fait peur.


Du thé, des bonbons, des boutons en plastique fou, une feuille de plastique fou pour que j'essaie moi aussi, un livre de recettes et des lunettes en papier créées par yaplusdepapier.




Merci Cétoile et Guilimout pour ce swap!!

mercredi 20 juin 2012

Les soirées de l'ambassadrice

Quand j'étais petite, à chaque anniversaire, j'invitais une ribambelle de copines, parce que je n'arrivais pas à choisir (toi tu viens, ah ben toi.... non). Ca n'inquiétait pas trop mes parents car étant née en juillet, entre celles qui partaient en vacances et celles qui oubliaient, on était rarement plus de 5 ou 6.

Pour fêter mes 18 ans, mes parents m'ont laissée inviter qui je voulais à la maison. Entre les potes de lycée, de collège, de primaire, de volley (j'ai pas pu choisir, encore une fois).... j'avais 37 amis présents à mon anniversaire (et 37 cadeaux hinhin). (je ne suis pas sûre, mais alors vraiment pas, d'être un jour aussi inconsciente consciliante avec ma loupiotte et ma biscotte).

Quand j'étais étudiante nous avons fait quelques mémorables soirées à 15 dans ma piaule de 10 m².




Un soir j'ai aussi réquisitionné d'office la cuisine commune de l'étage de ma résidence universitaire et ses 2 plaques électriques. Parce que je devais préparer des crêpes pour mes invités.
23 j'en avais, des invités. (et 2 plaques électriques je vous rappelle).
On s'est fait virer de là par le gardien qui, nous voyant sortir un à un de la petite pièce sous ses yeux ébahis, a demandé si la cuisine n'était pas en fait le sac de Mary Poppins.
(NB: faire des crêpes pour 23 personnes, armée seulement de 2 plaques (électriques en plus) n'est vraiment pas une bonne idée).

Pour le baptême de ma loupiotte je voulais faire un repas en petit comité. Finalement j'ai invité TOUTE ma famille (et celle de mon mari aussi, j'suis pas bégueule): cousins, oncles, tantes, grands-mères... on a fini à 25 adultes. (parce que je pouvais pas choisir, j'avais envie de voir tout le monde) ouf on a des petites familles.
Bon ben forcément ça a été pareil pour le baptême de ma biscotte.


Et dans 2.5 mois (2.5 mois!!) ma loupiotte va avoir 4 ans (4 ans!!). Elle a décidé d'un commun accord que j'organiserai une fête pour l'occasion.
Et elle me dresse quotidiennement la liste des invités.
Actuellement on en est à une quinzaine:
* quelques uns de la crèche
* quelques uns de l'école
* et Denis Brogniart (savez-vous où puis-je contacter directement ce môôôssieur, que je lui envoie son invitation??).

Donc 15 invités (vous ai-je dit que notre séjour fait 20 m²?), une liste qui s'allonge de jour en jour, son anniv c'est le 2 septembre.... Bien, bien, bien....

Je crois bien que l'invitationite aiguë c'est génétique.

dimanche 17 juin 2012

Mes petits bonheurs

Mes récents petits bonheurs:

Tout d'abord le baptême de ma biscotte.


Quasiment toute ma famille réunie. Un très bon restaurant. Mon cousin qui a fait 500 km le matin même pour nous y retrouver.
De quoi avoir chaud au coeur!!

***

Et puis bien sûr notre semaine de vacances.
Les premières pour notre biscotte qui a découvert le sable, la mer, la piscine.

Du soleil, des promenades, des baignades, des glaces, des restaurants, des visites dans la famille et chez des amis, des tours de manège.
Une loupiotte et une biscotte émerveillées par le grand aquarium.


Une excellente semaine, remplie de bons moments, qui nous a fait beaucoup de bien à tous les 4.

***

Et hier soir, être accueillis à notre retour de vacances par cet arc-en-ciel:



Tous les dimanches les petits bonheurs sont chez Maman Bavarde.

jeudi 7 juin 2012

Je suis un concept

Hier matin, discussion avec une voisine:
"C'est ça qui est bien avec la naissance d'un 2ème enfant, c'est qu'on se met à temps partiel et c'est le pied, hein??!"
"J'imagine, mais moi je travaille à temps complet"
"Comment ça??????? Vous n'avez pas profité de la naissance de la biscotte pour prendre un temps partiel?"
"Et bien, non."
"........ Oui je comprends .... Vous avez le droit de privilégier votre carrière.... Chacun son choix".

Hier après-midi, discussion avec mon chef:
"Aggie, il faudrait que tu voies le DRH d'ici quelques mois pour parler avec lui de l'évolution de ta carrière."
"Euh oui, mais encore???"
"Et bien ça serait sûrement le bon moment pour prendre un poste à Paris"
"Paris???? Non, NON, non ET NON. C'est hors de question!"
"Mais tu risques de mettre un frein à ta carrière. Penses-y."
"Mais c'est tout réfléchi."
".... Oui je comprends .... Tu as le droit de privilégier ta vie de famille... Chacun voit midi à sa porte, comme on dit..."

