jeudi 19 décembre 2013

Je pâtisse

Depuis que j'ai découvert la pâte à sucre, on ne m'arrête plus!
Anniversaires, école, périscolaire, bureau,.... tout le monde y a eu droit. Héhé!
Alors quand j'ai trouvé un petit mot dans le sac de ma loupiotte, demandant aux parents si nous souhaitions préparer des gâteaux pour le marché de Noël de l'école, évidemment j'ai répondu OUIIIIIIIIIIII!!!!!!!

Comme j'aime bien me compliquer la tâche, j'en ai profité pour faire un rainbow cake. Parce que je sais que les enfants et moi et moi et moi adorent ça.

Et donc voici ce que j'ai livré au marché de Noël:




Me reste à trouver la bonne technique pour que la pâte à sucre soit bien lisse! Mais je ne renonce pas!!

C'est ma participation au défi gâteau de Sysy in the city et de Mam ZelleAurélie!



mardi 10 décembre 2013

Savoir capturer les précieux moments

J’ai toujours aimé prendre des photos.
J’ai reçu mon premier appareil lors de ma communion et mon sujet de prédilection était de photographier mon chien.
Etudiante, j’aimais immortaliser les soirées entre amis. Je regarde d’ailleurs toujours ces souvenirs avec plaisir. J’utilisais la plupart du temps un appareil jetable, j’étais à 1000 lieues  des appareil photo reflex performants.
Quand nous avons commencé à voyager, mon mari et moi, nous avons engrangé des milliers de photos. Japon, Réunion, Chine, Cameroun… au gré des paysages, de l’architecture, des rencontres, nous avons dégainé notre appareil. Nous avions toujours le souci de prendre la photo au bon moment, sur le vif. Mais souvent la capture de l’instant se faisait un poil trop tard.
Puis notre loupiotte nous a rejoints, et juste avant son arrivée nous avons investi dans un appareil plus performant.

Cet appareil, plus complexe, j’arrivais encore assez bien à le maîtriser, tant qu’elle était tout bébé et ne bougeait pas.
Quand elle a commencé à s’éveiller, c’est devenu plus ardu de prendre la photo au bon moment. Alors que, justement, ça nous importait encore plus de pouvoir immortaliser l’instantané. Une expression, un petit air mutin, malicieux, un progrès, une bêtise,…. Autant de moments à prendre sur le vif, mais qui nous ont souvent échappés, faute à une mise au point, ou à un mécanisme, un peu trop lents.

Crédit photo Sony

C’est pour remédier à ces loupés, qui peuvent s’avérer très énervants, que Sony a lancé une nouvelle gamme d’appareil photo réflex, équipés de la technologie de miroir translucide. Cette nouveauté offre une mise au point plus rapide, plus précise, permettant d’obtenir un mode rafale encore plus performant que sur un reflex numérique.
Les articles de cette gamme sont faciles à utiliser, notamment grâce au cadrage automatique.
Des images nettes, même dans le mouvement, qui permettent de revivre ces petits moments qui font les souvenirs d’une vie et de capturer, notamment, les prouesses de nos petits sportifs en herbe.

Top 10 des asutces pour de magnifique photos de Noël - Infographie
Cette infographie vous est proposée par Sony




Article sponsorisé

mercredi 4 décembre 2013

E-fluent mums 2013

Voilà je reviens d'une journée très chargée en rencontres, bavardages, découvertes et cadeaux.
Je rentre du spot e-fluent mums 2013 organisée par Parole de Mamans.



Cette année encore la journée a été formidablement bien organisée (parce qu'autant de marques + 350 blogueurs + les célébrités + les journalistes à gérer, franchement ça doit être une sacrée prise de tête).
Et cette année encore nous avons été très très bien accueillis. Le lieu était très sympa, les viennoiseries et le buffet délicieux et l'équipe super agréable. Même en fin de journée, même quand ça coince au vestiaire pour récupérer les manteaux, les membres de l'équipe restent souriants.

Franchement en tant que blogueurs, ça fait super plaisir de voir que les organisateurs se sont donné autant de mal à faire quelque chose de bien.

J'ai vu, lu, appris, photographié plein de choses. J'ai découvert des produits et des marques qui valent le détour. Et j'ai pu discuter de vive voix avec des représentants de marques avec lesquels je communique par mail (ça fait plaisiiiir!) et rencontrer d'autres que je ne connaissais pas.

J'étais contente de revoir les autres blogueuses, mais j'en ai encore raté certaines. MAIS j'ai vu et fait plus de choses que l'an dernier où j'avais tout loupé: tirages au sort, concours, massages, conférences, j'avais TOUT raté! Et pourtant je ne m'étais assise une seconde.

Voici en vrac quelques photos de cette super journée.
J'espère que l'association les Rois du Monde aura été gâtée!














jeudi 28 novembre 2013

Le complexe d'imposture

Quand une collègue me dit qu’elle passe du temps en cuisine, je pense au poisson pané qui se trouve dans notre congél, et aux pâtes à la carbonara préparées la veille et je réponds que moi je cuisine peu.

Quand une amie me dit qu’elle est contente d’avoir arrêté de travailler pour passer du temps avec ses enfants, je pense à mon travail à temps complet, que ça fait 1 mois que je n’ai pas emmené mes filles jouer au parc et que toutes les deux passent 40 heures/ semaine en collectivité. Et je me dis que je les délaisse.

