lundi 30 juillet 2012

Des vacances en famille à la Grande-Motte?

En juin nous sommes partis une semaine à la Grande Motte. C'était notre 2ème séjour là-bas, voici donc quelques conseils si vous comptez y passer quelques jours en famille.

On dort où ?

Je conseille la résidence où nous avons logé : Résideal Bernard de Ventadour.

Nous l’avions dégoté par hasard, il y a 2 ans. Et si nous y sommes retournés, c’est que c’est bien.

Les appartements ont été rénovés il y a une paire d’années et possèdent tous un balcon avec salon de jardin (vous pouvez vous fier aux photos du site, elles reprèsentent vraiment la résidence). Ils sont entièrement équipés en vaisselle, couverts, ustensiles (jusqu’au presse-agrumes !). Les appartements avec chambre séparée possèdent un lave-vaisselle et il est possible de louer une télé.

La résidence est calme et bien entretenue et est composée de bâtiments de 2 étages donnant sur un joli parc fleuri et arboré dans lequel se trouvent une grande piscine et une pataugeoire (non surveillées), ainsi qu’un petit toboggan et des tables de ping-pong.



L’emplacement de la résidence est idéale : proche des petites boutiques et des restaurants, proche du joli carrousel et surtout très proche des plages, auxquelles on accède en suivant un petit chemin (on ne croise pas une seule voiture entre la résidence et la plage).

Dans la résidence se trouve une mini épicerie et un dépôt de pain et viennoiseries, très pratiques pour dépanner.

Le personnel est très accueillant et très sympathique.

Il est possible de louer le linge de lit et les serviettes de toilette. Et quelques lits parapluie sont à disposition.



Et où est-ce qu’on mange ?


Le grand Bleu à la Grande Motte

Gros, que dis-je?, ENORME coup de coeur pour ce restaurant qui se trouve le long de la plage.

Raffiné, ambiance feutrée, nous avons eu un peu peur de ne pas être les bienvenus avec notre loupiotte et notre biscotte. Au contraire !

Le serveur nous a proposé d’emblée une jolie chaise haute pour la petite et un rehausseur pour la grande. Laquelle a vu son jus d’orange agrémenté d’une chouette paille en forme de petit serpent. La biscotte, qui avait déjà pris son repas,  a eu droit un biscuit. Charmante attention qui nous a touchés.

Cerise sur le gâteau, nos deux puces ont reçu une casquette en forme de rhinocéros qui leur a beaucoup plu.

Ajoutez à cela un menu enfant proposant au choix des moules, du saumon ou un steak haché, des serveurs on ne peut plus sympathiques, avec une patience d’ange avec notre loupiotte qui était vraiment de mauvaise humeur ce soir-là [honte], un repas délicieux, un cadre très agréable… Bref une très très bonne adresse que je conseille vivement et où nous ne manquerons pas de retourner lors de notre prochaine virée à la Grande Motte ! (s’ils veulent bien nous recevoir à nouveau, rapport au comportement de la loupiotte)



Et où est-ce qu’on ne mange pas ?

Le toro luna à Aigues Mortes

Bon ben je vais y aller cash : fuyez. Certes les serveurs sont sympas, mais c’est bien le seul point positif de cet endroit. On souhaitait manger rapidement pour pouvoir profiter d’Aigues Mortes. On s’est retrouvés cloitrés à table pendant 2 heures ! Pourtant nous n’avions pas choisi un menu gastronomique, mais simplement le menu du jour. Certes le restau était plein, mais nous étions arrivés les 1ers et nous avons déjà attendu 20 minutes avant qu’on prenne notre commande et nous avons dû demander 2 fois le dessert avant qu’il soit servi. C’était tellement lourdingue que j’en étais à supplier mon homme de renoncer à sa crème brûlée (oui 40 minutes d’attente pour une crème brûlée !). Et puis les plats : bof, bof, bof surtout les crevettes congelées dans la paëlla….



