mardi 29 novembre 2016

Les mots que l'on dit

Je prends de plus en plus conscience du poids des mots.
Je fais très attention à la façon dont je m'adresse à mes enfants.

Sans que l'on s'en rende compte nous pouvons avoir des tournures de phrases maladroites, qui peuvent heurter, provoquer de l'incompréhension.
Je me souviens de phrases que l'on m'a dites, petite, et qui m'ont blessée, alors que pour les adultes qui les ont prononcées, elles ne devaient pas être très importantes. Aussitôt dites, aussitôt oubliées. Pour eux.
 
Alors je fais attention. J'essaie de ne pas utiliser l'ironie, de ne pas porter de jugement, de parler clairement et calmement. 

C'est facile en situation "normale".
Mais quand on est fatigué, face à un enfant qui râle ou qui pleure a priori "sans raison" c'est autrement plus difficile.

C'est ce que je croyais. En tout cas c'est ce que je ressentais.

Mais petit à petit, à force de lire des articles sur le sujet, de creuser ce thème, j'ai compris qu'avec de la persévérance on pouvait se faire entendre et comprendre sans entrer dans le jeu de celui qui râle le plus fort (ça marche aussi avec les adultes!)

J'ai tenté cette méthode un jour où je devais acheter des chaussures à mes filles. Il faisait chaud, il y avait du monde, elles commençaient à être tout feu tout flamme,.... Je voyais autour de nous plein d'enfants qui soufflaient, qui boudaient, des parents exaspérés qui râlaient, qui menaçaient de punition,...
J'ai réfléchi, j'ai expliqué à mes filles que je comprenais qu'elles en aient marre, que moi aussi je ressentais cela. Que j'aimerais leur dire qu'on allait repartir tout de suite, mais qu'il fallait acheter des nouvelles chaussures aujourd'hui, car les autres jours je n'aurai pas le temps d'aller dans les magasins.
Je leur ai proposé de trouver une façon de rendre ce moment plus agréable. Et nous avons décidé tout simplement de garder notre bonne humeur.
Nous avons trouvé des chaussures rapidement, et en prime nous avons passé un bon moment.

Une autre fois j'étais face à une petite Biscotte qui s'est mise à râler d'un coup. Je sentais que je ne pourrais pas dialoguer avec elle. Alors, sans trop réfléchir, là où en temps normal j'aurais pu lui dire qu'elle m'énervait à râler ainsi, je me suis baissée à sa hauteur, je l'ai prise dans mes bras et je lui ai demandé "qu'est-ce qui ne va pas, ma chérie?". Elle a fondu en larmes et m'a dit pourquoi elle n'était pas contente, nous avons pu avoir une petite discussion et tout est rentré dans l'ordre rapidement.

Et ce soir encore j'ai pu mesurer l'importance des mots et de la façon de les dire.
Après la douche ma Biscotte a pleuré (je ne sais pas pourquoi... la fatigue? elle s'est fait mal?). Des torrents de larmes qui paraissaient impossible à arrêter. Je me suis baissée une nouvelle fois et lui ai demandé calmement si je pouvais faire quelque chose pour l'aider. Elle m'a dit "oui un gros câlin et un bisou". C'est ce que j'ai fait et les pleurs se sont arrêtés immédiatement. J'ai compris qu'il aurait été parfaitement inutile de lui demander d'arrêter ou de lui montrer que c'était énervant.

Alors je tâtonne encore sur la façon de dire les choses, mais je crois que je suis sur la bonne voie! (voix)


jeudi 10 novembre 2016

Quand la Redoute me doit des sous (et ne me les rend toujours pas!)

Oui je viens peu sur la blogosphère (j'ai un nouveau poste! YOUPI!!!! mais il me prend beaucoup de temps, car je suis à la fois en doublon avec le collègue que je vais remplacer, et avec celui qui va me remplacer) et quand je viens c'est pour râler.

Mais bon il faut que j'extériorise et en même temps si je peux vous alerter sur les risques que vous prenez en commandant chez la Redoute, ça sera ça de gagner.



Mon dernier article relatait mes mésaventures avec un canapé qui ne nous convenait pas et que j'essayais vainement de faire reprendre par la Redoute, pour me faire rembourser.

Vous savez quoi?

* roulements de tambour*

Ce canapé est enfin parti de chez nous!

A peine avais-je mis l'article en ligne que je recevais un appel du transporteur pour convenir d'un RDV.
C'était le mardi 18 octobre. Sois plus de 6 semaines après ma 1ere demande de reprise.

Alors attention quand la Redoute vous promet que vous vous arrangerez avec le transporteur pour convenir d'un RDV: C'est FAUX!!!!
C'est le transporteur qui vous dit quand il vient.

Moi par exemple, la dame m'a dit qu'ils allaient venir le jeudi 20 octobre entre 11 et 13h.
Pas de bol il se trouve que le jour-là on partait pour 4 jours.

