lundi 22 février 2016

Sa rose

Le jour de la saint-Valentin, nous sommes allées au marché, ma Loupiotte et moi.
La fleuriste vendait de belles roses.
Ma Loupiotte avait pris son porte-monnaie. Elle aime bien emporter son porte-monnaie. On ne sait jamais, si jamais quelque chose lui fait envie.

Et les belles roses lui ont fait envie.
Elle m'a demandé si elle pouvait en acheter une.
Il restait 4 roses sur le stand. Elle les a regardées attentivement et en a choisi une. SA rose.
Elle a fouillé dans son porte-monnaie et en a sorti 3 pièces d'un euro, qu'elle a tendues fièrement et timidement à la fleuriste.
La vendeuse lui a demandé laquelle elle souhaitait, elle lui a montré celle qu'elle avait choisie.
Celle qui paraissait semblable aux 3 autres, mais qui a ses yeux était déjà différente.



Elle l'a portée bien consciencieusement jusqu'à la maison.
Mes vases étaient soit trop petits, soit trop gros pour cette rose, alors j'ai nettoyé une bouteille en verre, elle-même placée dans un vase pour que ma Loupiotte puisse y mettre des perles de décoration.
Elle a ensuite collé 3 étiquettes.
"de Loupiotte"
"Rose"
"changer l'eau 1 jour sur 2"

(pour que mes parents n'oublient pas de changer l'eau, lorsque nous partirons en vacances.... cet été)

Depuis, tous les matins elle se précipite pour l'admirer.
Et elle change l'eau un jour sur deux.

Sa rose a l'air d'apprécier autant d'attention, puisqu'une semaine plus tard elle est quasiment toujours aussi jolie.

vendredi 5 février 2016

Les petites attentions de mes filles

Je suis une maman chouchoutée. Je reçois plein de bisous, plein de câlins.
On m'offre des dessins, des pissenlits, des pâquerettes sans tige, des petits cailloux.
Et ça me fait toujours tellement chaud au cœur d'être le centre de ces attentions.

Il y a quelques jours ma Loupiotte est rentrée de l'école avec un grand sourire, m'affirmant qu'elle avait quelque chose pour moi. Elle a posé son cartable (je n'avais pas encore roulé dessus), l'a ouvert, m'a dit de fermer les yeux, puis de les ouvrir.
Elle me tendait un livre de la bibliothèque rose: Fantômette.

Son instituteur venait de faire du tri dans la bibliothèque de la classe et avait préparé une pile de livres en très mauvais état et qu'il voulait jeter.
Ma Loupiotte y a repéré celui de Fantômette et lui a demandé si elle pouvait le prendre pour me le donner, car quand j'étais petite j'aimais bien lire les aventures de Fantômette.
Elle s'est dit que ça me ferait plaisir.



Alors grâce à ma Loupiotte, grâce à cette petite (grande en fait!)  attention, le temps d'une centaine de pages, je retourne en enfance.

Merci ma chérie!