mardi 13 septembre 2016

Les bonnes suprises



En juillet la Loupiotte et la Biscotte ont passé 3 semaines au centre aéré. C’est un centre qui n’est pas dans notre commune et elles n’y retrouvent pas forcément les mêmes enfants d’une fois sur l’autre. Et je ne connais pas leurs parents.
Cette année elles y sont allées tout le mois de juillet.
Et ma Loupiotte s’y est fait une très bonne copine, Emilie.
Que je ne connais pas du tout, et ses parents non plus.

En août, ma Loupiotte m’a annoncé qu’elle voulait inviter Emilie à son anniversaire (en septembre).
Ahahah pratique quand on a qu’UNE SEULE info : le prénom de la gamine.
C’était sans compter sur ma Loupiotte qui avait pensé à tout : elles s’étaient échangé leurs adresses.
Bien !!!!
Sauf que le papier sur lequel Emilie avait noté ses coordonnées avait été transformé par ma Loupiotte en 4 marque-pages.
3 d’entre eux avaient été donnés à des copines du centre aéré (dont Emilie) et ma Loupiotte en avait conservé un.
J’ai croisé les doigts pour qu’avec un peu de chance, au dos du marque-page qu’elle avait conservé, il y ait assez d’information pour la retrouver.
… on avait juste la partie où il était écrit « Emil » et en dessous « 6 ru »….
Ahem !!!!!

Heureusement ma Loupiotte a une bonne mémoire (sélective) et avait tout retenu : l’orthographe du nom de famille à rallonge - le nom de la rue à rallonge – le n° - la commune.
Yes !!!!
Mi-août nous sommes partis en vacances. Et il fallait A TOUT PRIX que ma Loupiotte envoie une carte à Emilie parce qu’elle le lui avait promis.
Elle a donc choisi une jolie carte pour sa copine. Sur laquelle elle a écrit « Chère Emilie, je t’envoie cette carte et un bracelet que j’ai fait pour toi. Je me suis fabriqué le même ».
Bon bref on a couru acheter une enveloppe pour y caser la carte + le bracelet, on a posté le tout puis ma Loupiotte m’a régulièrement demandé : « diiiiiis tu crois qu’Emilie a reçu ma carte ? »

Le jour de notre trajet retour, ma Loupiotte n’avait qu’une hâte : aller chercher le courrier. Parce qu’Emilie lui avait promis, elle aussi, de lui envoyer une carte de vacances.
A peine sortie de la voiture, elle a couru à la boîte aux lettres. Elle était remplie, mais il n’y avait aucune carte d’Emilie.
J’ai bien vu que ma Loupiotte était très déçue. 

Tous les jours elle a foncé à la boite aux lettres, et tous les jours elle en est revenue déçue.

J’avoue que je m’y attendais un peu. Combien de fois, moi aussi quand j’étais petite, j’ai attendu vainement des courriers ou un coup de téléphone de copines. Et j’ai sûrement été aussi celle qui n’a pas donné de nouvelles et qui a fait attendre. 
Promesses oubliées de petites têtes en l’air, adresses égarées, ou bien parents qui trouvent que « on a déjà plein de cartes postales à envoyer, ta copine on ne la connaît même pas, alors tant pis si ça se trouve elle n’y pense même plus ».

Et puis le 2 septembre c’était l’anniversaire de ma Loupiotte qui fêtait ses 8 ans. Ce jour-là aussi elle s’est ruée à la boite aux lettres. Elle en est revenue avec plusieurs cartes : de ses grands-parents, de son arrière-grand-mère, de sa marraine,… et puis il y avait une dernière carte.
L’adresse était écrite d’une main d’enfant et l’expéditeur n’était pas indiqué sur l'enveloppe. C’était une très jolie carte, avec à l’intérieur un beau dessin de gâteau d’anniversaire et un petit mot. C’était Emilie qui lui souhaitait un joyeux anniversaire (elle s’était elle-même souvenue de la date !) qui la remerciait pour la carte postale, ainsi que pour le bracelet qu’elle porte toujours sur elle.
Ma Loupiotte était folle de joie. Et moi très touchée par cette attention!
(Et je crois que ma Loupiotte a égaré son bracelet...)

Cerise sur le gâteau : nous avons renvoyé une carte d’invitation pour l’anniversaire entre copains, avec mon n° de téléphone, et Emilie a répondu présente !
Je crois que c’est le plus chouette cadeau que ma Loupiotte puisse avoir !

Source