Et on fait quoi ?

Nous y sommes allés un peu au pif et nous avons bien fait ! Il s’agit d’un grand aquarium présentant tout un tas de beaux et moches poissons, des phoques, des requins. La biscotte a été émerveillée, elle est restée tranquille sans bouger (je peux vous dire que ça n’arrive pas tous les jours) pendant de longues minutes à regarder tout ce petit monde évoluer à travers la vitre.




L’aquarium est vraiment bien fait. Ludique, instructif, accessible aux poussettes et aux personnes à mobilité réduite, propre, spacieux. On passe dans des tunnels et on se retrouve entourés de requins.  C’était tellement bien, que mon footballeur de mari a même préféré profiter de cette visite que de rentrer à l’appart pour voir le match de l’équipe de France (nous y étions au moment de l’Euro 2012), c'est dire!



Le carrousel
Un carrousel ancien, à étage, très beau.




Le petit train d’Aigues Mortes
Une visite commentée par un guide très sympa et qui permet de découvrir cette magnifique ville. La loupiotte a beaucoup retenu de cette visite.


La visite d’Aigues Mortes
J’ai été complètement conquise. C’est beau. C’est calme. C’est dépaysant. C’est fleuri. C’est une cité historique. Bref j’adooooore.



La plage
Bon ben là, ma loupiotte, ma biscotte, mon mari et moi-même nous en sommes donnés à coeur joie:



Tortue faite par moi-même

Princesse faite par ma loupiotte

Château fait par ma loupiotte et son papa


Bien sûr il existe encore plein d'autres activités, mais nous n'avons pas eu le temps de les tester. Tout est disponible sur le site de l'office du tourisme.

Et vous, vous avez des activités à conseiller à la Grande-Motte?

jeudi 26 juillet 2012

Quoi de neuf les loulous?

Ca y est ma petite biscotte a adopté la position verticale pour se déplacer. Autrement dit: ELLE MARCHE!!!!!!!!!
Et punaise qu'est-ce qu'elle est fière d'elle (et nous aussi!)

Par contre son cou disparait quand elle marche, tant elle rentre la tête dans les épaules.... Elle n'est pas encore trop rassurée ma poulette!

Et puis elle fait des bisous aussi. Faut être patient: mettre sa joue contre sa bouche, lui demander un bisou et attendre qu'elle se décide.... Mais ça vaut le coup!!

Tous les jeudis c'est quoi de neuf les loulous chez Anaïs et Maman Poussinou.

(je ne suis pas trop présente ces temps-ci, la construction de notre manoir vient de commencer et son lot de (mauvaises) surprises aussi!)

mardi 17 juillet 2012

Et oui on peut partir en vacances, avec 2 enfants, dans une 206 (SW)


Quand j'étais enceinte de ma loupiotte, nous n'avions qu'une seule voiture: une clio.
On se disait que le moment était peut-être venu d'acheter une voiture un peu plus grande (poussette, lit parapluie,.... vous voyez de quoi je veux parler) et de garder la clio en tant que 2ème voiture.

Sauf qu'apparemment nos reflexions sont arrivées jusqu'aux oreilles de notre clio, qui a, pour le coup, décidé de nous lâcher comme ça, sans prévenir. Pouf.

Pris de court, et sans voiture pour visiter les concessionnaires, nous avons sauté sur une occasion qui s'offrait à nous: une 206 sw. C'est une 206 avec un coffre un peu plus grand, quoi.




Bon j'aime pas les break, mais tant pis.

Tant qu'on avait un enfant, on se disait que ça ferait bien l'affaire.
Même pour partir en vacances, tout rentrait impec, dans le coffre.

Et puis la biscotte est née.
Et là nous nous sommes demandé comment nous ferions pour nos vacances.
Un coffre de toit? Changer de voiture? Partir chez les nudistes?