Quand on me demande si je suis sportive, je pense à ma copine ceinture noire de judo qui, après 3 grossesses, vient de passer le 3ème dan et je réponds que non, je ne suis pas très sportive.

Quand mon oncle expose ses toiles aux Etats-Unis, quand j’admire les croquis de mon cousin qui a toujours été super doué pour le dessin, je me dis que cette fibre artistique, pourtant très présente chez les 2 côtés de ma famille n’est pas arrivée jusque chez moi.


Et pourtant….

Si je réfléchis bien,

La semaine dernière j’ai cuisiné du bœuf bourguignon, un tajine de poulet, du saumon au gingembre et fait des crêpes. Et je me rends compte que certes il y a parfois du poisson pané et de la pizza surgelée à nos repas, mais le plus souvent je cuisine.

Le soir nous prenons nos repas tous les 4 ensemble, on discute, on rigole. Je papouille mes filles, je chante avec elles, je leur lis des histoires, je les encourage, elles m’aident à cuisiner. Le temps que je passe à la Baby gym avec la biscotte, c’est du temps qui lui est consacré. Idem quand je leur donne le bain, ou quand je les console. Je suis là aux sorties scolaires. Et puis bien sûr on fait d’autres activités en famille quand nous pouvons, comme aller au zoo ou pique-niquer.
Tous ces petits moments font que je passe beaucoup plus de temps avec elles que je n’en ai l’impression et que non je ne les délaisse pas du tout.

J’ai fait de la gym, du volley, du tennis, du basket, du kung-fu, du yoga, de l’aquagym, du squash. Jamais très longtemps pour être vraiment douée dans un sport, mais assez pour me débrouiller. Je marche minimum 25 km/ semaine et je fais une heure de zumba.
Finalement je pense que je peux dire que je suis sportive.


Certes je ne sais pas bien dessiner sans modèle, mais avec je me débrouille plutôt bien. Et puis tous ces poèmes, ces textes que j’écris, ils sont bien. J’ai même obtenu une mention à un concours de poésie régional. Pour tout vous dire j’ai ussi été en contact avec un des compositeurs de Céline Dion et il a gardé 2 de mes textes sous le coude. Ca ne donnera peut-être jamais rien, peut-être qu’un jour vous entendrez du Aggie à la radio, mais en tout cas c’est bien la preuve qu’il y a un côté artistique en moi.

www.gettyimages.com


Ca faisait quelques semaines que j'avais pris conscience que j'en faisais autant que les autres et que je me demandais pourquoi il fallait toujours que je minimise mes actions.

Et puis récemment au bureau, dans le cadre d'un groupe de travail sur le management, quelques mots sur un document lu en diagonal m'ont apportés la réponse: le complexe d'imposture.
Je n'ai pas pu en lire plus de suite, mais ça m'a fortement ébranlée. La certitude d'avoir trouvé les mots qui allaient me faire avancer.

En recherchant plus d'infos sur le sujet, j'ai lu que nous sommes nombreux, surtout les femmes en fait, à avoir ce sentiment. Celui qui nous fait penser que ce que nous faisons n'a rien d'extraordinaire, que tout le monde en est capable, que nous n'avons pas de mérite.

C'est faux, il faut prendre le parti d'être fier de ce que l'on fait, arrêter de sous-estimer nos actions. Elles ne sont peut-être pas exceptionnelles, ce n'est pas pour autant qu'elles n'ont pas d'importance. J'ai commencé à lister ce que je faisais au cours d'une journée, j'ai été étonnée de voir la longueur des tâches accomplies que ce soit au bureau ou à la maison et de tout ce que j'avais fait avec et pour ma loupiotte et ma biscotte.

Maintenant que j'en suis consciente, j'avance. Et ça fait un bien fou!

Et vous, êtes-vous aussi atteint(e) du complexe d'imposture?


vendredi 22 novembre 2013

Ma BB Cream chouchou {+ cadeau à gagner}

Depuis quelques mois ma peau me fait un revival années 90 et me revoici plongée en pleine adolescence. Acné tu m’avais manqué !!

Je n’assumais pas à 13 ans, je ne l’assume toujours pas à 35 ans (et je pleure ces années heureuses et qui me semblent soudainement si lointaines pendant lesquelles j’étais tranquille question acné).

J’essaie de me soigner en me millefeuillant matin et soir.
Mais malgré tout il y a toujours des boutons qui résistent et quand je me regarde dans le miroir je pleure je ne vois qu’eux…

Alors je les camoufle. Pas avec du fond de teint, parce que je ne suis pas du tout fan de FdT.

Mais avec une BB Cream et un peu de poudre.

Tout au début, j’ai écouté les louanges concernant la BB Cream Erborian et j’ai foncé l’acheter, tête baissée. Ah ça oui, elle est géniale pour couvrir, grâce à sa texture particulière, les boutons qu’ELLE provoque. C’est le serpent qui se mord la queue. Cette crème n’est pas non-comédogène. Donc on a des boutons, on les cache avec elle, sauf qu’elle en crée de nouveaux, on les cache, etc….
Je l’ai donc virée manu militari de ma trousse à maquillage.

