jeudi 25 juillet 2013

Caca boudin!

Ca y est. La Biscotte a atteint une nouvelle étape.
Celle du caca boudin. (Youpiii!)

Ca lui prend parfois de répéter "caca boudin, caca boudin, caca boudin,..." une dizaine de fois de suite.
Avec un petit air espiègle qui montre bien qu'elle SAIT qu'elle ne doit pas dire ça.

Je pensais que cette affaire-là commençait seulement quand les enfants allaient à l'école...

Je ne sais pas où elle a appris ça? Auprès d'un camarade de crèche probablement.

Sa grande soeur ne le dit pas et ne l'a jamais dit.
Elle n'a jamais dit de gros mots d'ailleurs (en tout cas pas en notre présence).

Alors en concertation avec le papa nous avons décidé de ne pas réagir quand la Biscotte le dit. Je ne sais pas si c'est la bonne solution.... A voir!

Et vous, vous faites quoi dans ces cas-là? Des conseils à me donner?

mercredi 24 juillet 2013

Arrêter de fumer l’été : un plus pour notre santé et notre beauté

Le tabac est reconnu pour être très mauvais pour notre santé et notre peau.
De plus, si à longueur d’année, cette dernière est confrontée à différentes agressions, c’est en été qu’elle mérite encore plus d’être protégée. Aussi lorsque le tabagisme est  associé au soleil et à la chaleur, les effets se trouvent décuplés. Voici quelques petits rappels qui montrent que tabac et été ne font pas bon ménage et que cette période est appropriée pour cesser de fumer:



  • En été, sous l’effet de la chaleur, les troubles circulatoires sont plus importants et beaucoup de personnes souffrent de la sensation de jambes lourdes. Ces troubles peuvent aussi se caractériser par des varicosités ou des phlébites. Le tabagisme provoquant également des problèmes vasculaires, l’addition de ces deux points peut s’avérer extrêmement néfaste pour notre santé et notre bien-être.


  • Le tabagisme engendre souvent des difficultés respiratoires. Le souffle devient court, les efforts physiques plus difficiles… Et la chaleur n’arrange rien, au contraire. Lorsque les températures grimpent nos capacités physiques sont moindres, notre organisme se met au ralenti pour combattre l’effet de ces degrés supplémentaires. De plus nous ressentons un manque d’air ambiant, une sensation d’étouffement, même lorsque nous sommes en bonne santé. Alors autant faire en sorte que les méfaits du tabac ne viennent pas se greffer à cette situation inconfortable !


  • Et justement avec l’arrêt du tabac, c’est l’occasion de se mettre au sport. En effet en retrouvant toutes ses facultés respiratoires il est plus agréable et tentant de reprendre  une activité sportive. Un petit footing à l’aube, une heure de zumba après le travail… rien de tel pour passer un été au top de sa forme et parader sur la plage dans son  maillot de bain le plus seyant. Sans oublier que les personnes ayant réussi à arrêté de fumer  développent une meilleure estime d’elles-mêmes !


  • Enfin le tabac agit directement sur la structure de notre peau et son vieillissement. Teint fatigué, terne, apparition prématurée de rides, ridules et tâches,… La fumée de cigarette bouche également les pores provoquant l’apparition de points noirs. De plus, l’été notre peau est soumise à la chaleur, aux rayons UV, à l’eau salée, au chlore, mais aussi à la pollution dont les pics sont plus nombreux en cette saison. Lorsque les effets de la chaleur et du tabac sont mis en commun, l’état de notre peau est bien endommagé et il devient difficile et long d’en réparer les dégâts.



L’été est donc une saison belle et bien propice pour inciter à arrêter de fumer. Saisissez l’occasion d’être dans une période de détente plutôt que dans une période de stress pour vous lancer !

Article rémunéré

vendredi 19 juillet 2013

Princessologie

Comme vous le savez sûrement ma loupiotte est princesse-addict.

Tout a commencé il y a un peu plus de 2 ans, lorsque je l'ai retrouvée scotchée devant le mariage d'une certaine Kate M. avec William W.

Depuis ce jour ma loupiotte a développé une véritable lubie au sujet des princesses.

90% de ses trèèèèès nombreux dessins représentent des princesses (parfois notre famille dont tous les membres sont affublés d'une couronne). Parce que les princesses c'est la vie.