Finalement mon mari a entrepris de jouer à Tétris pour tout caser dans le coffre et............ ça a marché!
Hormis la poussette au pied de la banquette arrière, le sac à langer (avec les produits de 1ère nécessité) placé entre les 2 sièges des enfants et mon sac à main (1ère nécessité aussi), rien ne dépassait du coffre. Même pas une veste posée sur la plage arrière.

Nous avions:
  • une grosse valise rigide à roulettes,
  • une valise cabine,
  • un lit parapluie,
  • une poussette canne,
  • un panier avec les jeux de plage,
  • un sac avec des livres, coloriages et quelques jouets.

Alors évidemment si nous étions partis en camping et si nous avions dû apporter la moitié de nos ustensiles de cuisine, ça aurait été largement plus problématique. Mais là, en partant dans un petit meublé, ça allait très bien.
Bon bien sûr, j'ai fait un peu de tri dans les affaires, pour ne prendre que le nécessaire. Malgré tout j'avais prévu suffisamment de vêtements pour tenir 2 semaines (alors que nous ne sommes partis qu'une semaine...).

Donc je confirme aux perplexes: pas la peine forcément d'investir dans un monospace quand on a 2 enfants.

Bon par contre, une nouvelle question se pose: si jamais un petit 3ème venait agrandir la famille.... y'a quoi comme voiture qui peut accueillir 3 sièges auto sur sa banquette arrière??? Vous savez quoi me conseiller? Merci!

vendredi 13 juillet 2012

Mère Courage, une maman zen comme ses pieds!

Grâce à Mme Déjantée, j’ai découvert que les vendredis pouvaient être intellos, mais surtout j’ai découvert Mère Courage.


Donc grâce à elle, je me neuronise ET je me poile.


Oui parce que Mère Courage c'est elle qui a illustré le site des vendredis intellos. Et elle est dotée d’un sacré humour.

Sur son blog, qu'elle a ouvert le jour où son bébé est allé chez la nounou, elle croque avec talent les petits moments de son quotidien de maman. C'est sa façon de décompresser et c'est tant mieux pour nous, car on en profite pour avoir de bonnes tranches de rigolade!

Et ce qui est d’autant plus admirable, au-delà de savoir dessiner et d’avoir de l’humour, c’est qu’en quelques coups de crayons et 2 ou 3 mots, elle parvient réellement à nous plonger dans la situation qu’elle veut nous faire partager et à nous communiquer l’étendue de tout ce qui a bien pu lui passer par la tête à ce moment-là. (Prosternation)

Je vous promets qu’en regardant ses dessins, à chaque fois vous vous direz, sourire aux lèvres, « c’est tout à fait ça ».

Une grande tendresse et un brin de résignation ressortent de ses dessins et de ses personnages.

Je me suis tout de suite attachée à Mère Courage (Mère Courage si tu lis ça, n’aies pas peur !!!). Enfin à son personnage, quoi.

D'ailleurs faut savoir qu'en vrai Mère Courage ne ressemble pas tout à fait à ça :


Parce qu’elle porte plutôt du noir.  (ceci dit j’espère qu’en vrai, elle a plus de 4 cheveux).

Je vous laisse admirer son travail:


























Mère Courage a plein d'autres dessins et personnages en stock et j'espère qu'un jour elle nous en fera profiter. Et je lui souhaite de tout coeur de parvenir à vivre de ses dessins.

Alors, n'est-elle pas douée Mère Courage?

mardi 10 juillet 2012

La fierté du mois {mai - juin}

Alors ce mois-ci je me la pète, je vous préviens!!

Déjà, je me suis entretenue avec un Prix Nobel. Ouaip.
C'était dans le cadre de mon travail. On était une toute petite assistance et il y avait la possibilité de lui poser des questions suite à son intervention. J'ai donc sauté sur l'occasion (c'est quand même pas tous les jours que ça arrive. Enfin sauf si on bosse avec un Prix Nobel par exemple). J'étais un peu impressionnée, mais j'ai fait comme si de rien était.
Sauf que j'ai envoyé les textos suivants à mon mari "je suis assise face à un Prix Nobel. Hiiiiiiii", puis "j'ai posé une question à un Prix Nobel! Hiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii!!!!!". Ce qui montre bien que moi je n'aurai jamais de Prix Nobel, que je n'ai pas l'habitude.