Mon choix s’est ensuite porté sur la BB Cream de Garnier, qui n’est pas comédogène, mais … qui ne camoufle pas bien les imperfections…. Well…

C’est alors que j’ai essayé la BB Cream de Secrets de Léa et que celle-ci est devenue ma chouchou. Elle n’est pas comédogène et camoufle bien les imperfections. Certes elle est moins couvrante que la BB Cream d’Erborian, mais elle tient parfaitement ses promesses. La texture est parfaite, elle s’étale très facilement, elle couvre bien, l’odeur est agréable, la teinte est naturelle, mon teint est unifié…. C’est bien simple, depuis un mois je n’utilise plus que celle-ci.

Rien qu'en découvrant le packaging, j'ai adoré!


Et puis vous savez quoi ?  Par la même occasion, ma peau se porte largement mieux.

Vous comprenez donc pourquoi elle est devenue ma BB Cream favorite…

Mais attendez ce n’est pas tout. Faut que je vous parle un peu de sa composition : Fleurs de Cerisier d’Ardèche, Lait d’Amande de Corse, Poudre de riz de Camargue… des produits issus de l’agriculture biologique française !

Parce qu’en effet c’est le credo de cette chouette marque : des produits formulés avec des ingrédients d’origine naturelle, majoritairement français, certifiés bio.

Alors moi je suis épatée: ce sont des produits de qualité, bio, français, avec un chouette packaging et ils ne sont pas chers du tout !

Sachez que Secrets de Léa propose tout une gamme de soins répondant à ces critères : sérum au lait d’ânesse pour une excellente hydratation, crème pour le corps abricot et miel, ….



Sincèrement j’ai été tellement emballée par la philosophie de cette marque et la qualité de ce produit que j’avais envie de vous le faire essayer. J’ai demandé à Secrets de Léa, qui a tout de suite accepté de mettre une BB Cream en jeu !

Héhé on continue donc avec les cadeaux de Noël avant l’heure !!

Pour tenter votre chance, dites-moi en commentaire quel produit vous séduit le plus sur le site Secrets de Léa. (vous verrez les compositions sont étonnantes, et le nom de certains donne envie de les manger).

Si vous partagez le concours, vous bénéficierez d’une chance supplémentaire.

Le jeu est ouvert jusque jeudi 28 novembre 23h. Je procéderai dans la foulée à un tirage au sort.
La personne qui gagne pourra bien sûr choisir entre les 2 teintes disponibles.

(jeu réservé à la France métropolitaine).

Bonne chance !!


***

EDIT

Merci à tous pour votre participation!!
Random a désigné Elvira2009 comme gagnante de la BB Cream. Bravo!
Envoie-moi tes coordonnées en me précisant laquelle des 2 teintes tu préfères.


Pour info, actuellement Secrets de Léa propose des coffrets inédits:
Coffret soin gourmand abricot et miel
Coffret soin gourmand kiwi et raisins
Coffret soin au lait d'ânesse
Coffret Lift'Argan


De quoi (se) faire plaisir pour les fêtes!!




mardi 19 novembre 2013

Des idées de cadeaux originaux avec SentoSphère {+ cadeaux à gagner}

Je vous ai déjà parlé plus d'une fois d'une de mes marques préférées en matière de jouets: SentoSphère.

Ai-je donc encore besoin de vous la présenter? Allez, on va dire que oui!
SentoSphère propose des jeux qui ne sont pas communs, majoritairement basés sur les sens, mais aussi sur les sciences et l'aspect créatif. Bref des jeux qui permettent de s'amuser tout en découvrant le monde qui nous entoure.

Chaque année cette marque propose des nouveautés et voici quelques produits :

La gamme Mystery qui, grâce à des expériences amusantes, permet de jouer les scientifiques en herbe et de percer les mystères des 4 éléments. Fabriquer des cristaux, créer une réaction effervescente, créer une illusion grâce à des jeux de miroir,... C'est ce que vous propose, entre autre, les différents coffrets Mystery.






Toujours dans l'esprit laboratoire, Cosmetic Lab est un kit comprenant tout ce qui est nécessaire pour fabriquer des crèmes délicieusement parfumées et par la même occasion de comprendre le principe de formulation des émulsions. Les huiles sont 100% végétales et le tout est testé sous contrôle médical.



Et enfin sous la forme d'un kit créatif Shamballa de Star permet de s'initier à cet art Tibétain et de créer 6 shamballa colorés.








Et.... mais..... écoutez.....  Ho Ho Ho (Aggie, experte en bruitages).... le Père Noël prend un peu d'avance grâce à SentoSphère.... et va offrir à 2 d'entre vous un coffret "Optic Mystery".
Dans ce coffret se trouve tout le nécessaire pour fabriquer un kaléïdoscope et un mirascope (pour créer une illusion). De quoi ravir et épater petits et grands!




Pour participer, il suffit de m'indiquer en commentaire à qui vous souhaitez offrir ce coffret. 
En partageant ce concours, vous aurez une chance supplémentaire
Je déterminerai les 2 gagnants par tirage au sort.
Le concours est ouvert jusqu'à samedi 23 novembre 23h.
(Jeu réservé à la France métropolitaine).