Elle veut porter des robes, des jupes et rien d'autre!. Parce que les princesses ne mettent pas de pantalons, parait-il.

Elle porte des couronnes imaginaires. Parce que les princesses sont TOUJOURS coiffées d'une couronne.

Puis elle a poussé encore plus loin son étude des princesses et a commencé à regarder de près leur comportement. Depuis elle nous gratifie régulièrement de révérences. Parce que les princesses en font.

Et puis elle s'est mise à s'entraîner à prendre la pose comme les princesses. Entendez par là: visage légèrement tourné sur le côté, regard en coin et papillonnement des cils (je me répète, mais parfois j'ai vraiment l'impression d'avoir en face de moi José Garcia imitant Cindy Crawford).  

Et quand nous la photographions, en plus de tout ce que je viens de citer au-dessus, elle pose sa joue contre le revers de sa main. Parce que les princesses font comme ça... Impossible d'obtenir une photo naturelle.

Tous les matins elle me réclame du parfum et de la poudre sur les joues. Pour ressembler à une princesse.

Et il y a quelques jours, ma loupiotte, affublée de la robe de Raiponce, a demandé à son papa de se mettre à quatre pattes pour qu'il fasse le cheval. Rien d'étonnant à cela, elle aime bien qu'il l'emmène ainsi jusqu'à sa chambre. Sauf que cette fois-ci elle est montée en amazone! Parce qu'elle a remarqué que Raiponce faisait ainsi. On n'est pas sortis de l'auberge moi je vous le dis.

La semaine prochaine, avec le centre aéré, elle va faire de l'équitation.... Ahem....


La traîne de 3 mètres, son grand kiff!





mardi 16 juillet 2013

Le Soin Lavant Ultra Hydratant de Saforelle {cadeaux à gagner}

Billet indépendant rémunéré

Quand une femme entre dans la catégorie grossesse/maternité, elle se rend vite compte qu’une petite zone de son anatomie (vous voyez laquelle) prend une importance  tout à fait différente.
C’est un peu le nombril qui descend d’un cran.

Cette petite zone qui exige d’être chouchoutée et qui se comporte comme une vraie diva. Culottes en coton, produits de soin tout doux… bonjour les caprices  (et malheur à celle qui fera n’importe quoi !).

Personnellement j’ai toujours pris soin d’acheter des produits adaptés, mais je fais encore plus attention depuis ma 1ere grossesse. Par exemple je ne les achète plus qu’en pharmacie et parapharmacie. Et je lis attentivement la composition du produit au lieu de me jeter sur la 1ère promo à ma portée. Je mets toutes les chances de mon côté pour éviter la  sécheresse intime  dont les causes peuvent être très variées :

·         Hormones (grossesse, ménopause,…)
·         Soins inappropriés (stop au lavage intime à coups de Tahiti douche)
·         Epilation définitive
·         Certains traitements (notamment contre l’acné)
·         Fréquence des rapports sexuels
·         Automédication (utilisation de crèmes antifongiques)

Il est également recommandé de bien se sécher après le bain et de ne pas garder trop longtemps sur soi un maillot de bain mouillé.

Si malgré toutes ces précautions vous souffrez de sécheresse intime, d’irritations ou de démangeaisons, vous pouvez vous tourner vers le Soin Lavant Ultra Hydratant Saforelle, formulé à base d’extraits naturels de Bardane connue pour ses vertus apaisantes et de gel d’Aloe Vera qui, combiné à des agents surgras, assure une bonne hydratation de la peau et des muqueuses. Et tout ceci sans savon, parabens, colorants ou phénoxyéthanol. (Vous pouvez trouver plus de renseignements sur Saforelle sur leur page Facebook.)



Depuis quelques jours j’ai l’occasion de tester ce soin. J’apprécie beaucoup sa texture crémeuse, sa douceur et son parfum léger et délicat. Je l’utilise sur tout le corps parce qu’il est prévu pour une hydratation intime mais aussi corporelle. Et comme en ce moment j’ai la peau sèche sur les jambes, je profite de ma douche pour les hydrater. Je vois une nette différence, notamment parce que la peau ne tire pas après ma douche.