Donc voilà, si je suis le raisonnement de ma voisine et de mon chef:
je suis la seule femme à faire passer sa carrière avant sa vie de famille, MAIS tout en privilégiant sa vie de famille au détriment de sa carrière.

Un nouveau concept!

lundi 4 juin 2012

En 1 an:

J'ai grandi de 21 cm et j'ai pris 4.6 kg.
J'ai bu plein de lait, mais j'ai aussi goûté les légumes, les fruits, la viande, le poisson, soit environ 30 nouveaux aliments en 6 mois.
4 dents ont poussé.
J'ai fait des km et des km en poussette.
J'ai pris le bus plusieurs fois.
J'ai eu 4 vaccins
J'ai été hospitalisée 3 jours pour une bronchiolite.
J'ai appris à me retourner du dos sur le ventre, puis à ramper, à me mettre assise, à me lever, puis à marcher à 4 pattes et à faire mes 1ers pas à l'aide de papa ou maman.
J'ai appris à imiter le poisson, à faire au revoir, bravo, les petites marionnettes, le crabe.
J'ai appris à jouer à cache-cache.
J'ai appris à ouvrir et fermer les portes et les tiroirs.
J'ai découvert la crèche.
Je suis allée 5 fois au restaurant et je suis partie en week-end.
J'ai fait 3 pique-niques.
J'ai vu Saint-Nicolas et le Père Noël.
J'ai vu la neige.
Je suis allée au zoo.
J'ai fait du bâteau.
Je me suis promenée dans le bois.
J'ai fait du toboggan et de la balançoire.
J'ai fait des soirées avec les copains de maman et papa.
J'ai croqué le nez de ma maman.
J'ai fait la connaissance de 3 de mes arrière-grands-mères et j'espère rencontrer la 4ème cet été.
J'ai été couverte de cadeaux.
J'ai été mitraillée de photos
Je suis passée du berceau au lit à barreaux.
J'ai été à moitié étouffée, des dizaines de fois, par ma grande soeur qui voulait me faire des câlins.
J'ai eu le bras tordu, des dizaines de fois, par ma grande soeur qui voulait me tenir la main.
J'ai essayé plein de fois de mettre mes chaussettes toute seule.
J'ai tiré les cheveux de toute ma famille.
J'ai été baptisée.
J'ai appris à me coiffer.
J'ai reçu environ 1 million de bisous de ma maman, autant de mon papa et autant de ma grande soeur.
J'ai fait le bonheur de ma famille.
J'ai prouvé à mes parents qu'on pouvait autant aimer son 2ème enfant que le 1er.

Et oui je suis une biscotte d'un an (un an!!!) et aujourd'hui, à 7h38, ma maman a été submergée par l'émotion. Plus que l'an passé!

vendredi 1 juin 2012

Mes petits cailloux

Ca va faire environ un an (un an!!!) qu'à chaque simple balade dans la rue, chaque promenade au parc, chaque trajet maison-crèche ou maison-école (et vice versa) ma loupiotte ramasse au choix: des baguettes magiques (des branches) ou des cadeaux (pommes de pin, cailloux, pissenlits, pâquerettes)...
 
Avec depuis plusieurs mois une nette préférence pour les cailloux.
 
C'est bien simple, on en retrouve partout.
 
Et j'avoue que je suis un peu lasse de toujours vérifier qu'elle n'en a pas semés à proximité des petites mains de ma biscotte et de vider quotidiennement le vase contenant le pissenlit cueilli la veille, mais qui a déjà rendu l'âme.
 
 
L'autre jour, après l'avoir récupérée chez mes parents, qui exceptionnellement étaient allés la chercher à l'école, j'ai trouvé, dans son cartable, une petite boîte pleine de cailloux.
Une petite boîte pleine de cailloux, que ma loupiotte n'a pas évoquée une seule fois.
 
Et comme nous avons un appartement qui déborde de tous les côtés (à quand la construction du manoir???!!!) et que je gère le bric à brac comme je peux...., j'ai jeté la boîte. (oui je sais).
 
 
Et puis le lendemain, au téléphone, ma mère a demandé si j'avais trouvé le cadeau de ma loupiotte.
Elle m'a alors expliqué que la veille quand elle l'avait récupérée à la sortie de l'école, ma loupiotte tenait bien fermement, dans sa main, un de ses petits gants (oui on est au mois de mai et ma loupiotte a un gant dans sa poche, où est le problème?) (UN gant? Mais où est le second? mystère!).
Ce gant était rempli de petits cailloux qu'elle avait ramassés pendant la récréation et elle faisait bien attention à ne pas les faire tomber.
Et elle a dit à sa grand-mère qu'elle les avait ramassait pour moi, parce qu'ELLE M'AIME.
 
Bon ben, yeux qui piquent, boule dans la gorge.
Dépiotage de poubelle (un infini merci à mon chéri qui s'y est collé!!!)
 
Et j'ai récupéré ma petite boîte.
 
Sincèrement je crois que c'est la plus gentille attention que j'ai jamais eue!!!!