Bonne chance!
*****
Résultats

Merci à tous pour votre participation! Je suis désolée de ne pouvoir gâter tout le monde!

Les 2 gagnants sont :
Vanessouille Mig et Celia-ne qui recevront chacune un coffret Optic Mystery. Bravo.

Envoyez-moi vos coordonnées postales (adresse dans la colonne de droite) que je les transmette à la marque.





mardi 12 novembre 2013

Gourmandises et English Tea Time, Catimini vous gâte!

Catimini commercialise de nouveaux modèles à croquer sous la collection Gourmandise.
Et le fait est qu'ils ne sont pas simplement à croquer, mais qu'ils font complètement craquer!
Je suis tombée dingue de ces petites moufles qu'il me FAUT ABSOLUMENT pour ma jolie biscotte... (Ce midi je fonce chez Catimini).





Et du 5 au 25 Novembre 2013 (inclus) dès 120 € d'achat (en boutique ou sur www.catimini-boutique.com) Catimini vous offre ce joli coffret à pâtisserie aux couleurs de l'Union Jack. Il comprend un tablier, un rouleau à pâtisserie, des emporte-pièces et des recettes. De quoi permettre aux enfants de régaler la famille pour l'heure du thé!

So Cute!!!
Et vous, vous craquez aussi?

vendredi 8 novembre 2013

Solidarité et Générosité chez les blogueurs avec Maman Clémentine et Parole de Mamans

Solidarité et Générosité sont les maîtres-mots de la blogosphère ces temps-ci.

Tout d'abord avec l'initiative de Maman Clémentine, en lien avec BBB's Mum, qui lance une grande collecte de jouets pour les enfants de l'hôpital d'Amiens. BBB's Mum y est institutrice et c'est leur complicité à toutes les deux qui a permis à ce projet de voir le jour.
Je vous laisse aller voir ici les précisions de Maman Clémentine.
Si vous êtes trop flemmards pour aller y jeter un oeil, sachez que Maman Clémentine est plus que motivée et n'économise pas ses efforts pour parvenir à collecter plein de jeux, jouets et livres. Mais même si c'est en bonne voie pour gâter ces petits bouts de chou, il faut encore se mobiliser pour ce beau projet.
Alors n'hésitez pas: Participez!!



Et puis ensuite avec l'initiative de Parole de Mamans à l'occasion du prochain spot e-fluent mums qui aura lieu le 4 décembre. En effet un partenariat avec l'association les Rois du Monde a vu le jour. Cette association a pour but d'embellir le quotidien d'enfants défavorisés ou hospitalisés en leur offrant des cadeaux ou en organisant des rencontres avec leurs idoles (joueurs de foot, chanteurs,...). C'est une maman, qui a elle-même vécu l'hospitalisation de son fils, qui a créé les Rois du Monde. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle, et son équipe de bénévoles, ont déjà remué des montagnes. De nombreux artistes, comme Patrick Bruel, ont déjà répondu présent.
De plus 4 blogueuses ont décidé d'organiser une tambola à l'occasion du spot e-fluent mums dont les bénéfices seront remis à l'association. Bravo à Maman Bavarde, Maman Anonyme, Milie C'est Quoi ce bruit et Flying Mama!
Si vous souhaitez soutenir cette association, rendez-vous sur le site des Rois du Monde!




jeudi 31 octobre 2013

Le copain bras cassé et facebook

Je vous avais déjà dit qu’on avait une sacrée bonne bande de copains bras cassés.

Vous savez dedans il y a celui qui a fini aux urgences en coupant du gâteau.
Et celui qui a réalisé que j’étais enceinte de la biscotte, quand j’en étais à 7 mois de grossesse…
Et puis celui qui s’est fendu la langue en faisant du scooter.
(ils n’ont pas l’air comme ça, mais ils ont tous des boulots trèèès sérieux) (mais je ne vous dirai pas lesquels) (sinon vous n’irez plus à l’hôpital) (et vous n’oserez plus prendre l’avion)


Mes copains bras cassés je les adore et en leur compagnie je suis comme un poisson dans l’eau (peut-être bien parce qu’on se ressemble) et puis c’est une vraie cure de Jouvence de se retrouver avec eux.

Faire un repas avec eux ? Mais c’est comme quand on était étudiants :
Y’en a un qui invite chez lui et puis finalement ça se fait chez un autre. Alors on se retrouve à 15 dans un salon de 12 m², avec les assiettes sur les genoux et l’appareil à raclette qui fait sauter les plombs (et Aggie qui rigole toute seule après un verre de Martini) (tout pareil qu'il y a 15 ans).

Un bain de Jouvence je vous dis.

Et l’endroit où on repère le copain bras cassé à mille lieues, c’est Facebook.
Alors faut savoir que je n’ai pas de (vrai) profil facebook. J’en ai créé un pour le blog (et une page aussi, parce que tout le monde fait ça, mais je ne sais pas à quoi ça sert en fait).

Mais mon homme en a un et de temps en temps je zyeute son fil d’actualité.

Et entre ceux qui parlent de geekeries complètement incompréhensibles pour moi





Ceux qui étalent leurs beuveries




Ceux qui nous font froid dans le dos




On est super content de retrouver l’actualité d’un bras cassé au milieu de tout ça :


Un peu de fraîcheur dans un monde de bruts!