J'ai aussi une fierté sportive. Comme j'essaie de prendre un peu de poids, et par la même occasion de me muscler, histoire de m'étoffer un peu, je me suis remise un peu au sport. Pour l'instant je m'astreins à 2 séances de wii fit par semaine, plus mes 5 km de marche quotidienne (pour mes trajets domicile/travail). Et pendant nos vacances, comme je n'avais pas de wii fit et que je ne voulais pas perdre la main, j'ai profité d'avoir la piscine de la résidence pour moi toute seule pour nager 1 km (et après j'ai dormi 1 heure).

Et enfin une petite fierté manuelle et culinaire: les cadeaux offerts aux instits / ATSEM et animateurs périscolaires. Comme il y a un peu de tous les sexes, tous les âges et tous les styles dans ce groupe de 7 personnes et que je n'avais pas le temps de trouver un cadeau personnalisé, et que j'avais un budget limité (construction du manoir oblige), j'ai misé sur du fait-main et la même chose pour tout le monde: des macarons.

En vrai le colorant faisait beaucoup plus rouge

Je les ai présentés dans des petites boîtes en origami, faites dans du papier de scrapbooking.
La 1ère fournée a été complétement ratée (j'avais des macarons au chocolat maous costauds), mais les suivantes étaient plutôt pas mal, même si ceux au chocolat étaient un peu durs. Par contre je ne suis pas prête de réitérer, ça m'a pris tellement de temps, que j'en suis dégoutée pour quelques mois.
(je précise que la confiture de framboises n'est pas faite maison, j'ai mes limites!!)


Mes boîtes en origami

Ce mois-ci Kimie nous fait partager également une fierté sportive. En vers en plus! Elle s'est remise au jogging. Et comme ça, juste pour commencer, elle a couru 1 heure. Les doigts dans le nez, quoi. Moi je dis que dans 3 mois elle nous fait un marathon.

Il y a aussi Linosqui qui est fière de sa grande monstrouille qui ne met plus de couches (dire qu'on a galéré, nous, avec la loupiotte!), de sa petite monstrouille qui a fait ses 1ers pas et qui est aussi fière d'elle-même quant à sa patience qui s'est développée depuis qu'elle est maman.

Et puis Mypetitpois, qui a réussi de super bons petits pains au lait, tout moelleux et tout bien gonflés (punaise ça donne l'eau à la bouche!!!) et qui a enfin trouvé des vêtements qui la font ressembler à une femme, plus qu'à une maman (c'est elle qui le dit).

Bravo et merci beaucoup pour votre participation les filles!!


Tous les mois, venez partager une petite fierté.

samedi 7 juillet 2012

Le bob Cochonou { Samedi Mode }

Le tour de France est passé dans notre rue. (youpi)
Et mes parents ont voulu y emmener ma loupiotte.
Loupiotte qui suivait déjà, avec intérêt, le Tour de France l'an dernier.

Je craignais la quantité de cochonneries que ma loupiotte allait recevoir lors du passage de la caravane et qu'elle allait ramener à la maison. (Pour rappel notre appart déborde de tous les côtés et je ne supporte plus tout le "made in cacaille" dont nous sommes abreuvés).

Mes parents avaient promis de limiter les "cadeaux".

Elle est revenue avec:
6 (6!!) casquettes carrefour
1 casquette de notre agglo de communes
1 bracelet en caoutchouc courtepaille
1 bracelet en caoutchouc force ouvrière
2 porte-clé skoda
1 grosse main verte PMU
des madeleines
de la compote
ETC.... (oui parce qu'il y encore un tas de trucs)

Mais surtout elle est arrivée chez nous avec cet affreux bob cochonou sur la tête:



Qu'elle ne veut plus quitter, car il est devenu son chapeau préféré!
(je ne croyais pas si bien dire en parlant de cochonneries)

J'ai juste envie de hurler!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
La vie est une garce, moi je vous le dis!!