Je lui ai demandé de reporter au lundi ou au mardi suivant: pas possible car ce n'est pas la zone balayée par leurs employés ces jours-là.
Moi j'habite dans la zone du jeudi, donc ils viendront un jeudi et pas un autre jour!

(waouh, super le choix dans la date!!)



Heureusement j'ai pu m'arranger avec mon père.
Il était donc convenu que le transporteur vienne le jeudi 20 octobre entre 11h et 13h et qu'il appelle mon père 20 minutes avant pour ne pas que celui-ci patiente pour rien.

Le jour J, comme il n'avait toujours pas été appelé, mon père est venu chez nous vers 12h30.

Je ne fais pas durer le suspens plus longtemps: à 13h toujours personne!!
Il a essayé d'appeler la boite, mais c'était fermé et n'a réussi à les avoir qu'à 14h.

ET vous savez ce qu'elle lui a dit la nénette???? "Bah comment vous pouvez savoir qu'ils ne vous ont pas appelé, vu que vous n'êtes pas chez vous?"

Alors mon père, on va dire que dans ces cas-là la diplomatie c'est pas trop son truc.
Bref il lui a dit de ne pas trop le prendre pour un imbécile (pas sûre qu'il ait utilisé ce mot) car chez lui il y avait ma mère et que donc elle l'aurait prévenu si le transporteur avait appelé.

La fille a donc dit qu'elle allait se renseigner et qu'elle le rappelait.

*Roulements de tambour*

Elle l'a rappelé.
Pour lui dire que les gars avaient oublié le RDV.
Et que donc ils viendraient le jeudi suivant.

C'est drôle vous ne trouvez pas? Hilarant, non?

Ils étaient trop loin pour faire demi-tour et revenir chercher notre canapé.

J'adore! Ils IMPOSENT le RDV. Ils se plantent. Ils n'essaient même pas de rattraper le coup.

Je crois que là mon père a pété un plomb. Il a dit qu'il venait à leur agence chercher un camion et que comme ça il l'embarquerait lui-même.
La nana a dit "Non non non". Mon père a dit "Si si si"

Elle a dit qu'elle allait voir si elle pouvait arranger les choses. Mon père a exigé une réponse rapide.


*Roulements de tambour*

Un gars a rappelé. En s'excusant platement. Et en disant que les transporteurs viendraient finalement à 16h pour reprendre le canapé.

Et à 16h ils sont venus!

YOUPI!!!!!!!!

Enfin bon ils avaient l'air un peu à la ramasse, ils avaient un bon à faire signer à mon père, mais rien à lui laisser.

Donc maintenant l'étape suivante c'est le remboursement.

EVIDEMMENT comme rien n'a été simple depuis le début (commande, commande bis, demande de reprise, reprise,...) ben le remboursement c'est du même tonneau.
On aurait pu croire que la Redoute se soit dit "Flutain on l'a bien fait ch... celle-là, on va essayer de faire un effort pour le remboursement pour compenser." QUE DALLE!!!!

Pour rappel, sur FB j'avais eu ce message.

Lisez bien la phrase soulignée

Nous sommes le 10 novembre. Cela fait 3 semaines que le canapé est reparti et je viens de consulter mon compte en banque, je ne suis toujours pas remboursée!!!

Entre temps j'avais déjà alerté la Redoute:


Et le message privé le voici:


On m'avait pourtant bien dit que "le remboursement se ferait dès la réception dans nos entrepôts".

Donc je confirme: ne commandez JAMAIS de meuble chez la Redoute.

Parce qu'il y ait un problème, je veux bien, ça peut arriver. Mais quand il y en a plein et qu'EN PLUS la Redoute ne fait absolument rien pour arranger le coup, je trouve cela honteux de la part d'une grande enseigne comme celle-ci.

Je n'ai toujours pas récupéré mon argent, et donc je ne peux toujours pas m'acheter un nouveau canapé.

*** EDIT du lundi 14 novembre***

Toujours pas de nouvelle, ni de remboursement.


*** EDIT du mercredi 16 novembre ***

Toujours pas de nouvelle, ni de remboursement.


***EDIT du jeudi 17 novembre ***

Toujours rien (le canapé a été enlevé il y a 4 semaines aujourd'hui)


*** EDIT du samedi 19 novembre ***

Toujours rien


*** EDIT du mercredi 23 novembre ***

La Redoute a appelé ce matin: on nous envoie des chèques, car ils n'ont plus nos coordonnées bancaires.
J'attends.


*** EDIT du jeudi 24 novembre ***

Aujourd'hui cela fait 5 semaines que le canapé a été enlevé et nous n'avons toujours pas reçu le remboursement.


*** EDIT du mardi 29 novembre ***

Hourrah!!!! 
Nous avons enfin reçu le chèque. Sachez donc que pour un remboursement, il vous faudra patienter plus de 5 semaines après la reprise de l'article (et non quelques jours comme annoncé par la Redoute)