Pour ceux qui n'arriveraient pas à lire:
"Bras cassé" answered a question on Askking Quizz
Compléter ces paroles: Et on fait tourner les....?

mardi 29 octobre 2013

Et t'as fait quoi aujourd'hui Aggie? J'ai mis sa culotte à une mamie...

Samedi, à 2 jours de reprendre le travail, j'aurais pu dire à mon mari:
"Tiens, il fait 25°, et si on allait boire un verre en terrasse?" ou bien "tu gardes les petites? je vais faire du shopping" ou encore "je vais lézarder sur le transat".
Mais non à la place j'ai dit "viens on va rendre visite à ta grand-mère".

Sa grand-mère ça fait 3 semaines qu'elle est en maison de retraite. Et je me suis dit qu'un peu de visite ça lui ferait plaisir. Alors on a embarqué la loupiotte et la biscotte et nous sommes partis pour une longue, très longue après-midi.

La première minute la grand-mère a été surprise de notre visite.
Les deux suivantes elle nous a dit qu'elle était contente de nous voir.
Les deux minutes d'après nous avons échangé des banalités.

Et puis elle a embrayé  "la maison de retraite c'est un MOUROIR, vous entendez un MOUROIR!!".
Bien, bien, bien.
Je vous rappelle que la loupiotte et la biscotte étaient là?

Et puis elle a continué "c'est l'ENFER ici, vous entendez c'est l'ENFER!"
Là, la loupiotte a arrêté de jouer.

Et puis elle a enchaîné "je voudrais être MORTE, vous entendez je voudrais être MORTE"
Là, la biscotte a arrêté de jouer à son tour et la loupiotte est venue tout contre nous.

Autant vous dire que l'heure pendant laquelle nous sommes restés a duré une éternité (au moins).

J'étais contente, heureuse, soulagée, de mettre les voiles. Mon mari encore plus, c'est lui qui est sorti de la chambre en premier.

Quand je l'ai rejoint dans le couloir, une petite mamie, assise dans un fauteuil roulant, était en train de l'appeler.... "monsieur, s'il-vous-plait monsieur, vous pouvez m'aider?"

Il a dû voir venir le truc louche, alors il a passé le relais: "Aggie, va voir, là-bas y'a une grand-mère qui appelle..."


Et moi, n'écoutant que ma gourditude ma candeur et ma naïveté, j'y suis allée.
J'ai donc avancé dans le couloir vers cette dame qui disait "ah merci madame, j'ai vraiment besoin d'aide vous savez."
Et là j'ai vu qu'elle agitait un truc blanc à hauteur de ses genoux.
C'est là que j'ai senti le coup foireux. Je me suis dit "Flutain, pourvu qu'elle ne me demande pas de lui mettre une couche."
J'ai très vite prié Sainte-Rita pour que ce ne soit pas ça.
Sainte-Rita m'a entendue.
Ce n'était pas une couche que je devais l'aider à mettre. Mais sa culotte. What Else?

Elle avait réussi à passer un pied, mais pas le 2ème.
J'ai regardé tout autour dans l'espoir de trouver une aide-soignante. Mais il n'y avait personne et Sainte-Rita s'était tirée elle aussi.
Et mon mari, lui, il avait bien pris soin de ne pas avancer d'un centimètre et de faire comme s'il ne voyait pas.
Et la dame qui était toujours là avec sa culotte en bas des pieds et qui attendait que je l'aide...



Y'a pas mal de choses qui me sont venues à l'esprit et notamment:
Mais pourquoi bon sang, POURQUOI ça tombe toujours sur moi?
20 fois que ma belle-mère va rendre visite à sa mère à la maison de retraite et vous croyez qu'elle s'est déjà retrouvée dans cette situation? Ben non. La mamie n'attendait sûrement que moi pour se retrouver à oilp.

Et puis je me suis ressaisie. Je ne pouvais pas la laisser sans culotte. Visiblement le personnel était occupé ailleurs, sûrement à accomplir une tâche plus lourde. Je me suis dit que la petite mamie, ben c'était une dame et voilà tout et que j'allais pas faire ma chochotte.

J'ai donc fait comme j'ai pu, sauf que comme la dame ne pouvait pas se lever ça commençait à se corser sévère pour monter la culotte jusqu'en haut et là y'a Sainte-Rita une aide-soignante qui est tombée du ciel et qui a pris le relais. Je lui serai éternellement reconnaissante.

Dans la série "Aggie il t'arrive vraiment n'importe quoi" la prochaine fois je vous raconte comment j'ai fait manger de la viande à une petite végétarienne...

vendredi 25 octobre 2013

Tout est question de prononciation...

"Papaaaaaaa???"
"Oui ma biscotte?"
"Ké tu fais?"
"Je bricole."
"Tu picoles?"
"Non, non, Biscotte, je bricole"
"Ouiiiii.... tu picoles!"
"Nooooon, non, ma chérie, ECOUTE-BIEN: JE BRI-CO-LE"
"tu PI-CO-LES"
"Bon OK ma réputation est foutue..."

(et le matin-même la loupiotte me disait qu'il y avait plein de pute dans son jus d'orange... puLLLLpe, ma chérie, puLLLLpe!!)