***

Tous les samedis c'est samedi mode chez Lucky Sophie

jeudi 5 juillet 2012

La loupiotte serait-elle là sans l'acupuncture?

Un jour mon mari et moi on a trouvé qu’on était bien trop peinards, comme ça, tous les 2.

Les voyages à droite et à gauche, les sorties improvisées, les grasses mat, les moments « je-me-la-coule-douce-sans-me-préoccuper-du-reste », c’était devenu bien trop surfait pour nous.

On était arrivé à un point où il nous fallait du roots, du vrai, de l’authentique, du piment…un bébé, quoi !

Une fois cette décision prise je m’étais promis de rester cool. Genre on attend un an avant de paniquer, hein ?! On laisse faire la nature, on ne se prend pas la tête, on PATIENTE.

Bon, en fait j’ai vu ma gynéco dès l’arrêt de la pilule. Mais c’était juste parce que je me doutais que j’aurai des cycles loooooongs et que je souhaitais lui en parler. Comme elle me fait totalement confiance (je suppose) elle m’a directement prescrit du duphaston. Elle m’a dit de revenir d’ici quelques mois si je constatais qu’effectivement mes cycles ne raccourcissaient pas. Et puis comme elle devait se douter que chez moi tout tourne rapidement à l’obsession, elle m’a bien répété qu’il fallait être PATIENTE.

Oui, oui promis j’allai être patiente...

Tout à fait patiente…

Totalement patiente…




No problemo.

1er mois, rien. Cycle long. C’est pas grave, hein, on n’est pas pressé. Je PATIENTE.

2ème mois, rien. Cycle long. C’est pas grave, hein, on n’est pas pressé. Je PATIENTE, on a dit ? OK, OK !

Mais je commence à me documenter sur Internet, oh juste un petit peu. Entendons-nous bien, c’est pas que je psychotte. Du tout, du tout. C’est juste comme ça pour passer le temps…. ahem... et que lis-je ? Y’en a qui ont des cycles anovulatoires?! Misère à tous les coups j’en suis !!!

3ème mois, je ne sais pas trop comment ils sont arrivés là (quelle mauvaise foi !) mais j’ai des tests d’ovulation chez moi. Je vous promets c’est pas moi qui les ai achetés une fortune à la pharmacie, pourquoi j’aurais fait ça ? Je suis confiante et parfaitement PATIENTE, moi… Mais bon, hein, puisqu’ils sont là autant les utiliser… Ah ben, tiens, ça donne rien. Pas d’ovulation détectée sur ce cycle. Mais je ne stresse pas, hein, c’est peut-être juste que je ne les aie pas utilisés les bons jours.

4ème mois, je me retrouve armée d’un stock de tests d’ovulation. Ah ben oui, c’est pas ma faute, mais maintenant il faut que j’en ai le cœur net, alors j’ai prévu large, j’en ai commandé une sacrée provision. Faudrait quand même pas passer à côté du jour J, alors j’en fais un TOUS les jours, … mais dans la plus grande PATIENCE, bien sûr ! Sans stress, sans être obsédée par ça. Du tout, du tout ! ... Ahem... Verdict : rien. Au bout de 40 jours toujours pas un seul test positif.