Avec l’utilisation du Soin Lavant Ultra Hydratant Saforelle

Je trouve d’ailleurs que c’est un gros avantage de pouvoir utiliser un seul produit pour le corps et la petite zone. Quand je pars en déplacement ou en voyage je ne fais jamais l’impasse sur mon gel lavant intime. Maintenant je ne serai plus obligée d’emporter 2 produits différents. D’ailleurs pour voyager encore plus légèrement, outre le format classique de 250ml et le format économique de 500ml, le Soin Lavant Ultra Hydratant existe aussi en format de 100 ml.



Ce produit est vendu uniquement en pharmacie et parapharmacie et aujourd’hui j’ai l’occasion de faire gagner à 3 d’entre vous un flacon de 100 ml de Soin Lavant Ultra Hydratant Saforelle.

Pour tenter votre chance il suffit d’écrire un commentaire sous ce billet.

Si vous souhaitez bénéficier d’une chance supplémentaire, vous pouvez partager ce concours ou liker la page FB de Saforelle.

Le jeu est ouvert jusque dimanche 21 juillet 19h, je procéderai ensuite à un tirage au sort via Random.
Il est réservé à la France métropolitaine.


Bonne chance !
******************************************************************
Edit:

Les 3 gagnants sont:
Marine Lebourgeois, Bbeybouh89 et Delphine. Merci de m'envoyer vos coordonnées à l'adresse dans la colonne de droite que je puisse vous faire parvenir les lots.
Merci à tous pour votre participation.

lundi 8 juillet 2013

Se dévoiler

Novembre 2010. Je suis enceinte de la biscotte, mais je suis en arrêt pour risque de fausse-couche. J'attends fébrilement l'échographie des 12 semaines qui révélera si l'hématome placentaire s'est résorbé. Je ne montre pas mon angoisse qui est d'autant plus grande que 5 mois auparavant c'est au cours de l'échographie des 12 semaines que j'ai appris que je faisais une fausse-couche. Le coeur du foetus s'était arrêté quelques jours plus tôt.

Cette fausse-couche nous n'en avons parlé à personne dans notre entourage. Seul mon chef de l'époque avait été mis au courant, parce que j'avais dû m'absenter 2 jours pour l'intervention chirurgicale.

Malgré cette nouvelle grossesse, la douleur est encore présente et j'appréhende au plus haut point de passer une nouvelle échographie des 12 semaines.

Quelques jours avant que celle-ci ait lieu, j'apprends que la soeur de ma copine Marie vient de faire une  fausse-couche exactement de la même façon: échographie des 12 Sa, coeur arrêté, aucun symptôme, ciel qui leur tombe sur la tête.

Entre sa soeur et moi le courant n'est jamais trop passé. Elle a un caractère de chien.
Mais évidemment ça ne me laisse pas de marbre et je ressens de la peine pour elle.
A un moment je pense dire à Marie que j'ai connu la même chose et que si sa soeur le souhaite, on peut en parler ensemble.
Mais je ne dis rien. A quelques jours de mon écho je n'ai pas envie de me replonger dans ces souvenirs. Je veux me préserver.

Et puis j'apprends que la soeur de Marie ne va pas bien. Qu'elle appréhende l'intervention chirurgicale, les suites, etc... Mon mari m'encourage à lui en parler.
Je prends donc sur moi et téléphone à Marie pour lui dire que j'ai vécu exactement la même chose que sa soeur et que si celle-ci veut en parler, elle peut m'appeler.

10 minutes plus tard mon portable sonne et j'ai sa soeur en pleurs au bout du fil.
Pendant 1 heure nous discutons. Je lui dis tout, la rassure comme je peux, essaye de lui remonter le moral. Je me sens parfois maladroite, parfois sur le bon chemin.
Je tente de me blinder, mais cette conversation remue beaucoup de choses.
Quand 2 jours plus tard Marie m'appelle pour me remercier et dire que sa soeur va mieux depuis que nous avons parlé, je me dis que mes efforts n'ont pas été vains.

Quelques jours plus tard a lieu mon échographie. Celle-ci dévoile une petite biscotte en pleine forme. Nous pouvons enfin annoncer la nouvelle à notre entourage, mais j'attends un peu pour le dire à notre groupe d'amis, le temps que la soeur de Marie digère l'intervention chirurgicale.

Quelques semaines plus tard celle-ci est à nouveau enceinte et cette fois-ci sa grossesse se passe à merveilles.