Nom de Dieu: JE BRI-CO-LE!!!!

vendredi 18 octobre 2013

Les découvertes...

C'était la première fois qu'elle y allait, ma loupiotte, dans cette petite maison en pierres.
Une toute petite maison à une seule fenêtre, sans confort, dans un joli hameau, sans route, tout au fond de l'Auvergne.
Une petite maison d'un autre temps, occupée par une petite dame de 89 ans, elle-même d'un autre-temps. C'était ce jour-là que notre loupiotte rencontrait son arrière-grand-mère pour la première fois.

Sur la table attendait un jeu de quilles, tout simple, en plastique, comme il en existait déjà quand j'étais petite.
L'arrière-grand-mère s'était rendue jusqu'à la supérette du village voisin, pour acheter un jouet à son arrière-petite-fille et je trouvais cette attention touchante.

Et pendant qu'elle s'inquiétait de savoir si ça plairait à notre loupiotte, les petites mains de celle-ci se tendaient, impatientes,vers le jeu de quilles colorées. 

Son papa disposa alors les quilles sur le sol et lui montra comment faire rouler la boule pour les faire tomber. Aussitôt la loupiotte montra un enthousiasme débordant, riant de bon coeur et applaudissant à chacune de leurs chutes.
Puis elle décida que c'était son tour d'essayer.  
Elle prit la boule, la laissa tomber devant elle et jeta un regard interrogateur vers les quilles.... qui se tenaient toujours debout. 
Elle se baissa et poussa la boule de 3 centimètres. Puis elle jeta un oeil vers les quilles: toujours droites! 
Elle ramassa alors la boule, se dirigea à petits pas chancelants vers ces quilles qui n'en finissaient pas de la narguer et les poussa une à une. Lorsqu'elles se trouvèrent toutes au sol, notre loupiotte nous regarda, l'air fier, et attendit avec un grand sourire que nous l'applaudissions à notre tour.

Une bonne partie de l'après-midi fut consacrée à cette activité. La loupiotte ne se fatiguait pas de faire tomber les quilles en les poussant avec la boule. Son arrière-grand-mère ne se lassait pas de la regarder s'amuser joyeusement .... et nous-mêmes de les observer elles-deux  ....


Les premières découvertes, comme celle dont je viens de faire le récit, sont des étapes importantes, des moments doux à vivre avec son enfant. Etre présente pour chacun des progrès de ma loupiotte et de ma biscotte me tient à coeur et c'est pour cette raison que j'essaie de les ouvrir à plein de choses différentes. 
Le laboratoire Gallia a eu envie d'aider les parents à faire découvrir à leurs enfants ce monde qui nous entoure. Pour cela deux histoires interactives sont disponibles sur le site www.ensembledecouvronslemonde.com En téléchargeant votre photo et celle de votre enfant, vous vous retrouvez tous les deux héros de ces jolies animations. 


La première, dont le but est de retrouver les parents d'un petit poussin égaré, permet d'apprendre les cris des animaux de la ferme. 
Dans la seconde, l'enfant prend soin de fleurs colorées et finit par composer une petite mélodie. Ma biscotte en est fan, elle adore nous voir à l'écran toutes les deux évoluer au milieu de ces histoires!
Je vous encourage à vous rendre sur le site pour les essayer, mais aussi pour participer au jeu concours et tenter de gagner un séjour Pierre & Vacances, ainsi que des trousses de voyage Bébé Confort.







jeudi 10 octobre 2013

4, puis 5, et à nouveau 4.... aller de l'avant en comptant à rebours...

Ce 3ème enfant je l'imagine depuis mes années lycée.
3 enfants, la fratrie idéale à mes yeux. Une petite tribu, une équipe.
Jamais je n'ai envisagé ma famille autrement.
Excepté pendant les contractions précédent la naissance de la loupiotte et pendant lesquelles je jurais-crachais que cet enfant qui essayait de sortir à coups de marteau resterait enfant unique.

3 enfants c'est le nombre que j'imaginais quand le livret de famille nous a été remis lors de notre mariage.
3 enfants et une chambre pour chacun d'eux, c'est qui me trottait dans la tête quand j'ai élaboré les plans de notre maison.
3 enfants ou le sentiment de rester incomplète, c'est ce que je vous racontais dans un billet pas si vieux que ça.

Si vous lisez mes quelques publications facebook vous savez déjà que ce chiffre 2 a failli se concrétiser.
Fin juillet j'annonçais que notre famille allait s'agrandir dans quelques mois.
Fin août j'annonçais que c'était fini. Fausse-couche.

Celle-ci a été beaucoup mois douloureuse que la précédente. Parce qu'arrivée plus tôt et parce que 10 jours de petites pertes, puis de saignements m'avaient permis d'envisager cette finalité. Ce qui ne m'avait pas empêchée, à certains moments, de faire l'autruche et de faire comme si tout était normal.

J'ai pleuré, analysé, me suis résignée, détachée, j'ai re-pleuré.
J'avoue que depuis je ne sais pas trop où j'en suis.

Je ne suis pas triste, sauf quand je commence à me dire "et si la grossesse avait continué..." et que j'imagine le stade où j'en serai, les préparatifs, les sentiments liés à la grossesse, l'annonce, etc... Je sais qu'il ne faut pas faire ça. Mais je n'y peux rien. J'entends parler de bébé et en un instant toutes ces images, ces odeurs, ces sentiments défilent. Et à chaque fois que je croise une femme enceinte, j'ai un gros pincement au coeur.