5ème mois, toujours équipée de mes fidèles tests quotidiens, je commence à prendre ma température tous les matins pour faire ma courbe. Non mais c’est juste parce qu’on ne sait jamais, peut-être que ces tests ont un défaut et qu’ils ne fonctionnent pas bien ? Bref ma courbe ressemble à une belle montagne russe qui confirme le résultat des tests : pas d’ovulation ce mois-ci…

6ème mois, j’ai sorti l’artillerie lourde : je fais les tests, je fais ma courbe, je passe tout mon temps libre à analyser des courbes de T°sur Internet pour comparer et j’ai pris RDV chez ma gynéco. On avait dit sans stress, hein c’est ça ??? Je lui expose mes soucis et lui montre ma courbe. Elle me dit que ah oui en effet c’est pas terrible. Elle me conseille de PATIENTER encore 2 mois en faisant des courbes et que si ça ne s’arrange pas elle me prescrira du Clomid.






7ème mois, j’ai pris RDV chez l’acupuncteur. Ben voui, je me suis dit qu’il fallait tout essayer et j’ai lu des témoignages encourageants. Et puis je préfère tenter en 1er lieu quelque chose de plus naturel qu’un médicament. Je lui explique mon souci, il me confirme que l’acupuncture peut jouer sur certains problèmes d’ovulation. Je fais donc la 1ère séance, quelques aiguilles par-ci (ouille!), par-là (aïe!), il me dit qu’une seule séance ça peut suffire (ouf!), mais qu’il est quand même préférable que je revienne d’ici 1 mois.

Quelques jours plus tard : test d’ovulation POSITIF, confirmé par ma courbe de température. Wahouuuuuu !!! Je suis presque aussi heureuse que s'il s'agissait d'un test de grossesse.

8ème mois, nouveau RDV chez l’acupuncteur. On refait une séance, il me dit que normalement il n’y aura pas besoin de revenir une 3ème fois. Quelques jours plus tard test d’ovulation POSITIF, confirmé par ma courbe de température. Wahouuuuu !!! 15 jours plus tard : test de grossesse POSITIF.

La loupiotte serait-elle là sans l’acupuncture ? Aucune idée ! Mais bon, vu mon expérience je préfère conseiller cette médecine douce aux femmes qui rencontreraient le même type de problème que moi.

***

Pendant ma grossesse idyllique. (Si,si vraiment !) J’ai quand même souffert à un moment donné d’un désagrément : le nerf sciatique. Aïe la vache, qu’est-ce que c’est handicapant ! J’ai traîné la patte pendant plus d’une semaine. Je devais prendre mon courage à deux mains pour passer mon pantalon, ou pour monter dans la baignoire. Le fait de lever le pied gauche de quelques centimètres m’amenait les larmes aux yeux. Comme j’avais déjà entendu des témoignages positifs sur l’acupuncture pour soigner les douleurs de sciatique. J’ai décidé de tenter le coup.

Là je tiens à préciser, pour qu’il n’y ait pas de méprise, que je ne suis pas une ayatollah de l’acupuncture. Je n’en ai fait que 4 fois : 1 séance pour la sciatique, 2 pour les problèmes d’ovulation et la toute 1ère c’était par hasard (en fait je voulais tester l’homéopathie par curiosité, j’ai donc cherché un homéopathe sur les pages jaunes, j’ai pris RDV, j’y suis allée, on a un peu discuté et il m’a dit « allongez-vous, je vais vous faire quelques points d’acupuncture », là j’ai cru que j’étais une vraie nouille qui avait confondu homéopathe et acupuncteur, mais non en fait il pratique les 2, j’ai pas osé dire non et c’est ainsi que j’ai commencé l’acupuncture sans le vouloir).

Je suis donc allée le voir pour cette satanée sciatique pendant ma pause de midi. Le soir j’ai pris une douche et c’est là que je me suis rendue compte tout à coup :

* Que j’avais enlevé mon pantalon sans chouiner
* Et que j’étais arrivée dans la baignoire sans retenir mon souffle.

Pour en avoir le cœur net j’ai levé le pied gauche…. Et plus rien !!! Je n’avais plus mal !!! Mais vraiment plus !!! J’osais à peine y croire, je ne m’attendais pas à un résultat si rapide, j’avoue même que j’étais très sceptique par rapport à ce que j’avais déjà entendu à ce sujet. Mon mari lui-même, qui est du genre « ouais, ouais l’acupuncture ça marche si on y croit, hein… un placebo quoi » n’en revenait pas.