Puis ma petite biscotte est née. Toute la famille de Marie est venue nous rendre visite et gâter le divin enfant.
Toute? Non sa soeur a fait la morte. Je n'attendais pas de cadeau de sa part (ni de personne d'ailleurs), ni de visite. Mais un simple coup de fil ou un texto m'auraient fait très plaisir. Ce n'est quand même pas demander  la lune...

A l'époque même si j'avais été étonnée par son silence, je n'y avais pas plus prêté attention que ça.

Mais samedi elle et moi nous nous sommes retrouvées invitées à une même soirée. Et c'est à peine si elle m'a  adressé la parole. La dernière fois où nous nous étions vues, c'était pareil. Elle m'ignore soigneusement.

Alors je n'ai peut-être pas le même caractère de chien qu'elle, mais j'ai de l'orgueil.
Et si en temps normal je me fiche éperdument qu'on m'ignore, là c'est différent. Je n'ai pas l'habitude de me livrer, de lever le voile. D'ailleurs encore aujourd'hui nos familles ne sont pas au courant de cette fausse-couche. Pour une fois que je le fais, mon orgueil en prend un sacré coup. Je me suis forcée  le faire, pour elle, je ne suis pas prête de recommencer.






lundi 1 juillet 2013

Un magazine pour faire attention à sa santé

Un jour mon mari, clopin-clopant, m'a envoyée à la pharmacie - herboristerie du coin lui chercher des "racines de Windhoek" pour soigner sa tendinite. (Pour info cela s'appelle également "harpagophytum" ou "griffe du diable").

Une autre fois, il s'est acheté des prêles à boire en infusion (c'est reminéralisant).

Un autre jour, alors que je me plaignais de souffrir de rétention d'eau, il m'a conseillé de faire infuser des queues de cerises...

Ajouter à cela que Virgoooo, notre médecin adoré, nous soigne souvent à coup de potion de cyprès, vous comprendrez que la médecine naturelle a une part assez importante dans notre famille.

Et finalement, je me rends compte que beaucoup d'autres foyers s'y intéressent également. La santé est au coeur de nos préoccupations, il est normal de s'informer sur ce sujet.

Alors pour se tenir au courant des nouveautés en la matière, rien de tel que de parcourir Nutrapost, qui est un magazine santé créé dans le but de favoriser l'accès à la médecine naturelle et aux compléments alimentaires. 

J'ai eu l'occasion de plonger le nez dans deux exemplaires de Nutrapost et je dois avouer que j'ai appris des tas de choses!

Par exemple je savais que les baies de Goji étaient très utilisées pour la médecine traditionnelle chinoise, mais je ne pensais pas qu'elles possédaient autant de propriétés positives. Elles sont anti-oxydantes, anticancéreuses, anti-fatigue, antidiabétiques,...

Il existe des tas d'autres baies, dont il est fait mention dans ce magazine, et qui possèdent toutes des tas de vertus qui permettent de favoriser une bonne santé naturelle.

J'ai lu tout un article passionnant sur les troubles musculo-squelettiques qui explique à quoi ils sont dus et qui donne des préconisations pour y remédier (notamment consommer ... des racines de Windhoek!). L'article indique que le syndrome du canal carpien est l'un des TMS les plus fréquents. 

Mon attention a également été attirée par un article très complet sur la migraine. Les causes et le processus y sont décrits, puis des remèdes y sont précisés: prévention, plantes, compléments alimentaires, gym!

Nutrapost

J'ai également parcouru un dossier sur les allergies saisonnières. Saviez-vous qu'il existe plusieurs solutions naturelles pour les soulager?

Connaissiez-vous également toutes les vertus du thé vert. Je les ai découvertes dans ce magazine et j'étais loin d'imaginer qu'il présentait autant de qualités (embellit la peau, protège les dents, favorise la fertilité masculine,...).

Ce que j'apprécie d'autant plus dans ce magazine, c'est qu'il est rédigé par des professionnels du sujet et qu'à la fin de chaque article présenté sont précisées toutes les références scientifiques (ouvrages, groupes de recherches,...) sur lesquelles l'article s'appuie. 23 références de ce type figurent dans le dossier sur le thé vert, 21 pour le sujet des baies,... autant vous dire que tout cela est très documenté!

Et enfin je vous informe que vous pouvez vous abonner à ce magazine pour seulement 15€ / an pour 12 numéros!  
NUTRAPOST magazine
/Article sponsorisé/