Vous allez me dire que ce n'est que partie remise. A vrai dire je n'en sais rien.
Je ne suis plus certaine de vouloir un 3ème enfant.

Je ne sais pas pourquoi pendant cette grossesse j'ai eu très peur. Des poussées d'angoisse en pleine nuit à me dire que j'avais été folle d'avoir souhaité cette 3ème grossesse. Qu'on était heureux à 4 et que je risquais de tout foutre en l'air avec ce bébé. Qu'un accouchement ça n'était pas anodin et qu'il pouvait arriver quelque chose au bébé, ou à moi, ou à nous deux.
Et puis il y a toujours ce risque d'avoir un enfant malade ou handicapé.
Pourquoi demander plus alors qu'on a tout pour être heureux?

Dans ces moments-là je n'arrivais pas du tout à me raisonner. J'avais l'impression de jouer à la roulette russe. De tenter le diable. La panique. J'en étais même venue à me dire, bien avant que les pertes commencent, que si cette grossesse évoluerait en fausse-couche je n'essayerai plus d'être enceinte.

Je ne comprends pas comment, alors que je désirais tant cet enfant et que j'envisageais une 3ème grossesse avec la sérénité la plus totale, je me suis retrouvée rongée par l'angoisse dès que j'ai compris que j'étais enceinte. Passer la toute 1ere écho m'avait pourtant un peu rassurée.

La journée ces peurs s'atténuaient, me laissant me projeter dans cette vie à 5. Je regardais les catalogues de papier peint pour la future chambre, je commençais à réfléchir  à des prénoms au cas où il s'agisse ENCORE d'une fille, à organiser mon planning professionnel en fonction du long congé maternité qui m'attendait.

Quand le verdict est tombé je me suis sentie à la fois complètement désemparée et soulagée.
Soulagée parce que je n'avais plus l'impression de jouer avec le feu.
Désemparée parce que je désirais ce bébé.

C'est la 1ere fois que je fais face à autant d'ambiguité.

J'ai commencé à écrire cet article il y a plus d'un mois. Et aujourd'hui je ne sais toujours pas. Je suis moins catégorique sur le fait de ne pas retenter, mais j'oscille constamment entre l'envie d'un 3ème enfant et la peur de la concrétiser. Entre l'idée que ma famille n'est pas complète sans lui et que je suis déjà plus que riche d'avoir ma biscotte et ma loupiotte. J'oscille entre le coeur et la raison....

Et vous avez-vous connu ça?





mercredi 18 septembre 2013

Une loupiotte à la pointe du progrès (mouais...)

« Chérie, je crois qu’il va vraiment falloir commencer à chercher une nouvelle machine à laver. On a l’impression qu’elle tourne au ralenti… » 

« Oui tu as raison. Si jamais elle nous lâche on est mal ! » 

« Maman, pourquoi tu dis ça ? » 

« Et bien ma loupiotte parce qu’on ne pourrait plus laver les habits, les serviettes et les draps… »

 « Tu sais maman, tu peux faire comme dans d’autres pays. » 

« ???? C'est-à-dire ma loupiotte ? » 

« Tu peux aller laver les draps dans le lac »

« Ben tu sais, ce n’est pas pratique » 

« Ah mais si, il suffit d’emmener ton linge jusqu’au lac, tu le trempes dedans, tu frottes, tu le fais sécher et tu le ramènes à la maison, tu vois c’est pas compliqué ! »


mardi 10 septembre 2013

Un an de tenue Catimini à gagner

En ce moment vous pouvez participer à un grand jeu Catimini qui vous permet de tenter votre chance pour gagner 1 an de tenues Catimini (lot d'une valeur de 2000 euros). Les 9 gagnants suivants  se verront remettre chacun une tenue d'une valeur de 225 euros.

Pour jouer il suffit de suivre l'explication... Bonne chance!


dimanche 18 août 2013

Les culottes d'apprentissage Huggies

Ma little biscotte commence à aller sur le pot.

Ce qui est très encourageant si on se réfère à sa grande sœur qui a bien voulu accepter de s’asseoir sur le pot quelques semaines seulement avant sa 1ère rentrée des classes (bonjour le stress !).

Pour l’instant la biscotte demande le pot quand c’est en général trop tard. La couche est déjà pleine.
Mais elle peut également le demander, bien à l’avance.
Ca ne tombe jamais au bon moment, en fait !

Hors quand la biscotte demande le pot en avance,  on enlève la couche, on attend, on regarde dans le pot : rien. On remet la couche, on vaque à nos occupations, on enlève la couche, on attend, on regarde dans le pot : rien.  Et ainsi de suite.

Les couches « normales » ne sont donc plus trop adaptées, puisqu’elles ne sont pas conçues pour être montées et descendues comme une culotte. Il était temps de passer aux couches culottes.

Récemment ma biscotte a eu la chance de tester les nouvelles couches d’apprentissage Pull-Ups d’Huggies.

Je ne vous dis pas le sourire qu’elle a eu en les découvrant. Pensez donc avec Minnie dessus !
Je ne vous dis pas le sourire de sa grande sœur en les découvrant. Pensez donc roses avec Cendrillon dessus !