Bref, dans mon cas, acupuncture et grossesse c’est Testé et approuvé !
Et vous, vous avez déja tenté?
(article déjà publié il y a quelques mois et republié par manque de temps).

lundi 2 juillet 2012

Oui, je suis maigre!

J'ai toujours été du style "haricot vert" ou "grande asperge" si vous préférez. Ma grand-mère mesure 1.76m, ma tante 1.78m, mon père 1.84m. Bref, rien d'étonnant à ce que je mesure moi-même 1.77m.

Je fais la même taille et le même poids depuis mes 16 ans.

Enfin, non pas tout à fait. Parce qu'après 2 enfants, j'ai vu mon poids se modifier. Comme la plupart des femmes j'imagine. Et oui, moi aussi j'ai du mal à retrouver mon poids d'avant grossesses. Sauf que mon souci c'est que je pèse MOINS qu'avant.

Il y a 3 satanés kilos qui se sont fait la malle et que je n'arrive pas à récupérer. Il me manque donc 5 kilos par rapport au poids que j'aimerais atteindre.

Alors je sais, vous allez vous dire qu'on est jamais contentes.

Mais voilà maintenant je suis en sous-poids.

Je m'en ficherais royalement si je n'étais pas bourrée de complexes et surtout si ça n'engendrait pas une grosse fatigue (ben oui je ne peux pas puiser dans les réserves que je n'ai pas).

Je m'en ficherais peut-être un peu plus aussi si le reflet que me renvoie le miroir était un peu plus harmonieux et si cette perte de poids et mes 2 allaitements n'avaient pas ruiné mon peu de poitrine initiale.

Je m'en ficherais peut-être un peu plus également si autour de moi on ne voyait pas cette perte de poids comme suspecte. OUI JE MANGE!!! et NON je n'ai pas TOUT fait pour perdre mes kilos de grossesse le plus vite possible.

Je m'en ficherais peut-être un peu plus aussi, si les gens arrêtaient de croire que je surveille ma ligne au gramme près: Non, si je ne mange pas une 3ème part de gâteau ce n'est pas par peur de grossir, c'est tout simplement parce que je n'ai plus faim! (et inutile de rajouter "pourtant tu peux te le permettre" je ne vais pas me gaver jusqu'à l'écoeurement, pour autant).

Et surtout je m'en ficherais plus facilement si j'arrêtais de lire ou d'entendre les mêmes énormités un peu partout. Vous savez ces lieux - communs, ces phrases toutes faites qu'on sort comme une vérité, sans y réfléchir plus que ça.

Je pense à cette petite phrase qu'on va dire à une personne qui trouve qu'elle a des kilos en trop, le fameux: " il vaut mieux faire envie que pitié ".

Mais ça veut dire quoi alors? Que les filles comme moi, on fait pitié???
Vous ne trouvez pas ça blessant, vous?

Et puis il y a aussi le " de toutes façons les VRAIES femmes sont faites de rondeurs".
Je ne suis pas une VRAIE femme, alors? Je suis quoi ?

Imaginez si je disais que les femmes fortes font pitié et que ce ne sont pas de vraies femmes. Ca serait honteux. Et bien là c'est pareil.

Sauf que moi je ne permettrais jamais de tels propos. 

Petite, grande, jeune, vieille, maigre, forte, avec ou sans formes nous sommes des femmes, avec chacune nos failles et nos forces.

C'est si dur que ça de respecter cette idée?

C'était mon pavé dans la mare de la mère cane.



****

Et comme il faut bien se mettre en valeur: si vous avez eu une petite, moyenne ou grande fierté, venez la partager! Ca me fera plaisir (je vous préviens, ce mois-ci je vais frimer avec MES fiertés (oui, oui il y en a plusieur) héhé).