Le test est concluant, puisque la biscotte les a adoptées de suite et qu’elle a bien compris le principe puisqu’elle les appelle « culottes » et qu’elle tient absolument à les enfiler debout et toute seule (les côtés sont extensibles donc elle y parvient sans problème).

Niveau absorption, rien à redire, aucune fuite à déplorer, même après une longue nuit de 14 heures !

Lorsque la couche est pleine, il est très facile de l’enlever comme une couche normale, grâce à ses scratchs (ce n’est pas toujours le cas des couches d’apprentissage). D’ailleurs ceux-ci sont même repositionnables.

Et le petit plus, c’est que lorsque la couche est mouillée, un dessin (la couronne de cendrillon par exemple) disparaît. Cela encourage l’enfant qui est tout content de constater que le dessin est toujours là, ou qui est déçu lorsque celui-ci s’est effacé.

Quant à moi…. Je craque de voir les petites fesses de ma biscotte joliment empaquetées ;-), d’ailleurs par grande chaleur, je ne lui mets même pas de culotte sous sa robe, les Pull-Ups sont suffisamment jolies pour s’en passer.



(Pour info ces couches d’apprentissage existent en 3 tailles jusque 23 kg et si vous souhaitez avoir des conseils pour la propreté de votre enfant, Huggies a créé un site à ce sujet .)

Et chez vous, ça se passe comment? Culottes d'apprentissage ou pas?

jeudi 25 juillet 2013

Caca boudin!

Ca y est. La Biscotte a atteint une nouvelle étape.
Celle du caca boudin. (Youpiii!)

Ca lui prend parfois de répéter "caca boudin, caca boudin, caca boudin,..." une dizaine de fois de suite.
Avec un petit air espiègle qui montre bien qu'elle SAIT qu'elle ne doit pas dire ça.

Je pensais que cette affaire-là commençait seulement quand les enfants allaient à l'école...

Je ne sais pas où elle a appris ça? Auprès d'un camarade de crèche probablement.

Sa grande soeur ne le dit pas et ne l'a jamais dit.
Elle n'a jamais dit de gros mots d'ailleurs (en tout cas pas en notre présence).

Alors en concertation avec le papa nous avons décidé de ne pas réagir quand la Biscotte le dit. Je ne sais pas si c'est la bonne solution.... A voir!

Et vous, vous faites quoi dans ces cas-là? Des conseils à me donner?

mercredi 24 juillet 2013

Arrêter de fumer l’été : un plus pour notre santé et notre beauté

Le tabac est reconnu pour être très mauvais pour notre santé et notre peau.
De plus, si à longueur d’année, cette dernière est confrontée à différentes agressions, c’est en été qu’elle mérite encore plus d’être protégée. Aussi lorsque le tabagisme est  associé au soleil et à la chaleur, les effets se trouvent décuplés. Voici quelques petits rappels qui montrent que tabac et été ne font pas bon ménage et que cette période est appropriée pour cesser de fumer:



  • En été, sous l’effet de la chaleur, les troubles circulatoires sont plus importants et beaucoup de personnes souffrent de la sensation de jambes lourdes. Ces troubles peuvent aussi se caractériser par des varicosités ou des phlébites. Le tabagisme provoquant également des problèmes vasculaires, l’addition de ces deux points peut s’avérer extrêmement néfaste pour notre santé et notre bien-être.


  • Le tabagisme engendre souvent des difficultés respiratoires. Le souffle devient court, les efforts physiques plus difficiles… Et la chaleur n’arrange rien, au contraire. Lorsque les températures grimpent nos capacités physiques sont moindres, notre organisme se met au ralenti pour combattre l’effet de ces degrés supplémentaires. De plus nous ressentons un manque d’air ambiant, une sensation d’étouffement, même lorsque nous sommes en bonne santé. Alors autant faire en sorte que les méfaits du tabac ne viennent pas se greffer à cette situation inconfortable !


  • Et justement avec l’arrêt du tabac, c’est l’occasion de se mettre au sport. En effet en retrouvant toutes ses facultés respiratoires il est plus agréable et tentant de reprendre  une activité sportive. Un petit footing à l’aube, une heure de zumba après le travail… rien de tel pour passer un été au top de sa forme et parader sur la plage dans son  maillot de bain le plus seyant. Sans oublier que les personnes ayant réussi à arrêté de fumer  développent une meilleure estime d’elles-mêmes !


  • Enfin le tabac agit directement sur la structure de notre peau et son vieillissement. Teint fatigué, terne, apparition prématurée de rides, ridules et tâches,… La fumée de cigarette bouche également les pores provoquant l’apparition de points noirs. De plus, l’été notre peau est soumise à la chaleur, aux rayons UV, à l’eau salée, au chlore, mais aussi à la pollution dont les pics sont plus nombreux en cette saison. Lorsque les effets de la chaleur et du tabac sont mis en commun, l’état de notre peau est bien endommagé et il devient difficile et long d’en réparer les dégâts.



L’été est donc une saison belle et bien propice pour inciter à arrêter de fumer. Saisissez l’occasion d’être dans une période de détente plutôt que dans une période de stress pour vous lancer !

Article rémunéré